Week-end randonnée dans le Vercors : Plateau d’Ambel et Font d’Urle

Destination : Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Alpes ; Vercors | Activité : Randonnée  | 
Nombre de jours : 2 jours | Dificulté : 3 | Dénivelé : +1900 m/-1900 m | Type d'itinéraire : Boucle | 
Ecosystème : Montagne | Hébergement : Bivouac
Meilleures Périodes : Mai, Juin, Septembre, et Octobre
Week-end randonnée dans le Vercors Dromois sur les sites du plateau d’Ambel et du Font d’Urle au départ du village d’Omblèze, lieu-dit les Arbods. Un magnifique parcours !
Posté le :


Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Plateau d'Ambel et Font d'Urle   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Plateau d'Ambel et Font d'Urle

Télécharger la "Plateau d'Ambel et Font d'Urle" (Téléchargement :51 fois)

Depuis Valence prendre la direction de Chabeuil ensuite suivre les cols routiers des Limouches et de Bacchus, enfin en arrivant à Plan de Baix, traversée les magnifiques gorges de l’Omblèze.

Carte IGN n°3136 ET Combe Laval

Jour 1 : les Arbods – Serre de Montué

  • D+ : 1400 m
  • D- : 200 m
  • Temps de marche : 6h30

Nous débutons la randonnée au village d’Omblèze, lieu-dit les Arbods. Derrière la mairie se situe un parking randonneurs. Le sentier commence au niveau de la mairie. Altitude environ 650 m. Nous nous engageons sur le sentier en direction du col des Teulières. Le vent est déjà soutenu et même si météo France annonce une journée clémente, nous ne nous sentons pas à l’abri d’une bonne averse.

Arrivés au col des Teulières (1170 m), la vue s’ouvre un peu sur le chainon principal du Vercors.

Nous suivons la crête plein nord en direction de la Tête des Dames, le sentier n’est pas difficile mais la végétation reprend ses droits, un vieux balisage est parfois présent, la fin est un peu raide. Du sommet 1506 m, le plateau d’Ambel se dévoile.

Le vent souffle assez fort et les températures sont assez fraiches. Nous allons suivre la crête nord du plateau en direction du pas d’Ambel. En cette fin mai, la neige a totalement disparu, mais il en reste dans quelques trous et dolines. Sur la crête le sentier est excellent et n’oppose aucune difficulté. Nous passons le pas de Ferrière (1450 m) où nous quittons la zone du plateau pour rejoindre la crête de Montué.

Nous planterons la tente sur un sommet situé à 1685 m d’altitude. Le site est assez venté mais juste pour la vue, cela vaut le coup. Au sud nous apercevons le Ventoux, à l’est le haut Vercors et derrière les Ecrins, le nord est bouché et à l’ouest la vallée du Rhône.

Petit rappel bivouac, le plateau d’Ambel et le Font d’Urle sont des espaces naturels sensibles (ENS), lieux soumis à réglementation. Bivouac autorisé à moins de 100 m des refuges pour Ambel et bivouac totalement interdit pour Font d’Urle, raison pour laquelle nous bivouaquerons sur la crête à la sortie de ces deux ENS.

Jour 2 : Serre de Montué – les Arbods

  • D+ : 500 m
  • D- : 1100 m
  • Temps de marche : 8h00

Après une nuit ventée, réveil avec une vue fantastique, le nord s’est dégagé et le Mont-Blanc pointe son nez.

Descente vers la station du Font d’Urle en passant au pas de l’Infernet 1630 m. A la station, toilettes, au potable. Nous remplissons les gourdes car il n’y a presque pas d’eau sur le parcours (vive le calcaire).

Nous partons en direction de la porte d’Urle 1500 m, le soleil tape fort et le vent a disparu, la journée va être chaude. Au col un bouquetin fait son apparition, un jeune mâle qui s’enfuit tranquillement sur des sentes où seul un très bon quadrupède se sentira à l’aise.

Le sentier se rétréci et traverse la forêt de Quint, en quelques zigzags nous perdons 400 m d’altitude. Nous repérons une petite sente qui permet de retrouver la piste forestière de Pisserotte à l’abandon, nous la suivrons jusqu’à trouver dans un virage une vieille inscription indiquant le Pas de la Couronne (à n’entreprendre que par beau temps). Après une quinzaine de minutes, un cairn indique le chemin à suivre. La végétation est de plus en plus envahissante sur cet ancien sentier. Il reste un peu de vieux balisage délavé par les années, mais de nombreux cairns permettent de s’orienter. En sortant de la forêt, le sentier vient buter sur la paroi d’Ambel mais un contournement permet d’éviter tous les obstacles et d’arriver au Pas de la Couronne (1429 m), le sentier est raide mais il ne demande jamais de poser les mains.

Nous arrivons alors de nouveau sur plateau d’Ambel, il y fait chaud et le vent d’hier à totalement disparu. Nous allons maintenant traverser le plateau pour trouver notre chemin de descente via les Sarnats et Pierre Plate, jusqu’au village d’Omblèze. Longue descente en forêt sur un bon chemin.

Une superbe randonnée dans le sud Vercors. Le balisage n’est pas toujours très présent, mais quelques cairns aident bien sur le chemin. Attention, il n’y a pas d’eau sur le parcours à part à Font d’Urle et un petite source 25 minutes après la porte d’Urle.

A propos de l'auteur

Même avec un début d'enfance parisien, j'ai eu la chance de découvrir la montagne durant mes vacances d'été lors de balades puis randonnées en Vanoise. J'ai vite attrapé le virus et l'attirance vers les sommets. Grace aux études, j'ai pu me rapprocher des montagnes (Hautes Alpes, Hautes Pyrénées). Puis j'ai voulu allier plaisir et boulot ...