GR54 – variante alpine par le pas de l’Olan

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par titenano titenano, il y a 6 ans et 5 mois.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #18963

    Bonjour,

    Je planifie tout début août un demi tour de l’Oisans par la partie sur du GR54 (Vallouise – Le Bourg-d’Oisans. J’envisage d’emprunter la variante alpine qui part de la Chapelle en Valgaudemar pour revenir au Refuge des Souffles, en passant par le refuge de l’Olan et le pas de l’Olan. Avant de réserver mes refuges, je voudrais quelques précisions fiables sur ce parcours

    1. Le topoguide de la FFR indique “variante non balisée”. Est-ce une réelle difficulté? Le sentier est-t-il bien tracé, y a-t-il un risque réel de s’égarer, étant entendu que nous aurons bien sûr boussole et carte au 25.000
    2. Quel est le niveau de cette variante d’un point de vue physique. Les 7 h du topoguide, est-ce bien réaliste ?
    3. Quel est le niveau de cette variante d’un point de vue technique. Faut-il s’encorder ? Crampons et piolets sont-ils nécessaires ?
    4. Quelles seraient les difficultés principales du parcours ? Risque de restes neve début août ?
    5. Est-ce vertigineux ?

    #19498
    titenano
    titenano
    Participant

    Salut,

    J’espère que ce n’est pas trop tard pour te répondre. J’ai également fait le tour de l’oisans en 9 jours et j’ai aussi voulu échapper à la vallée en passant par l’olan. Pour ce qui est du balisage, pas de soucis ! Les écrins sont hyper parcourus, tu ne peux pas te perdre à moins de la vouloir franchement. Je pense qu’ils ont voulu dire que la variante n’est pas balisée “tour des écrins” mais le chemin est bien tracé. Pour ce qui est du niveau technique, le pas de l’olan ne présente aucune difficulté extrème, à part que c’est raide et que ça passe par des pierriers. Il faut de bonnes chaussures de marche et le tour est joué. A moins que tu veuilles faire le pic de l’olan, dans ce cas là c’est de l’alpinisme. Le passage après le pas est un peu délicat, c’est de la pierre fine, faut pas rester trop longtemps si tu ne veux pas te prendre un caillou et la redescente est un peu délicate si tu est chargé mais ça passe. Il faut être prudent mais c’est tout il me semble.
    Je te conseille de t’arrêter au refuge de l’olan où l’accueil est vraiment chaleureux (le vin chaud et le chocolat est succulent) et si tu veux camper la nuit, le lac qui est juste après (à 2-3h du refuge après le pas de l’olan) est sympa.
    Si tu as d’autres question sur le parcours n’hésites pas.

    Noémie

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.