Test bottes Columbia Bugaboot plus II Omni-heat

Test des bottes Bugaboot Plus II Omni-heat de la marque Columbia pendant 5 mois dans le parc d'Hossa en Laponie Finlandaise. Les conditions ont été variées, du froid (-25°C) au chaud (0°C à l'extérieur mais +20°C au bar du coin !), de la pluie, de la neige froide et mouillée, de la Slush... Bref, les chaussures ont été testées dans vraiment toutes les situations des plus faciles au plus délicates.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Chaussures Outdoor (randonnée, VTT, alpinisme, ski...)
  • Composition : Tige : cuir imperméable - Techlite™ - Isolation 200g - Existe en modèle homme
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Genre: Femme
  • Membrane : Non
  • Semelle : Semelle intercalaire : Technologie Techlite - Semelle extérieure omni-grip : Caoutchouc haute adhérence
  • Tailles disponibles du produit: du 36 au 43, avec des demi taille
  • Poids (donnée fabricant): 544 g la chaussures pour une pointure 39
  • Poids (produit pesé par le testeur): NC
  • Couleurs: Blanc et gris ou noir et gris
  • Garantie: NC
  • Entretien: Brosse souple + lessive douce (ou dégraissant)
  • Prix: 139,95€

Conditions du test

  • Lieux du test: Parc d'Hossa, Finlande
  • Activités: Randonnée, Traîneau à chiens
  • Ecosystème: Forêt, Lac
  • Durée du test (nombre de jours): 5 mois
  • Conditions météorologiques: Météo : du beau temps et du froid, mais également de la neige et du vent Températures : -25°C à +5°C

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Chine
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: Non
  • Récupération par le fabricant: Non

Bottes Bugaboot plus II Omni-heat de Columbia

Test terrain en Laponie finlandaise

Aspect des chaussures

Les chaussures ont un bon look. Elles sont montantes, bien au dessus du niveau de la cheville, et se lasse jusqu’en haut. Ceci a comme avantage un très bon maintien de le cheville pendant l’effort. Par exemple, la cheville reste bien en place lorsqu’en traineau, on court pour aider les chiens dans la montée. Ou encore, en raquettes, j’ai pu expérimenter dans une neige de printemps un peu mouillée, et surtout qui enfonce beaucoup. La chaussure reste bien attachée au pied, même lorsque la raquette est coincée au fond d’un trou.

Par contre, il y a un petit problème au niveau des lacets. Ceux ci ont tendance à se défaire, d’une part à cause des crans trop petits et pas assez profond, et d’autre part, à cause de la forme du lacet qui « oscille ». Ce n’est pas pratique, surtout lorsqu’il fait froid et qu’il faut enlever les gants pour les rattacher (à -25°C, on évite sérieusement).

La languette monte jusqu’en haut de la chaussure, et elle est reliée à la chaussure. Cela assure l’étanchéité et ça marche. J’ai pu vérifier en marchant dans la slush (un mélange d’eau et de neige que l’on trouve sur les lacs gelés et qui est simplement horrible). Après une bonne centaine de mètres à patauger dans 15 centimètres de cette joyeuse mixture, j’étais totalement au sec ! C’est également lié au pantalon que je portais dessus, qui était également bien imperméable. De plus, il y a sur la languette une petite sangle qui permet de bien la positionner. C’est très pratique et agréable.

La chaussure a des crampons plutôt efficace sur neige tassée, mais absolument pas sur neige glacée. En même temps, ce sont des chaussures pour marcher simplement, et pas pour aller se promener sur des patinoires. Donc c’est un point globalement positif pour la chaussure.

Pour les couleurs disponibles, il y a blanc et gris ou noir et gris. J’ai testé des chaussures blanches et grises. Je pensais sincèrement qu’elles allaient finir noires à la fin de la saison et qu’elles seraient irrécupérables. Après 5 mois, elles tendent plus au gris, mais certainement pas au noir. C’est une bonne surprise ! Elles se lavent facilement en frottant un peu avec de l’eau et une éponge. Par contre, je n’ai donc pas testé le lavage en machine.
Pour le poids, les chaussures sont particulièrement légères. Je suis habituée a porter pour le froid des Sorel Glacier très lourde (mais où tu n’as pas froid même à -35°C) et repasser sur des chaussures légères mais chaudes est un luxe.
Après 5 mois d’utilisation, il n’y a aucune trace d’usure, pas la moindre faiblesse, pas de fissure au niveau de la pliure, aucun trou sous la semelle… Les crampons sont en excellent état. C’est une chaussure très résistante et adaptée pour les activités de pleine nature l’hiver.

Coté technique

La chaussure est vendue, d’après le site internet de Columbia, pour des températures allant jusqu’à -32°C. C’est grâce notamment à la mise en place la technologie omni-heat et à 200g d’isolation. Homni-heat est un système réfléchissant, un peu comme des feuilles d’aluminium, qui te renvoie 30% de ta propre chaleur. Ceci a des avantages et des inconvénients. Le principal avantage est la chaleur. Par -25°C, tu n’as pas froid dans tes chaussures tant que tu es en mouvement. C’est un grand confort. A l’inverse, le principal inconvénient est que la chaussure n’est pas du tout respirante, si bien qu’après une journée de marche, tu es trempée (quelque soit la température extérieure). Sur une journée de randonnée ce n’est pas un problème, tu n’as pas froid. Par contre, sur un raid de plusieurs jours, le chaussure reste mouillée et on a froid. La chaussure est donc adaptée pour une journée à -20°C et des suivantes à 0°C.

La chaussure est très difficile à faire sécher. Elle a une semelle que l’on peut enlever, le reste est une seule et unique pièce. Résultat, il faut deux jours pour arriver a retrouver une chaussure complètement sèche et chaude.

La chaussure dispose d’une boucle pour venir clipper le pantalon. C’est très pratique en théorie. En pratique, on ne peut pas y installer des pantalons car la boucle est trop petite.

  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 80%
    Confort - 80%
  • 80%
    Protection des pieds - 80%
  • 100%
    Maintien du pied - 100%
  • 80%
    Semelle - 80%
  • 100%
    Imperméabilité - 100%
  • 40%
    Respirabilité - 40%
  • 100%
    Poids - 100%
85%

Mon avis

Les chaussures Bugaboot plus II Omni-heat de Columbia sont résistantes, légères, chaudes et agréables à porter. Malheureusement, elles sont difficiles à faire sécher. C’est un produit parfait pour les randonnées où l’on peut correctement faire sécher les affaires le soir. A oublier en cas de bivouac hivernal.

Plus d’informations : http://www.columbiasportswear.fr/

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Points forts
  • Le poids
  • La solidité des chaussures
  • Le confort
  • Le prix
Points faibles
  • La difficulté de faire sécher les chaussures
  • Le comportement sur glace
  • Laçage
svety74
A propos de l'auteur

J'ai eu la chance de faire de ma passion mon travail. Tous les matins, je suis contente d'aller travailler.  En même temps, mon travail consiste à vendre du rêve, et à emmener des petits groupes faire du chiens de traineau ou de la randonnée sur plusieurs jours ! Vous me trouverez plutôt dans les pays nordiques, du côté de la Finlande ou ...



cinq × un =

Sending
Your rating: