Test chaussure Himalaya Meindl

Test de la Chaussure Himalaya Meindl. Conditions du test : La paire de chaussure a été testée pendant 7 jours lors du tour du Cervin en juillet 2008 à raison de 5 à 8 heures de marche quotidienne sur terrain varié : sentiers bien tracés, pierriers, glaciers, passage de rivières...



Descriptif

  • Tige : cuir Sil nubuck
  • Doublure : Gore-Tex® Footwear
  • Semelle intérieure : Air-Active® drysole
  • Semelle extérieure : Meindl Multigriff® de Vibram®
  • MFS "Memory Foam System" : système de mousse thermoformable qui s’adapte à la morphologie du pied
  • Poids : 1750 g la paire en 42
  • Modèle homme et femme ; coloris femme : anthracite. Coloris homme : marron.
  • Prix public de vente : 215 €.

Confort et protection de la chaussure

Bon confort de la chaussure. Le système de mousse thermoformable qui s’adapte à la morphologie du pied est une nouvelle évolution du modèle. Un vrai plus qui améliore le chaussant du modèle et sa tenue !
Bande pare-pierres qui enrobe bien l’ensemble de la chaussure et assure une très bonne protection du pied.
Chaussant un peu large qui peut ne pas convenir à tout le monde.

Note : 4/5


Maintien du pied / Laçage

Excellent maintien du pied servi par un laçage facile et efficace. Le système de laçage Digafix permet un calage optimal du talon.

Note : 5/5

Semelle

La semelle propose un amorti sur toute la longueur du pied : un véritable atout. Excellente accroche de la semelle Vibram. Semelle semi-rigide.

Note : 5/5


Imperméabilité / Respirabilité

Très bonne imperméabilité grâce notamment cuir nubuck imperméabilisé et à l’étanchéité des coutures.

La respirabilité de la chaussure est bonne. L’engagement GORE TEX "Keep you dry" tient ses promesses dans la plupart des situations sauf peut être en cas de forte chaleur et pour les personnes sujettes à la transpiration.

Note : 4/5

Avis général

Note globale : 18/20

L’Himalaya de chez Meindl est une excellente chaussure pour les grandes randonnées et les trekkings en toute saison et sur terrain varié. Cramponnable pour de petites courses. Une référence depuis plusieurs années !

Site web : http://www.meindl.de

Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com
7 Responses
  1. marc briaux

    Bonjour,
    Je suis propriètaire d’ une paire de chaussure himalaya et je ne suis pas content . En effet,lors de ma première sortie ,le crochet du lacet s’ est décerti,et à la dernière sortie, c’ est la toile interieure qui s’ est déchirée.Je posséde également depuis une dizaine d’ années, une paire de perfekt avec laquelle , j’ai fait le tour des annapurnas,le camp de base de l’ annapuna ,le lac de gokio,en partant de jiri.Je pars au népal le 8.9.11 avec mes vieilles chaussures.Pourriez vous me donner une explication ? merci de me répondre.

  2. VAILLANT Jean-Michel

    Après 5 ou 6 sorties de 1h30 à 4h, je me suis décidé à racheter des chaussures sans doute moins performantes dans l’absolu, mais beaucoup plus légères. Elles sont vraiment très lourdes et je sens que ça me tire dans le dos, qui est mon point sensible. De plus, il faut une demi-heure de marche à chaque sortie pour que le pied se fasse aux chaussures (inutile d’espérer que les chaussures se fassent au pied). Je me demande si je vais les garder. Le vrai test serait 8 heures de marche avec un minimum de 1500 m de dénivelé, mais dans quel état j’arriverai au bout.

  3. Larando

    Je possède ces chaussures et personnellement en tant que président de l\’association larando du coeur ( larando.org )je trouve qu\’elles sont parfaites pour des randonnées d\’une à 3 jours. Evidemment, vous pouvez faire des randos d\’une semaine sans souci.Que ce soit en Islande ou dans les Vosges, elles m\’ont bien servis. Cependant je déconseille de cramponner souvent ces chaussures. Mais leur but est la randonnée , pas l\’alpinisme… 😉 A prendre absolument!

  4. Killian

    Dans le cadre d\’un tour du monde a pied démarré en 2008 j\’en suis à ma 3eme paire d\’himalaya. La plus longue distance parcouru par une paire a été de 5000km. Vous avez le feed back complet sur le long terme et les photos de son evolution sur notre siteweb toutenmarchant.com. La nous marchons dans les tropics ou les conditions seront totalement differente nous verrons comment elle se comporteront.

  5. lopez

    j’ai trouvé un défaut a ma paire d’himalya:une cassure interne vers la coque,ce qui écrase mes doigts de pied droit au début.je ne comprends pas cette cassure étant donné que je les ai toujours nettoyée et traitée!!!!
    Deplus les semelles internes Meindel Active n’ont pas tenu le choc!

  6. Martin B

    J’étais l’heureux propriétaire d’une paire de Meindl Himalaya GTX.
    Très content au début : bon confort dès les premières randos, apparemment robustes, gardant les pieds au sec; été comme hiver.
    Bien sûr, un peu lourdes mais cela relève du détail.

    Après une saison, le pare pierre a commencé à se décoller puis à se craqueler.
    A la fin de la deuxième saison, ça a été au tour des semelles de commencer à se décoller.
    Au début de la troisième saison, j’ai bien cru devoir rentrer avec les semelles dans le sac à dos.

    J’ai contacté le service après vente : la chaussure avait 9ans!
    6ans stockées au magasin puis 3ans d’utilisation régulière mais non intensive : chaussures HS.
    Le SAV m’a proposé un ressemellage à mais frais pour un tarif plus élevé que celui pratiqué par un cordonnier.

    Bilan : Meindl n’est plus le constructeur de chaussure indestructibles pouvant durer 15ans.

    Considérant le prix de la paire, il y a de quoi être déçu.

    Mes autres paires de chaussure se comportent bien, mais ce ne sont plus des Meindl.