Norvège. Me voilà !

Ce sujet a 10 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Anonyme, il y a 7 ans et 1 mois.

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Messages
  • #19016

    Anonyme

    Salut salut,

    Ça y est. Nous avons, mon collègue Benoich et moi même, nos billet pour Oslo. Nous y restons du 20 eu 31 mai. L’idée est de rester dans le sud du pays pour un Trek d’une dizaine de jours. Il semblerait qu’à cette période de l’année les hauteurs soient encore enneigées donc je pense que nous allons nous diriger vers la cote. Bergen peut être. Pour l’instant, pas de plan particulier, nous allons étudier tout ça. Nous sommes donc preneurs de toute impression, conseil, truc & astuce, concernant le pays. Sachant que notre budget est très limité… L’argent sera investit dans la nourriture et les transports en commun.

    Petit anecdote au passage. Lors de la réservation de nos billets sur Ryanair.com, j’ai fait la boulette… J’ai fait une faute d’orthographe au nom de mon pote. Un ami de vingt ans ! Bref, il me le fait remarquer, et comme un con, je me mets à chercher sur la parodie de site internet de Ryanair, la solution à mon problème. C’est chip. C’est moche. C’est low cost. Je sens que je vais devoir payer un peu plus. Je trouve finalement. C’est pas compliqué en fait. Et ça ne coûte que 100€. Bordel ! Je viens de payer un allé-retour 85€ et je dois aligner cent de plus ! Je suis nul en orthographe. Je l’ai toujours été. Mais là… C’est la fôte la plus chère de toute ma vie. Je passe donc à l’étape suivante. J’appelle la hot line pour négocier. Il y a au moins un avantage à cette dernière, elle me fait voyager. Je sais pas trop dans quel pays j’arrive mais, après quinze tentatives surfacturées, le répondeur me débite une phrase en boucle que je suis complètement incapable de saisir. Je stresse un peu. Il faut dire que je l’ai mauvaise. Je m’apprête à marchander sec. Au final, c’est assez rapide et c’est gratuit. Chance ! Je suppose qu’il faut tomber sur la bonne personne. J’ai du perdre une demi heure de forfait mais bon, je m’en sors bien.

    Il n’y a pas de morale à cette histoire.

    Chivers.

    #19691

    Anonyme

    Ton aventure m’a bien fait rire…

    Tout qui finit bien 🙂

    #19701

    imported_jquillio
    Participant

    Hei hei ! Bonjour a tous !

    Je suis relativement nouveau en Norvege (je suis arrive il y a 1 mois), mais j’ai deja passe 6 mois a Bergen l’annee derniere, donc je connais un peu. Cependant je n’ai pas pu l’annee derniere faire de grands tours et je me suis beaucoup appuye sur le guide du routard.

    La premiere chose qui me vient a l’esprit au vu de vos dates, c’est une grosse grosse randonnee qui a lieu tout les ans a Bergen, le Seven Mountain Trip (il y a aussi le four mountain trip en parallele). Mais les places sont limitees (plus d’infos par ici : http://www.bergen-turlag.no/7-fjellsturen/, le nombre est limite a 5500 pers mais ca part vite donc faut s’y prendre a l’avance). Pour la petite histoire, Bergen est entouree par 7 montagnes et comme vous l’aurez compris ce parcours vous emmene au sommet de chacune d’elle. Ca prend une dizaine d’heures environ et ca se passe le 29 mai a Bergen. C’est un grand evenement ici. Perso je vais le faire, donc si vous en etes n’hesitez pas a me contacter !

    Mis a part ca, les alentours de Bergen sont tres jolis et surtout connus pour ses fjords donc il y a de sacre tours a faire, surtout aux alentours de Flåm et dans le centre, entre Oslo et Bergen. C’est l’un des plus beaux coins en Norvege. Par contre desole mais je n’ai pas de noms en tete. Je vais me renseigner aupres des collegues et aupres de l’asso de rando de norvege et je vous tiens au courant 😉

    Concernant les transports en commun, l’avion, via la compagnie Norwegian, et le train, via la compagnie NSB, sont globalement au meme prix. La difference c’est que le train vous emmene dans des coins assez recules. Je pense que si vous arrivez a Oslo, le mieux est de prendre le train Oslo-Bergen et de descendre qqs part entre ces deux villes. Ce qu’il faut savoir aussi, c’est que le pays est immense (on a pas l’impression sur la carte), et puis c’est tres montagneux donc les trajets en train sont tres long. C’est 6 heures pour faire Oslo-Bergen (en avion c’est environ 40min…). Il y a aussi un reseau national de bus mais je ne les ai jamais pris. Certains trajets se font de nuit donc ca permet de gagner du temps.

    Ah oui, mais ca je pense que vous le savez deja, la vie ici est tres chere. :p

    Sinon un autre coin sublime, c’est Stavanger avec le celebre Preikestolen. Le fjord a proximite est immense et il y a pas mal de chemins de randonnee. Mais la semaine prochaine je pense faire un tour au bureau de l’asso de rando de norvege donc j’aurai plus d’infos et plus de noms a vous donner 😉

    En mai le temps est nikel (je ne garantis pas qu’il fera beau tout le temps), donc pour economiser un peu, sachez que le camping sauvage est autorise.

    Voila tout ce qui m’est passe par la tete en cet apres midi tres ensoleille sur Bergen 😀
    Je mettrai les infos a jour quand j’en aurai.

    Vi sees !

    Josh

    #19702

    Anonyme

    Salut salut,

    Merci pour toute ces infos ! Elles me seront utiles à moi et à d’autres j’espère.

    Je n’avais pas repéré la région de Flam, mais je vais me renseigner. Cela peut, en effet, faire une étape sympathique entre Bergen et Oslo.

    Je pense que nous allons essayé de prendre uniquement des trains NSB, avec éventuellement un forfait. Et viser deux ou trois villes (ou villages plutôt) qui serviront de point de départ pour nos escapades.

    C’est clair que Stavanger à l’air magnifique, mais à première vue, ce n’est pas sur notre trajet. Nous allons voir ce qu’il en ai avec l’étude des billets e trains et les différentes possibilités qui nous seront offertes.

    Merci encore & chivers !

    #19719

    Anonyme

    Salut salut,

    Me voilà de retour. Ça fait presque un mois maintenant, mais je prends quelques minutes pour vous donner mes impressions.

    Il y a quelques trucs à savoir avant de partir en Norvège. Certes, je ne surprendrai personne, mais disons que ces aspects ce sont confirmés sur le terrain.

    D’abord, il pleut, il pleut, il y a du vent, et il repleut. Donc, prévoir le matériel adapté. Tout prend la flotte au bout de deux jours, et après, il faut se faire à l’idée de mettre des chaussettes et un pantalon mouillé le matin. Le seul truc que j’ai réussi à sauvé de l’inondation (mais pas de l’humidité), c’est mon duvet. Comme ce n’est pas du synthétique, je n’ai pas trop eu le choix. Mon tapis de sol en mousse était par contre une petite erreur stratégique. Un fois que la tente eut pris la flotte, mon tapis s’est gorgé d’eau, ce qui ne serait pas arrivé avec un auto gonflant. Mais dans l’ensemble on s’en est pas si mal tiré.

    Ensuite, tout est cher. Nous avons eu l’idée de prendre un maximum de nourriture pattes, soupes, nouilles chinoises en France et nous ne l’avons pas regretté. Un peu lourd sur les premiers jours, ce choix a vraiment sauvé nos euros. Vous n’avez pas idée ! De plus, il faut bien étudier ces trajets et toujours essayé de se faire passer pour un étudiant. Des fois ça marche… Et enfin, éviter de stagner dans les grande villes. La journée de glandouille coûte 50€ sans rien faire.

    Enfin, les gens sont froids. Pas seulement nationalistes, facilement identifiables à leur pick-up, casquette et drapeau sur mat dans le jardin. En mode Walker Texas Ranger. Ils ne vous aiment pas et vous le font bien sentir. Le camping sauvage est autorisé, mais il vaut mieux éviter de dormir trop proche de chez eux. Le reste de la population est beaucoup plus sympathique, une fois que la glace est brisée (froid, glace… le champ lexical nordique). Sinon, dire bonjour au mec qu’on croise sur un chemin reste parfois bizarrement vu. Genre : Qu’est ce qu’ils me veulent ? J’ai rien fais !

    Si vous êtes blindés sur ces trois points, n’hésitez pas à aller en Norvège. Je n’ai pas parlé de la foultitude de trucs bien à voir sur place, pour cela l’internette fera mieux le boulot que moi.

    Quelques photos de notre escapade.

    Chivers.

    #19720

    Anonyme

    Salut Christophe,

    T’es allé vers où finalement ? Bergen ?

    #19721

    Anonyme

    Oui, nous avons été à Bergen. En gros, pour 30€ par tête, nous avons directement filé là bas grâce aux minipris de NSB. C’est bien le seul transport (hors avion) qui nous a été peu couteux, car nous avions réservé à l’avance. Ensuite, nous avons prit un bateau pour Flam, en passant par la mer puis le Sognefjord. Enfin nous sommes revenu en train à Oslo. Ces deux trajets nous ont couté, à eux deux, 150€ environ. Donc, nous n’avons pas fait de folies non plus. Pas de cercle polaire, d’îles Lofoten ou de cap Nord. Mais bon, le pays est grand et de tout façon nous n’aurions jamais eu le temps.

    #19722

    Anonyme

    Et vous avez trekké où exactement ?

    #19723

    Anonyme

    J’oubliais. Le trek…

    Nous avons commencé par randonné autour de Bergen. Au départ de la ville, il est possible de se retrouvé assez vite isolé à l’est. Nous avons prit la direction de Floyen puis nous avons fait un tour de trois jours sur les plateaux, pour revenir à Bergen. Il n’y avait que très peu de névés grâce à la proximité de l’océan. Sinon, nous nous sommes aperçu, au bout de deux jours, qu’il était interdit de camper là haut. Car ce sont les réserves d’eau de la ville. C’est clairement mal indiqué. La principale difficulté, sorti de la pluie, fût le vent. Dur dur avec les sacs.

    Ensuite, nous avons été en bateau à Aurlandsfjorden. De là nous avons marché jusqu’à Flam puis Myrdal. Cela fait une trentaine de kilomètres. Impossible de passer par les sommets à cette époque sans équipement adéquat, donc nous avons suivi la voie de chemin de fer qui est magnifique. Il y a malheuresement peu d’infrastructure pour camper sur ce chemin. Une fois à Myrdal, il y a trop de neige pour pouvoir continuer sans skis.

    Enfin, nous avons repris le train dans la direction d’Oslo pour parcourir la régions des lacs au nord de la ville. Nous sommes donc fait déposés à Honefoss, à 50km au nord. Mais l’humidité et le poids ont fini par avoir raison du genoux d’un collègue, ce qui nous a empêché de suivre nos plans. Après une nuit passée dans le coin, nous sommes retournés à Honefoss, puis au camping d’Oslo. Comme ce dernier est au nord de la ville, nous avons pu remonter sur la zone que nous avions loupé mais sans les sacs. Nous ne voulions pas trop forcer à cause du blessé, mais nous avons tout de même fait vingts cinq kilomètres, avec un petit déluge lors des cinq derniers.

    #19724

    Anonyme

    ça c’est de l’aventure 🙂

    #19725

    Anonyme

    C’est un peu le principe de notre manière de voyager. C’est le bordel ! Je pense que d’une manière générale, nous voyons moins de choses et nous sommes moins efficaces que des personnes organisées ou en agences. Mais en ce qui me concerne, je préfère largement l’imprévue et les rencontres impromptues. Ce qui par ailleurs, ne fonctionne pas toujours. Nous n’avons malheureusement pas fait la connaissance d’autochtones cette fois ci. Peut être est-ce le fait d’être trois. Il est fort possible que ces rencontres, au même titre que le stop, soit beaucoup plus rares quand on est trois mecs (polis mais sales).

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.