Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |
Vous êtes ici >> Accueil/Actualités randonnées, trekkings et équipement du randonneur/Trak, le kayak démontable 2.0

Trak, le kayak démontable 2.0

Rédigé le 03/06/2017 - Lu 1298 fois

Avec 500 000 $ canadiens collectés – sur 84 000 escomptés ! – La campagne de crowdfunding pour le kayak Trak 2.0 se termine en beauté sur Kicstarter. Mais revenons sur les caractéristiques et nouveautés de cet engin qui a si bien su séduire le public.

L’entreprise Trakkayak produit sa première embarcation en 2006 dans l'Alberta, province canadienne. Elle s'inspire des formes des kayaks inuits à bouchains, traditionnellement construit en peaux de phoques cousues sur des armatures en bois. En remplaçant les matériaux traditionnels par des produits modernes, elle réussit le pari de présenter un kayak léger, résistant et … démontable. Un véritable atout pour le pagayeur qui souhaite tremper ses pagaies tout autour de la planète ou pour celui qui ne dispose pas de la place pour ranger un engin de près de 5m de long ! Mais à vrai dire ce n'est pas tant ce concept de kayak démontable-  déjà présent chez les concurrents Nautiraid, Kleper ou Feathercraft – qui est remarquable que la qualité de réalisation et l'introduction de la possibilité de régler le giron grâce à un système de vérins. 

Le giron, c'est la courbure de la ligne de quille. Plus cette ligne de quille est droite et plus le kayak avance rapidement à moindre effort mais …moins il tourne facilement. A contrario une ligne de quille courbe réduit la ligne d'eau, facilite les manœuvres mais réduit la vitesse. Avec la possibilité de régler ce giron, Trakkayak proposait deux kayak en un et ce fut le succès immédiat.

Dix ans après le lancement de sa première embarcation et après une longue consultation de sa clientèle sur les améliorations possibles, Trakkayak lance le Trak 2.0. Les éléments de réussite du premier modèle sont conservés et on retrouve donc le giron réglable, la coque à bouchains, les cotes de 490cm x 57cm, le grand hiloire, les cales-cuisses et pieds réglables et l'usage de l'alu pour l'armature, du polyuréthane pour la coque et le pont. Les trois coloris ; jaune, rouge et noir restent inchangés mais le logo de la marque vient désormais orner le pont à la manière des kayaks de chez P&H.

La montagne a-t-elle accouché d'une souris ? Et bien non, car la liste des améliorations est significative ! Un kayak démontable c'est bien, un kayak transportable, c’est mieux. Et pour cela Trak a entièrement repensé son sac de transport, désormais plus pratique mais aussi plus léger de 5 kg, le kayak lui-même passant sous la barre des 20kg. Le Trak 2.0, plus léger grâce à l'emploi du carbone pour les armatures devient aussi plus rigide. Ce qui permet de le transporter désormais monté, sur un toit de voiture par exemple. La liste des améliorations se poursuit au rayon de la sécurité avec des sacs étanches pour ranger son équipement réalisés sur mesure par la société Reed Chillcheater. Ces sacs de très grande qualité, fournis avec le kayak, serviront de gonfles et garantiront la flottaison. Le cockpit bénéficie aussi de quelques améliorations pour les amoureux de jeux dans les vagues avec des cales cuisses plus généreux et des cale hanches près du corps (en option). Enfin le confort devrait bénéficier du siège redessiné de A à Z. Seul regret, Trakkayak n'apporte toujours aucune solution pour offrir une dérive, élément auquel il est difficile de renoncer quand on y a goûté.

Avec ces caractéristiques le Trak 2.0 devrait se présenter comme un navire intéressant pour pagayeur de niveau intermédiaire à avancé, souhaitant stocker facilement son embarcation ou désirant le glisser dans la soute d'avion vers des destinations exotiques. Ce sera le choix d'une embarcation pratique, un choix qui se paie au prix d'un excellent kayak en fibre – comptez 3000 € quand même !

Plus d'information sur le site de Trak

 

foudetrek

Henri
Rédacteur
Envoyer un mail
Fou de trek
Summits année : 595 | Summits mois : 60 | Summits total : 1306
     > Classement des I-Trekkeurs
Mammifère omnivore, pogonotrope et dromomane.