Test chaussures Lowa Terrano LL

Test des chaussures Lowa Terrano LL lors d’un trek de 11 jours sur le GR R2 qui traverse l’île de la Réunion. Avec un chaussant extra-large, aurais-je trouvé le Saint-Graal pour mes pieds « grecs » ?


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Chaussures Outdoor (randonnée, VTT, alpinisme, ski...)
  • Composition : Cuir nubuck hydrofuge/Cordura - doublure en cuir
  • Description : Laçage X-Lacing Lowa
  • Saisonnalité: 2 saisons
  • Genre: Homme
  • Technologies : Système X-Lacing / Technologie LOWA SPS / Technologie Vibram® Tactis DST
  • Membrane : Cuir nubuck/Cordura
  • Semelle : Semelle intermédiaire : Intercalaire TPU intégré dans la semelle intermédiaire / Semelle extérieure : Vibram® Tactis DST avec système SPS (Supination/Pronation Support)
  • Tailles disponibles du produit: 42 au 46
  • Poids (donnée fabricant): 2000 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 1540 g la paire en taille 8
  • Couleurs: Marron / Noir
  • Garantie: Voir sur le site LOWA pour plus d'infos
  • Entretien: Voir sur le site LOWA pour plus d'infos
  • Prix: 220 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Itinéraire de randonnée GR-R2 (Traversée de l'île de la Réunion)
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Campagne, Forêt, Montagne, Rivière
  • Durée du test (nombre de jours): 18 jours
  • Conditions météorologiques: Chaud (30°C en moyenne) et humide (jusqu'à 90% d'humidité)

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Allemagne
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP
  • Récupération par le fabricant: NSP
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: https://www.lowa.de/fr/sur-lowa/corporate-responsibility/protection-dlenviron-et-dlnature.html

Test Terrain sur le GR R2 de l’île de La Réunion

L’île de la Réunion est un département français de l’hémisphère sud baignant dans l’océan indien à 9 200km de Paris. Elle se situe au sud-est de l’Afrique dans les latitudes de l’Afrique du Sud, de Madagascar et de l’Ile Maurice. Son relief est très accidenté notamment au niveau des 3 cirques naturels (Mafate, Cilaos et Salazie) qui entourent le Piton des Neiges point culminant avec 3 069m. Au Sud-Est de l’île on retrouve le Piton de la Fournaise, volcan particulièrement actif qui entre en éruption entre 1 et 2 fois par an.
Le relief particulier de l’île et ses 120 micro-climats en font un lieu particulièrement intéressant pour les randonneurs qui peuvent rencontrer tous types de terrain de jeu : des champs de laves arides du sud est en passant par les plaines boueuses du centre, les forêts primaires du cœur de l’île et les pentes escarpées des cirques.

Le GR R2 est un itinéraire de grande randonnée de 1 50km environ pour 9 000m de dénivelé positif traversant l’île le La Réunion du nord-ouest au sud-est. Les chaussures Lowa Terrano LL emportées et testées sur place sont conçues pour les longs treks sur tous types de terrains. Voici mon avis après 18 jours d’utilisation.

Confort et protection

Pour commencer la chaussure est prévue pour les pieds larges, très larges… avec un volume intérieur XXL. Une fois la languette ouverte, elle s’enfile facilement par une grande ouverture.
Le nubuck extérieur délicat au toucher s’avère particulièrement solide. Il faut quelques jours d’utilisation pour voir les premières pliures apparaître. Il ne faut pas hésiter à bien préparer ses chaussures en avance pour “faire » un peu la chaussure et éviter les mauvaises surprises.

La bande pare-pierre qui entoure l’intégralité de la chaussure fait bien son office. Cependant avec un terrain aussi accidenté et abrasif que celui que l’on rencontre à la Réunion pas la peine de rêver, l’avant des chaussures souffre et finit rapidement marqué. Un pare-pierre un peu plus couvrant pourrait être intéressant mais on perdrait en respectabilité… De plus en fin de trek, je constate un léger décollement de la bande de protection au niveau des pliures des pieds… sans conséquence jusqu’à présent.
Tout ceci fait de la Terrano LL une chaussure particulièrement robuste et confortable au premier abord.

Maintien du pied / laçage

La Lowa Terrano est à l’origine un modèle de chaussure pour chasseurs, modifié et adapté aux trekkeurs. Son volume intérieur est comme je l’ai déjà dit XXL, c’est pour cela que j’ai demandé à le tester. Avec mes pieds typés « grec » (le 2ème doigt est plus long que le pouce) plutôt larges et avec un fort coup de pied, je me sens généralement assez à l’étroit dans des chaussures de randonnée (je porte régulièrement des Meindl Borneo que j’ai mis un peu de temps à élargir). De fait, je me suis dit que sa particularité m’apporterait un confort particulier.

Grâce à son système de laçage X-Lacing Lowa et ses billes métalliques au cœur des œillets, pas la peine de tergiverser, on tire un bon coup sur les lacets en fonction de la pression désirée, on positionne la languette grâce au petit « piton » métallique et plus rien ne bouge, verticalement comme horizontalement. Cela est particulièrement appréciable lorsque comme moi on aime adapter son laçage aux montées ou aux descentes sur un terrain aussi escarpé. En plus la marque met en avant ce système qui est censé proscrire tout point de friction et de pression.

Avant de partir pour le trek, j’ai pris la précaution de préparer mes chaussures pendant une semaine avec des chaussettes de ville un peu épaisses mais pas particulièrement adaptées à la randonnée. Dès le départ j’ai très nettement senti la différence! Pas de pressions latérales, pas de sensation de se sentir à l’étroit! Avais-je enfin trouvé le saint Graal? La suite sera moins heureuse… en effet après les premières sensations de grand confort des premiers jours de trek est venue la sensation de « nager » dans mes chaussures au fur et à mesure que la chaussure travaille… Une sensation nouvelle pour moi mais peu agréable au final. Bilan des ampoules sur les deux pouces, deux ongles noircis sur les petits doigts de pied et deux ampoules sur l’intérieur des talons ce qui ne m’était jamais arrivé.
A ce trop plein d’espace s’ajoute une des contre-parties du laçage pourtant spécifique X-Lacing Lowa avec ses billes métalliques: moi qui ai un fort coup de pied, il m’a été impossible d’avoir un laçage précis œillet par œillet sur le dessus du pied. La pression se répartit de manière uniforme sur l’ensemble de la languette d’où l’apparition d’un point de pression désagréable au niveau du coup de pied (pourtant il est mentionné que le X-Lacing permet un laçage indépendant de la hauteur du coup de pied…) quand il fallait que je serre vraiment mes lacets avant une grosse descente. Il semble que la particularité du X-Lacing est prévue pour éviter ce problème mais le volume à resserrer étant tel qu’il fallait que je tire fort sur mes lacets comme si la chaussure était trop grande (je confirme bien que la taille 8 est celle qui correspond à mon pied).

Bref je n’ai jamais réussi à me sentir vraiment à l’aise dans mes Terrano LL pendant mon trek d’autant que mes pieds ont rapidement été douloureux.
Ultérieurement, sur mes sorties à la journée et avec des pieds en bon état, j’ai testé la méthode de la « double chaussette » chère aux anciens… et là plus rien à voir! Le volume intérieur étant bien rempli j’ai trouvé la chaussure extrêmement agréable et précise! D’autant que dans les deux cas le maintien de la cheville est excellent! Sur ces sorties de courte durée, j’ai ressenti que mes pieds chauffaient un peu plus que d’habitude par la présence de cette double couche intérieure mais rien de bien grave. Il serait intéressant de voir l’effet sur de plus longues durées ou dans un environnement moins chaud.

Jamais le dicton « trouver chaussure à son pied » ne m’aura paru aussi vrai. Sur ce test, c’est un coup dans l’eau, le chaussant de la Lowa Terrano LL ne semble vraiment pas adapté à mes pieds, ce qui ne signifie pas qu’elles ne le seront pas avec les votres.

Semelle

Sur l’ensemble de mon test, je comptabilise au total 18 journées de randonnée pour une moyenne de 6h par jour de marche active sur des terrains très divers. Dans l’ensemble, la Réunion propose un sol particulièrement cassant et abrasif notamment dans les cirques d’origine volcanique avec une grande présence de rochers et de lave vive.
Malgré cela les semelles de la Lowa Terrano LL m’ont toujours offert de bonnes sensations sous les pieds me permettant de bien ressentir le relief sur lequel je marchais. Quant à l’usure en elle-même, rien à redire, on dirait que je ne suis pas sorti de mon salon… elles sont presque comme neuves!

Le système Lowa SPS qui consiste en un intercalaire TPU intégré dans la semelle est prévu pour apporter un équilibre favorisé en limitant le mouvement de pronation arrière du pied. Pour ma part j’ai déjà une légère pronation naturelle mais je n’ai rien senti de particulier (il faut dire que la caractéristique d’un terrain très accidenté comme l’est le GR R2 ne doit pas aider).

Imperméabilité / respirabilité

La météo ayant été particulièrement capricieuse lors de mon trek, j’ai rencontré plusieurs fois des bonnes pluies et des zones extrêmement boueuses durant mon test. En aucun cas les chaussures testées n’ont failli en terme d’imperméabilité. Le nubuck extérieur a bien évidemment été mouillé mais à l’intérieur de celles-ci mes pieds sont restés au sec. Le seul inconvénient de cette matière est le séchage difficile de la croute extérieure d’un jour pour l’autre mais rien de rédhibitoire.
Si l’eau ne rentre pas à l’intérieur, la transpiration elle en sort plutôt bien! Je suis quelqu’un qui transpire pas mal des pieds d’où mon goût prononcé pour les chaussures en cuir et le comportement des Terrano LL est exemplaire. Je n’ai jamais eu la sensation d’humidité dans les pieds (même avec deux paires de chaussettes) et pourtant le cuir intérieur était imbibé de transpiration. En fin de journée je n’ai jamais rencontré de mauvaises odeurs inhérentes à ma transpiration et en enlevant simplement la semelle pour la nuit je trouvais une chaussure sèche tous les matins.

  • 70%
    Qualité de fabrication - 70%
  • 10%
    Confort - 10%
  • 85%
    Protection des pieds - 85%
  • 10%
    Maintien du pied - 10%
  • 95%
    Semelle - 95%
  • 65%
    Imperméabilité - 65%
  • 65%
    Respirabilité - 65%
  • 60%
    Poids - 60%
58%

Mon avis

Avec son volume intérieur extra-large j’avais osé enfin trouver la chaussure parfaite pour mes pieds larges. Il n’en a rien été et plusieurs atouts sur le papier se sont révélés être de gros inconvénients en trek. Dommage!
Je conseillerai ces Lowa Terrano LL aux randonneurs aux pieds extra large ou aux adeptes de la « double-chausette » souhaitant trouver une chaussure robuste et confortable capable de les accompagner sur tous les terrains de jeu.

NB: les utilisateurs de semelles orthopédiques un peu imposantes peuvent peut être envisager ce modèle si ils se sentent à l’étroit dans une chaussure normale.

Sending
Your rating:
User Rating 8% (1 vote)
Verdict
Points forts
  • Une vraie chaussure de marche robuste qui tient l’accumulation des journées sans sourciller
  • Une semelle agréable, très résistante tout en transmettant de bonnes sensations au pied
  • Une grande respirabilité
Points faibles
  • Un volume intérieur XXL qui peut être particulièrement gênant
  • Un laçage à double tranchant (parfait pour les pieds standards, inadapté aux pieds particuliers)


Ander.H
A propos de l'auteur

La Randonnée n'est pas venue à moi, c'est plutôt moi qui suis allé vers elle! Au cours de voyages tout d'abord, sur certains treks mythiques comme le Trek de l'Inca au Pérou ou Las Torres Del Paine au Chili ! Et puis l'appétit est venu en mangeant comme on dit... alors depuis sans être un acharné j'aime simplement me balader ou m'imposer q...



2 Responses
  1. Guedou

    Super review merci

    100%

    Slt Ander!
    Merci beaucoup pour ce test super détaillé! Je suis à la recherche d’une super chaussure de rando pour une série de volcans en Amérique Centrale et je pensais acheter cette chaussure mais je vais peut-être élargir mes recherches …
    Bonne continuation
    Marion

    1. Ander.H

      Bonjour Marion,

      c’est avec plaisir que je constate que ce test a pu vous aider dans le choix de vos chaussures.
      Malheureusement pour moi, les Lowa Terrano LL n’étaient pas adaptées à mes pieds de par leur trop grand volume intérieur…. pourtant j’ai, les pieds assez larges!

      Par contre j’ai été très agréablement surpris par la robustesse de leur semelle! Étant donné que vous vous préparez à randonner sur les volcans d’Amérique Centrale avec un relief accidenté et de la roche abrasive, ce qui ressemble à mon terrain de test avec la roche volcanique de l’île de la Réunion, pourquoi ne pas vous orienter vers un autre modèle de la mème marque Lowa?

      Je vous souhaite un bon voyage et surtout de belles randonnées!

      Ander

8 + 2 =

Sending
Your rating: