Test chaussures Merrell Chameleon 7 GTX

Test des chaussures Merrell Chameleon 7 GTX sur 3 mois de randonnée dans les massifs du Vercors, de la Sainte Victoire et du Verdon. Avis !


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Chaussures Outdoor (randonnée, VTT, alpinisme, ski...)
  • Composition : Tige en cuir nubuck, cuir suédé et Mesh
  • Description : Chaussures de randonnée tige basse en gore tex
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Genre: Femme
  • Technologies : Flexplate
  • Membrane : Gore-Tex
  • Semelle : Vibram TC5+
  • Couleurs: ice-black-merrell stone-slate
  • Garantie: Voir sur le site Merrel pour plus d'infos
  • Entretien: Voir sur le site Merrel pour plus d'infos
  • Prix: 175 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Massifs du Vercors, de la Sainte Victoire et du Verdon
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Forêt, Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Vietnam
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: NSP

Modèle iconique de la marque Merrell, la chaussure Chameleon a été imaginée il y a 16 ans sur le modèle du célèbre reptile capable de s’adapter à tout type d’environnement.  J’ai testé ce printemps, la version numéro 7 du modèle équipée d’une membrane Gore-Tex. Protection, stabilité et grande légèreté sont les atouts mis en avant par Merrell. Avis après 3 mois d’utilisation intensive par tout type de temps et de terrain.

Merrell Chameleon 7 GTX

Test sur le terrain du modèle Cham7 GTX de Merrel

Je dois reconnaître ne pas être une grande fan des chaussures tiges basses pour la randonnée. J’ai souvent eu des déconvenues, après plusieurs heures de marche avec différents modèles que j’ai pu acheter. Douleurs sous la plante des pieds, les orteils qui sont trop à l’étroit, la semelle qui n’adhère pas. Bref, en général, je marche en grosses. Ce test était donc une excellente occasion de me convertir- ou pas- à la chaussure tige basse.

Merrell Chameleon 7 GTX

Le confort d’abord

Enfiler pour la première fois une paire de Merrell Chameleon 7 GTX, c’est un peu comme rentrer dans des chaussons. Le chaussant est large, il y a de la place pour les orteils et aucun point gênant n’est à signaler. C’est déjà un bon début. Ma toute première sortie fut une petite randonnée de 3 heures dans le Vercors Drômois, larges sentiers, pas vraiment d’accident de terrain. Un vrai régal de marcher la cheville libre! Puis j’ai voulu la confronter à des terrains un peu plus exigeants. La troisième sortie, s’est déroulée toujours dans la Drôme mais sur un terrain un peu plus alpin , sur les crêtes de Couspeau, juste à côté des 3 Becs. Il y avait pas mal de neige à la montée. Aucun souci au niveau de l’imperméabilité des chaussures. Par contre, le sentier étant parfois pas mal en dévers, et il y avait pas mal de cailloux, j’ai commencé à ressentir une gêne au niveau de la malléole. Un peu comme si le système de maintien était trop rigide et me faisait mal à chaque fois que mon pied n’était plus dans l’axe…Et voilà je commençais à pester de nouveau sur les tiges basses.  Je n’allais pas m’arrêter là et écrire un test au bout de 3 sorties…alors j’ai persévéré. Et je ne sais pas s’il fallait que mes chaussures « se fassent » à mon pied ou bien si c’est l’inverse qui s’est produit, toujours est-il que ces douleurs ont complètement disparu au bout de quelques sorties et que je me sens vraiment comme dans des chaussons dans mes Merrell même après une journée de 7 heures de marche.

Merrell Chameleon 7 GTX

Une imperméabilité à toute épreuve

J’ai débuté le test en avril. Il restait pas mal de névés sur les sentiers alpins et le printemps a été quelque peu humide. J’ai donc pu très vite me rendre compte de l’efficacité de la membrane Gore-Tex intégrée au modèle Merrell Chameleon 7 GTX. Marcher dans la neige ou sous la pluie n’est franchement pas un souci lorsque l’on porte ce modèle aux pieds. A condition bien sur que la flaque ne dépasse pas la hauteur des chaussures, les pieds restent au sec et c’est bien agréable.

Côté évacuation de l’humidité, on n’est pas en reste. J’ai randonné sous des températures caniculaires dans le Verdon. Je marche avec des chaussettes en laine merinos et je dois reconnaitre que ce n’était pas pour autant l’étuve dans les chaussures. Un autre bon point pour les tiges basses ?

Merrell Chameleon 7 GTX

Un vrai modèle tout terrain

Comme je le mentionnais plus haut, j’ai plutôt l’habitude de randonner en grosses. Question de confort et de sécurité. Au niveau du confort, malgré des débuts un peu « difficiles », j’ai été rapidement séduite par la légèreté des chaussures Merrell Chameleon 7 GTX et leur confort même après de longues heures de marche ou dans des terrains un peu accidentés. Mais qu’en est-il de la stabilité, de l’accroche, de la protection bref tout ce qui fait qu’on ne va pas marcher en montagne en tongs ?

Côté semelle et accroche Merrell a opté pour une semelle en Vibram TC5+ dotée de crampons ovales en caoutchouc. Rien à redire sur ce choix, ça accroche bien même en pentes un peu raides et sur la caillasse.

Le modèle est également doté d’un pare-pierres en caoutchouc très appréciable.

Enfin la stabilité du pied est assurée par le système FlexPlate technologie mise au point par Merrell et qui consiste en une plaque de protection ultra légère qui enveloppe tout le pied. Je n’ai pas tout compris à cette technologie mais ce qui est certain c’est que la chaussure passe partout, on se sent en sécurité, pied maintenu sans rien perdre en confort car il y a quand même un très bon amorti.

Bref, je ne quitte plus mes Merrell Chameleon 7 GTX ! Les grosses restent au placard et pour l’instant les traces d’usure après 3 mois d’utilisations intensives ne sont pas encore trop apparentes. Il sera cependant intéressant de faire un retour après plusieurs autres mois d’utilisation car à 175 euros la paire, il serait vraiment dommage de devoir en changer tous les 6 mois!

  • 90%
    Qualité de fabrication - 90%
  • 95%
    Confort - 95%
  • 95%
    Protection des pieds - 95%
  • 95%
    Maintien du pied - 95%
  • 95%
    Semelle - 95%
  • 100%
    Imperméabilité - 100%
  • 85%
    Respirabilité - 85%
  • 85%
    Poids - 85%
93%

Mon avis

Voici LA paire de chaussures qui m’a fait changer d’avis sur les tiges basses! Les Merrell Chameleon 7 GXT sont à la fois légères, confortables et imperméables tout en offrant un très bon maintien du pied et une bonne accroche sur tous les types de terrains. Les essayer c’est définitivement les adopter!

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Amoureuse de la marche, des voyages et des grands espaces, j'aime par dessus tout, atteindre un nouveau sommet, m'asseoir, contempler et être émerveillée par la beauté du monde et de la nature. Tant qu'il y aura des montagnes, des déserts et des volcans à découvrir et tant que je pourrai les parcourir en marchant, je serai heureuse !...



quatre × deux =

Sending
Your rating: