#19586
Mathilde
Mathilde
Participant

C’est ce que je m’étais dit au Népal, tout le long du trek nous suivions une rivière, mais j’ai pas regretté des les avoir emportées quand j’ai vu que la rivière était déchainée car c’était la fin de la mousson, impossible de s’y laver dedans (avec du savon biodégradable bien sur!)… 😉