Une journée hot !

Destination : France » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Massif Central | Activité : Randonnée  | 


Une journée hot ! - La Godivelle – Marchal - GR30 : Tour des lacs d'Auvergne
Posté le :


Carnet : GR30® : Tour des lacs d'Auvergne

Hôtel des Pins à Murol

L’hôtel des pins à caractère familial et artistique est situé à Murol à deux pas du gr 30 en bordure de la voie verte. Accueil des randonneurs. Séjour ou soirée étape tarif spécial.

La Godivelle – Marchal

  • D+ : 468 m
  • D- : 892 m
  • Km : 30
  • Temps de marche : 8h15

C’est sous un beau soleil que nous quittons le gîte des Sagnes et le village de la Godivelle par le lac d’En Haut un des lacs les plus oligotrophes d’Europe.

Juché dans un cratère d’explosion volcanique, nous grimpons sur la montagne de Janson et sa croix (1292 m) pour apprécier la vue sur le lac et les estives qui l’entourent.

Lac d'en-Haut de la Godivelle

Nous reprenons la piste sur laquelle le GR30 est balisé. Le Puy de Sancy (1885 m) se détache en toile de fond. Ce matin, sa cime est dégagée. Nous espérons qu’il en sera également ainsi lundi quand nous ferons son ascension.

Nous traversons le village d’Espinchal puis montons à travers les pâtures. Des vaches Aubrac aux yeux noirs cernés de blanc s’attroupent autour de moi quand je passe dans leur champ. C’est qu’elles sont curieuses ces grosses bébêtes, mais pas au point de venir poser leurs babines sur le sac à dos.
Avec 490 000 vaches allaitantes, l’Auvergne compte des races mondialement renommées (Charolaise, Salers, Aubrac et Limousine) pour la qualité de sa viande.

Au hameau de Redondel (1101 m), nous nous égarons quelques instants tellement les panneaux d’indication sont contradictoires. Aujourd’hui encore, nous devons redoubler de vigilance car le balisage est loin d’être évident. Le chemin complètement détrempé monte dans les pacages et rejoint le lac d’Entraigues. Nous y pique-niquons.

S’ensuit de nombreux passages sur le bitume de petites départementales et dans la boue des pacages détrempés. On enquille les kilomètres à vitesse grand V. Après le TGV, place aux RGV, les Randonneurs à Grande Vitesse. Une fois de plus, bien faire attention au balisage, pas facile à repérer et encore, on n’était pas dans le brouillard.

Lac d'Entraigues

L’esprit se perd vers d’autres horizons lorsque nous pénétrons dans le bois de Tenezeyre. Nouveau décor. L’attention reprend le dessus. La forêt sent le bois et l’humidité. Les champignons et les mousses bien vertes sont de sortie. Au détour d’un carrefour pédestre, nous croisons une Picasso grise et un couple en plein ébat.

Les berges du lac du Taurons sont en approche. Nous les longeons un bon moment jusqu’à une zone marécageuse. Le sentier est recouvert par le lac. Impossible de passer, nous aurions de l’eau jusqu’à mi-corps. Je sors le GPS ; nous fendons la forêt en gardant le plus possible le cap pour récupérer le sentier. Ça n’est pas évident compte-tenu des marécages qui ont envahis le sous-bois. On se retrouve très vite avec de l’eau jusqu’à hauteur de la cheville. Mes chaussures sont trempées. On finit par rejoindre une piste forestière puis, nous récupérons le balisage du GR30.

A la D30, nous quittons le GR pour rejoindre le village de Marchal et l’auberge de l’Eau Verte dans le Cantal par la D22 puis la D622. Nous aurions pu pousser plus loin sur le GR30 pour nous arrêter à Saint-Genès-Champespe mais une manifestation de motards suivie par un show érotique a suffit pour remplir tous les hébergements du village.

Quelle journée hot ! 

Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com