West col

Destination : Népal » Asie | Montagne : Himalaya | Activité : Alpinisme  | Agence : Allibert Trekking 


Nous montons au pied du West col, redescendons au camp de base. L'altitude et le froid mettent les organismes à rude épreuve. Après un peu de repos au camp de base, nous franchissons finalement le west col. Enfin !
Posté le :


J17 samedi 22 octobre 2011 – CB pied des cordes fixes – West col – CB – Le Baruntse se défend

Le Kumbu c’est froid. Le Baruntse c’est froid dans le Kumbu et cette année est particulièrement froide et neigeuse. On peut dire qu’on est gâté !

Nous décollons vers 10h au grand soleil. Notre jeune Daniel (38 ans) s’impatiente.
Il ne sera pas déçu par l’effort à fournir en raison de l’abondante neige fraîche, bien que nous n’ayons pas fait la trace à 90% du parcours. 5h10 seront nécessaires pour atteindre le pied du col, alors qu’il nous avait fallu 3h30 la première fois.

Alain, toujours en méforme, abandonne la lutte au milieu. Tout le monde souffre plus ou moins.

Faire la trace pour monter au col ouest

Bruno l’alpiniste de la bande prend l’initiative d’une trace ce qui me donne l’augure de continuer mon chemin intérieur : tolérer la différence, ne pas différer la tolérance.
Devant nous, une Suissesse des Grisons et un Anglais font la trace avec des sacs monstrueux Himalaya en style alpin. Je m’accorde à dire avec cet anglais : alpine style = heavy style. Chapeau messieurs dames.

Je récupère Dominique notre maître nageur un peu fatigué et nous entamons cette toujours longue descente qui se termine dans la nuit. Rude journée, le Baruntse se défend.

  • Tps : 8h37
  • M : 610m-150m/h
  • D : 610m-370m/h
  • Fc : 98-122-142 6h55 sous 130

Enfin prêts pour monter au camp 1, les sacs sont imposants ...et lourds !

J18 dimanche 23 octobre 2011 – CB repos préparatifs – Lettre des contrées inhospitalières

Tout gèle, nous sommes cernés par le froid. C’est bien une faiblesse humaine d’avoir à garder le corps toujours à 37°. Repos au CB, nous profitons du tiers des bonnes heures sur les 24h : les heures de soleil de 8h à 16h. Douches chaudes, bières au soleil et déjeuner de roi concocté par notre cook. Et préparatifs pour aller vivre là-haut où notre fragile enveloppe de chair est soumise à rude épreuve.

Dans les cordes fixes du Col Ouest

J19 lundi 24 octobre 2011 – CB (5450m) – C1 (6145m) – Franchir enfin le col Ouest…enfin !

Sur cette interminable moraine, je me sens particulièrement bien acclimaté (première excellente nuit à 5450m), malheureusement ça ne va pas durer.

J’aide autant que faire se peut Alain qui souffre énormément, mais en faisant preuve d’une volonté hors du commun parvient jusqu’au cordes fixes du West Col. La pente est raide et les sacs sont lourds. Alain et Dominique parviendront malgré tout à force de volonté jusqu’au col. Malgré un pouls très bas, je suis très essoufflé tout le long et après avoir pelleté pour faire des terrasses, je me retrouve essoufflé à l’arrêt pendant 1/4 heure : ça fout la frousse ! Et revient l’éternelle question : " à ton âge est-ce bien raisonnable" la haute altitude après 60 ans est-ce bien sérieux, j’aimerais en parler à des spécialistes. La présence rassurante des sherpas et le riz au curry me font du bien et tout rentre dans l’ordre. Quid de la nuit et de la peur du MAM (mal aigu des montagnes ou méchante angoisse de minuit).

Col Ouest et arrivée au C1

La montre étant tombée en panne, pas de données cardiaques.

8h de marche environ pour 700m de dénivelé.

 

A propos de l'auteur

Guide de haute montagne, Vingt-cinq années d'itinérance dans les Alpes, l'Amérique du Sud et l'Himalaya en alpinisme, trekking, expéditions et l'émotion provoquée par  la fréquentation de paysages hors du commun ont trouvé un débouché tout naturel à une passion tenace...



http://www.guidexpe.com/

1 × un =