Trek dans la vallée de la Markha avec ascension du Kang Yatse

Destination : Inde » Asie | Montagne : Himalaya ; Ladakh | Activité : Alpinisme Randonnée  | 
Nombre de jours : 13 jours | Difficulté : 4 | Type d'itinéraire : Demi-boucle | 
Ecosystème : Montagne | Hébergement : Bivouac
Meilleures Périodes : Juillet et Août
Récit et trace GPS de mes 13 jours de trek dans la vallée de la Markha au Ladakh dans l'Himalaya indien avec l'ascension du Kang Yatse.
Posté le :


Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Trace GPS de mon Trek dans la Vallée de la Markha   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Trace GPS de mon Trek dans la Vallée de la Markha

Télécharger la "Trace GPS de mon Trek dans la Vallée de la Markha" (Téléchargement :22 fois)
4.9
(7)

Récit et trace GPS de mes 13 jours de trek dans la vallée de la Markha avec tentative d’ascension du Kang Yatse (6195 m). C’est au Ladakh dans le nord de l’Inde.

Leh – Lamayuru (3500 m)

Le rythme est pris : debout 8:00, petit déjeuner 9:00 et puis on quitte l’hôtel pour se rendre à Lamayuru, porte d’entrée de la vallée de la Markha. Distance prévue : 120 km. La route alterne entre portions très bien goudronnées et énormes trous et détours à faire pour pouvoir croiser les véhicules venant en face dans les portions où des travaux titanesques parce qu’effectués avec très peu de moyens consistent à refaire la route.

Stop visite du monastère d’Alchi où nous déballerons aussi nos cartons repas. Alchi est mémorable parce que de nombreuses parties sont en très vieux bois sculptés. La route reprend, avec quelques pauses photos avant qu’apparaisse le monastère de Lamayuru perché sur une colline. Grand monastère encaissé dans les montagnes.

trek vallée de la Markha en Inde

Nos taxis repartent car c’est de là que nous partirons demain à pied. Les tentes sont déjà montées et on nous sert le dîner dans la “dining tent” tels des pachas. Notre guide Palden nous présente le cuisinier et ses deux aides de camp qui nous accompagneront tout au long du trek. La soirée se poursuit avec un Scrabble.

trek vallée de la Markha en Inde

Lamayuru (3500 m) – Wanla (3160 m)

Réveillé vers 6:30 par des bruits divers et variés tels les freins des camions descendant du col au dessus du village, ânes qui braient, staff qui prépare le petit déjeuner et fait chauffer de l’eau à la fois pour la toilette, le thé et l’eau que nous boirons. Nous plions les tentes, fermons et emballons nos sacs qui seront chargés à dos de mules.

8:30 : prêts à partir. Le sentier  s’enfile dans une vallée, nous passons le col de Prinkiti La à 3780 mètres (avant notre guide) avant de redescendre de l’autre côté dans des gorges où le soleil cogne.

trek vallée de la Markha en Inde

Depuis le milieu de la nuit, je subis quelques désagréments intestinaux et j’abandonne le sentier à intervalles réguliers pour explorer quelques recoins secrets… Probablement la sorte de maté servi hier par les moines que je ne supporte pas. Nous débouchons ensuite sur une autre vallée, son torrent et sa piste carrossable que nous suivons jusqu’à Wanla. Pause lunch le long du torrent, sorti des sacs des deux assistants qui nous ont rattrapés. On finit gentiment jusqu’au campement de Torchi.

Ladakhi

Il n’est que 14:00 alors nous repartons pour une montée à flanc de montagne, qui ne semble mener presque nulle part. L’idée est alors d’atteindre 4000 mètres, le camp étant à 3300 mètres. Le terrain est caillouteux et fait de boue séchée. 3400, 3500, 3600, 3700, 3800 et on s’arrête ; le temps va nous manquer pour être au rendez-vous thé biscuits de 16:00…

Même à l’eau froide, la douche fait un bien fou. Arrive l’heure du dîner et encore une fois bravo au cuisinier qui nous propose cette fois rondelles de patates frites et tarte à la banane entre autres. À trois seulement, nous jouons au… Scrabble again, dont la fin de partie est entrecoupée par une alerte à l’eau qui inonde en partie notre campement : c’est une digue d’irrigation qui fuit !

Fin de la première étape de mon trek dans la vallée de la Markha.

Wanla (3160 m) – Hinju (3740 m)

Réveil à 6:30 avec une tasse de thé au lit, c’est la coutume. Puis petit déjeuner et pliage des tentes.

À 8:00 nous quittons le campement en le laissant aux mains du cuisinier, de ses aides, des deux muletiers et de leurs dix bêtes de bât qui nous rattrapent plus tard. La majeure partie de la marche du jour va se faire sur une piste carrossable car il n’y a guère d’autres options pour passer d’une vallée à l’autre à cet endroit. Alors la journée est assez monotone, entrecoupée de quelques arrêts pour boire ou se mettre à l’ombre car il fait très chaud.

trek vallée de la Markha en Inde

La halte lunch se fait à Hinju, sous une toile tendue, d’où il ne restera qu’une demi heure avant d’atteindre notre campement ! À 4000 mètres près d’un petit torrent, on aperçoit la montée qui nous rapprochera des sommets enneigés. C’est splendide !

Nous occupons le reste de l’après midi avec du lavage dans la rivière, linge et nous aussi. Mais aussi notre rituel tea-time ainsi qu’une partie de jeu d’osselets avec des gamins qui nous ont suivis depuis le dernier village. L’ambiance est bon enfant. Repas à la fraîche et gros dodo.

Hinju (3740 m) – Sumdochenmo (3900 m)

Réveil à 6:00 car un gros col nous attend et autant le faire le plus à la fraîche possible car l’après-midi, la température atteint régulièrement plus de 30°C. Même si nous n’avons pas à le faire, nous aidons chaque fois au pliage de nos trois tentes. Notre staff en a encore deux de plus à plier : notre dining tent et la kitchen tent. Le cuisinier nous surprend à nouveau ce matin avec des pancakes. Ce gars-là nous gâte c’est incroyable ! À 7:30 nous partons pour une longue ascension.

trek vallée de la Markha en Inde

Pause au col Kongski La (4890 mètres) avant de redescendre dans la vallée de Shaw, magnifique, multicolore, qui regroupe au fur et à mesure les ruisseaux des vallées adjacentes pour en faire un joli torrent. C’est d’ailleurs dans cette vallée que notre guide Palden avait participé au secours lors des glissements de terrains de 2010.

trek vallée de la Markha en Inde

Hésitation sur le lieu à choisir pour le campement que nous choisissons finalement dans le village de Sumdochenmo, ce qui nécessite de marcher une heure et demi de plus, mais quel plaisir dans ce décor. Au village, nous sommes sur la place au milieu de très peu de maisons, et un mini bar nous tend les bras avec… de la bière ! pendant que le staff monte le camp. Il est vrai que le chemin est le seul moyen d’accès.

trek vallée de la Markha en Inde

Nous sommes ensuite invités dans la demeure traditionnelle d’un de nos horsemen qui nous installe dans la guest-room et nous sert successivement de la tchang (bière locale quelque peu râpeuse) pour faire passer de la tchamba (farine d’avoine). Bonne partie de rigolade pour maîtriser la technique. Puis arrive le fameux thé salé au beurre de yack tant redouté… Douche au tuyau, petite lessive, tea-time, dîner riz et dahl, partie de Scrabble, la journée se termine paisiblement, surtout que nous avons négocié un levé plus tardif demain car l’étape sera courte.

Sumdochenmo (3900 m) – Dundunchen (4250 m)

Mise en route beaucoup plus relax que l’étape rallongée de la veille nous permet de faire, et il est presque 9:00 lorsque nous quittons le camp après un bon petit déjeuner. Le sentier nous redescend au bord du torrent qu’il nous faut traverser sans chaussure. Puis commence la rude montée jusqu’au col Pagal La (4270 mètres) que nous montons tambour battant avec JC.

trek vallée de la Markha en Inde

Puis à flanc de montagne nous rejoignons facilement le camp du jour. Nous n’aurons marché que 3 heures. Repas plus Scrabble Scrabble puis dîner puis Scrabble puis dodo. Le camp est tout petit, perdu dans les montagnes. Seules deux autres marcheuses sont là, qui viennent d’ailleurs partager notre table de jeu.

Dundunchen (4250 m) – Chiling (3200 m)

Debout à 7:00. Il fait frisquet le temps que le soleil éclaire la vallée. Le camp s’est animé pour le rituel du petit déjeuner et du pliage des affaires. Lorsque nous sommes prêts, le chemin raide qui monte au col Dundunchen La (4710 mètres) est juste là. Comme d’habitude, nous arrivons en ordre dispersé au sommet, où ont tôt fait de nous rattraper les chevaux.

trek vallée de la Markha en Inde

Nous sommes à 4700 mètres, la vue est imprenable avec notamment le Kang Yatse qui nous attend au loin. J’inscris Shabrak (petit clin d’oeil 😉 aux copains) en cailloux blancs pour marquer notre passage. Maud arrive, ainsi que le cuisinier et nous amorçons la descente dans un décor minéral incroyable et magnifique avec des pans entiers de montagne de couleur ocre, rouge, vert, ou noir. Nous finissons par croiser un torrent où nous prenons notre lunch les pieds dans l’eau.

trek vallée de la Markha en Inde

Que c’est bon, et dur de repartir, le vallon nous dépose face à la Zanskar river, où se trouve aussi notre campement. L’endroit est nettement plus fréquenté, avec pas mal de tentes déjà plantées. Nous commençons par nous offrir une bière dans le “bar” du coin, avant de remonter la rivière pour une petite lessive de linge et de nous-mêmes. Puis Scrabble (on devient accrocs), thé et dîner copieux.

Chiling (3200 m) – Skiu (3430 m)

Lever tôt (6:30) donc pour vite petit déjeuner, ranger les affaires et rejoindre la tyrolienne qui est encore à l’heure actuelle le seul moyen de faire traverser la rivière Zanskar aux locaux comme aux touristes et toutes sortes de matériels et denrées. Mais pas les animaux évidement car il s’agit d’une simple caisse en bois où l’on tient assis à deux et qu’il faut tirer jusqu’à la rive d’en face sur 35 mètres.

trek vallée de la Markha en Inde

Difficile d’imaginer une telle rivière totalement gelée l’hiver tellement le courant est violent. De l’autre côté nous attendent donc deux nouveaux muletiers avec dix bêtes de bât. L’attente n’aura finalement pas été longue et comme deux heures de marche seulement sont à faire pour rejoindre Skiu, l’après-midi se partage entre bières, visite du petit monastère, bain de boue, et… Scrabble !

Skiu (3430 m) – Markha (3750 m)

À nouveau un levé tôt car une vingtaine de kilomètres nous attendent aujourd’hui, en fond de vallée de la Markha, c’est à dire plutôt plat et dans une ambiance chaude. La rivière est celle de fonte des glaciers et charrie beaucoup de boue. Mais notre guide a prévu un stop lunch à l’ombre où nous pouvons aussi mettre les pieds dans l’eau fraîche d’un ruisseau adjacent. Le bonheur ! Puis il nous reste plus très longtemps avant de traverser la Markha river en crocs et rejoindre notre campement du jour, juste à côté d’une école, fermée pour 15 jours l’été (et 2 mois en hiver).

Là aussi, l’après-midi se passe entre bière, thé, lessive, toilette et… Scrabble ! Quelques clichés sympas à faire des ruines du monastère qui nous domine sur son piton rocheux. Tout à côté de nous gronde le torrent de fonte jusque tard dans la nuit.

 

Markha (3750 m) – Thachungtse (4240 m)

Réveil à 7:00. Petit déjeuner à 7:30. Départ 8:15.

Nous reprenons la remontée de la Markha. Plusieurs traversées du torrent (moins fort le matin) en crocs dans l’eau froide, mais aussi courte escalade au repère monacal désaffecté sur un promontoire esseulé. Pause déjeuner champêtre au milieu des cultures d’avoine juste après Hankar, et plutôt que d’y rester en campement, nous poursuivons la remontée d’une nouvelle vallée pour raccourcir l’étape de demain où il s’agira de rejoindre le camp de base du Kang Yatse.

Kang Yatse au fond

L’endroit est sauvage à souhait, nous sommes à 4240 mètres, un torrent gronde là aussi mais comme chaque soir il nous faut de l’eau à proximité pour la cuisine et autre. Le staff nous a réservé une belle surprise pour le dessert : un superbe gâteau au chocolat avec l’inscription de bonne chance pour le sommet à venir. Nous les invitons à le manger avec nous. Seul bémol à la soirée : des nuages gris qui approchent par l’ouest…

Demain, on fait une petite incartade au trek dans la vallée de la Markha en commençant l’ascension du Kang Yatse.

Thachungtse (4240 m) – Camp de base KY (5130 m)

Effectivement de la pluie est tombée par intermittence durant la nuit et ce matin encore le ciel est bouché. Mais cette météo ne nous empêchera pas de reprendre notre chemin et petit à petit nous nous élevons jusqu’à plus de 5000 mètres, au pied du Kang Yatse. Il est midi lorsque nous montons le camp. Lunch puis préparation du matériel pour l’ascension : crampons à lanières, piolets, cordes, harnais… de chantier !

Kang Yatse (6195 m)

Nous décidons aussi de profiter de l’après-midi pour monter déposer ce matériel jusqu’à la limite de la neige, c’est à dire à près de 5500 mètres. Patrice n’y arrive pas, alors nous voilà repartis pour 200 mètres de dénivelé de mieux.

trek vallée de la Markha en Inde

On est crevé en rentrant au camp. Dîner et coucher tôt car le réveil sonnera à 2:00 du matin.

Ascension du Kang Yatse (6195 m)

Quand l’heure arrive, la météo s’est à nouveau dégradée et… il neige encore quelques flocons. Nous décidons de refaire sonner à 4:00. Cette fois le ciel s’est éclairci et nous nous préparons à partir. Il ne fait pas chaud mais rapidement la montée nous réchauffe. Le soleil pointe son nez quelques instants. Nous retrouvons notre sac de matériel laissé la veille et nous équipons pour attaquer la neige et la glace, sauf que la brume s’est invitée et ne veut plus lâcher le sommet. Les zig-zags commencent mais Patrice perd patience et comme Didier est encordé à lui, ils redescendent après avoir atteint 5700 mètres.

Ascension du Kang Yatse

JC et moi continuons jusqu’à 6000 mètres mais là encore la brume rend la progression plus dangereuse. Nous décidons de faire demi tour.

Longue redescente tous ensemble quelques temps après, pour une arrivée au camp à 12:30. Bien fatigués, nous avons droit à un massage par notre guide (qui lui n’est pas monté) et du repos jusqu’au lunch décalé à 15:00. Puis le camp change de place pour Nimaling, à une heure de marche seulement. Le temps est variable, passant de soleil à froid (nous sommes encore à 4740 mètres). Nous avons demandé un dîner plus léger, histoire d’aller vite nous coucher.

Nimaling (4740 m) – Shang Sumdo (3670 m)

La météo ne se remet pas au beau et ce matin il nous faut secouer nos tentes couvertes de neige ! Nous sommes encore à 4740 mètres d’altitude. Petit déjeuner, le camp est levé assez rapidement.

Tout de suite de l’autre côté du torrent nous attend la montée à notre (dernier) col, le Kongmaru La, à 5260 mètres. Maud a du mal.

trek vallée de la Markha en Inde

Drapeaux de prières et photos souvenirs au sommet avant de basculer de l’autre côté dans une gorge qui se resserre de plus en plus et oblige les chevaux à escalader de temps en temps les côtés par des chemins abruptes en lacets. À nouveau un endroit magique !

trek vallée de la Markha en Inde

Plus tard nous nous arrêtons pour la pause lunch à Chukirmo (qui veut dire qu’il y a là une source naturelle d’eau soufrée). C’est aussi ici que nous devrions camper mais nous avons décidé de poursuivre jusqu’au terminus du trek dès aujourd’hui car en rentrant plus tôt sur Leh, nous espérons pouvoir assister à la puja du Dalai Lama !!! Présent cette semaine et dont ce sera le dernier jour demain. Alors en deux heures de plus nous atteignons le bas de la vallée et un camp (bien sale). Mais ce qui nous intéresse en premier lieu, outre une bonne bière (car depuis le col enneigé de ce matin, nous avons eu le temps de prendre chaud), c’est un bain dans le torrent voisin, car nous avons bien besoin de nous laver… Puis c’est donc bière, Scrabble, et dernier repas du soir en camp, au cours duquel notre team nous propose divers plats (dont une recette du Bhoutan car la femme de Palden en est originaire) et à nouveau un super gâteau au chocolat !

Fin du trek dans la vallée de la Markha !

Shang Sumdo (3640 m) – Leh

Réveil à 5:30 et petit déjeuner à 6:00 car de la route nous attend. Un peu de mal à tout charger dans le mini-bus venu nous chercher. Nous abandonnons nos horsemen. À l’approche de Choglamsar, un périmètre de sécurité protège le lieu de rassemblement des fidèles du Dalai Lama. Des milliers de gens sont déjà là, installés tant bien que mal sur l’herbe autour de l’estrade.

trek vallée de la Markha en Inde

Des familles entières, des gamins endimanchés, des vieux en costumes traditionnels, avec leur nourriture et boissons, ou d’autres qui prennent d’assaut les pompes à eau, des moines qui distribuent thé et quelques ravitaillements solides, des cabines WC puantes, un soleil de plomb dont on se protège avec une myriade d’ombrelles multicolores, une zone réservée aux touristes avec haut-parleurs qui diffusent une traduction en anglais, etc. etc…

trek vallée de la Markha en Inde

À 11:00 la cérémonie se termine et on rentre sur Leh dans la voiture d’un particulier qui se transforme en taxi (la bonne aubaine). Lunch à l’hôtel, douche et rasage, sieste, diverses courses en ville (dont Internet) et arrive le repas du soir où nous avons invité notre cuisinier et guide pour un dernier au revoir. Et comme à l’accoutumé, pour finir la soirée dans le lounge nous faisons une partie de… Scrabble !

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 4.9 / 5. Nombre de votes : 7

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à noter mon article.

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Dites moi comment je peux améliorer cet article



Partir sur le trek de la vallée de la Markha

  • Petit Tibet et trek de la vallée de Markha 2505 €
  • Trek dans la Vallée de la Markha 587 €
  • Trek en Inde dans la vallée de Markha par Stok La 1303 €
  • Trek en Inde : La grande traversée de la vallée de Markha 1438 €
  • Trek dans la vallée de la Markha 2449 €
  • Trek entre Ladakh et Zanskar 1790 €
  • Vallée de Markha : au pied du Kang Yatse 1950 €
  • Markha et Grands lacs 2990 €
  • kosmikrider
    A propos de l'auteur

    Instructeur en snowboard-alpinisme, c'est dans les Alpes autour d'Annecy que je passe mon hiver ; l'été je change de décors et pratique la plongée sous-marine de par le monde. Aux inter-saisons, randonnée, trekking, alpinisme, escalade et VTT viennent compléter ma passion pour les grands espaces !...



    http://www.guillaume.one

    La vidéo du Moment : Traversée du Massif Central à Pied