Une ribambelle de puys

Destination : France » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Massif Central | Activité : Randonnée  | 


Une ribambelle de puys - Orcival – Philaeix - GR30 : Tour des lacs d'Auvergne
Posté le :


Carnet : GR30® : Tour des lacs d'Auvergne

Hôtel des Pins à Murol

L’hôtel des pins à caractère familial et artistique est situé à Murol à deux pas du gr 30 en bordure de la voie verte. Accueil des randonneurs. Séjour ou soirée étape tarif spécial.

Orcival – Philaeix

  • D+ : 608 m
  • D- : 578 m
  • Km : 24
  • Temps de marche : 6h30

Départ tardif d’Orcival. On a bien cru ne jamais récupérer le pique-nique commandé auprès de l’hôtel des Roches. Ce matin la basilique baigne sous une belle lumière.

Le sentier quitte le village par le nord et contourne le Puy de Gravenoire (1052 m) avant de se diriger vers l’est et le village de Neuville. Le paysage est champêtre avec ses petites collines, ses champs et ses dégradés de vert. Quelques belles façades au village de Voissieux que nous quittons en longeant la Sioule bordée d’aulnes gracieux.

Basilique d'Orcival

Petit à petit, nous nous rapprochons des Puy de Dôme. Halte pique-nique à Recoleine. Si l’accueil n’était pas le point fort de l’hôtel des Roches, visiblement les pique-niques non plus. Sandwich plus que sec, pas de légumes, pomme farineuse complètement flétrie et indigeste. Et rien d’autre. Va falloir mieux faire pour accueillir des randonneurs.

Puy de Dôme en toile de fond

Le chemin prend de la hauteur ; on se dirige vers une ribambelle de Puys : Puy de Pourcharet (1164 m), Puy de Montjuger (1142 m), Puy de Monteillet (1086 m), Puy de Lassolas (1101 m) ou encore le Puy de la Vache (1167 m). Dommage que le chemin serpente à travers les volcans sous un épais tapis forestier.

Après la traversée de la D5, l’itinéraire descend sur Cassière et son lac. Il est apparu il y a environ 8000 ans à la suite d’une coulée de lave provenant des Puys de la Vache et de Lassolas qui a barré l’écoulement de la rivière de la Veyre.

Le GR30 domine le lac de la Cassière et descends sur Rouillat-Bas. Nous quittons un court instant le chemin pour se diriger vers le centre du village et se ravitailler en nourriture car la chambre d’hôtes de ce soir ne propose pas la table et ne fait pas de pique-nique non plus.

Nous débouchons rapidement sur les hauteurs du lac d’Aydat, le plus grand lac naturel d’Auvergne avec 66 hectares. Tout comme le lac de la Cassière, il résulte de la coulée de lave du puy de la Vache et du puy de Lassolas qui a verrouillé la rivière de la Veyre.
L’île située près de la rive nord s’appelle saint Sidoine, en souvenir de l’évêque Sidoine Apollinaire qui possédait une villa romaine au bord du lac.

Lac d'Aydat

On le contourne jusqu’à Poudure et on grimpe tranquillement jusqu’à Philaeix (938 m) où nous nous installons chez Michèle et Daniel à la grande de Philaeix. Accueil sympa. Dommage qu’ils ne fassent pas table d’hôtes ni de pique-nique. 

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com