Test chaussures Merrell Siren Sport Q2 Gore-Tex

J'ai testé les chaussures tige basse Merrell Siren Sport Q2 Gore-Tex : chaussures souples, précises, avec une membrane imperméable. Avis.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Chaussures Outdoor (randonnée, VTT, alpinisme, ski...)
  • Composition : Membrane imperméable GORE-TEX® - Tige en cuir Nubuck et mesh
  • Description : Crochet et oeillets métalliques pour un laçage sécurisé - Solution antibactérienne M Select™ FRESH pour limiter les mauvaises odeurs - Crampons 3,5 mm
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Genre: Femme
  • Membrane : Membrane imperméable GORE-TEX®
  • Semelle : Semelle profilée composée d'un mélange Merrell M Select™ FIT.TRI et EVA soutient les trois types de voûte plantaire - Semelle intermédiaire Q FORM® double densité avec technologie de centrage au niveau du talon pour répondre à l'anatomie féminine et offrir plus de confort - Semelle extérieure avec M Select™ GRIP pour une adhérence durable aux endroits et aux moments opportuns
  • Tailles disponibles du produit: 35 à 42.5 (testée en 38)
  • Poids (donnée fabricant): 624 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 622 g en 38
  • Couleurs: Black/Liberty (noir et bleu/violet) - Bleu - Dusty Olive
  • Garantie: 2 ans
  • Entretien: Lavage à main (Voir sur le site de Merrell pour plus d'infos)
  • Prix: 140,00 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Alpes France/Italie (Mercantour, Queyras, Ecrins, haute montagne ~3300m)
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 17 jours
  • Conditions météorologiques: Été : de 7°c à 33°C ; de très beau temps à frais. Randonnées à la journée et sur plusieurs jours.

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Vietnam
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: Non
  • Récupération par le fabricant: Non

J’ai testé cet été les Merrell Siren Sport Q2 Gore-Tex, un modèle de chaussures basses de randonnée plutôt classique, mais assez complet : chaussures souples, précises, avec une membrane imperméable Gore-Tex. Voici mon avis.

Merrell Siren Sport Q2 GTX

Qualité de fabrication

De ce côté, je n’ai pas grand chose à dire, les chaussures paraissent robustes au premier regard, et le sont également à utilisation. Je les ai bien frottées contre les rochers, elles n’ont pas bougé. Les matériaux paraissent de bonne facture, même le mesh, qui peut être une partie fragile, est solide pour le moment. Il faudra encore les utiliser un moment pour mieux juger la durabilité de la chaussure, mais au moment du test, j’ai une très bonne impression de ces chaussures.

Merrell Siren Sport Q2 GTX

 

Confort

Au premier essai, j’ai trouvé les chaussures un peu étroites. Après un peu de marche avec les lacets correctement serrés, j’ai trouvé les chaussures assez confortables. Elles ne sont pas larges au niveau des orteils, ce que j’avais pris l’habitude de privilégier pour des chaussures de sport. Néanmoins, elles enveloppent bien le pied sans le serrer, et je n’ai finalement pas été gênée. Je n’ai pas eu d’ampoules pendant mes randonnées. J’ai le souvenir d’une seule journée (même pas très éprouvante) où mes pieds ont été sensibles à la fin de la randonnée ; à part cette journée, j’étais très confortable dans ces chaussures, elles sont légères et plutôt souples. Ce ne sont pas des chaussons non plus, on ne les oublie pas vraiment, mais elles permettent d’être bien précises dans la pose des pieds.

Merrell Siren Sport Q2 GTX

 

Poids et protection du pied

J’ai pesé les chaussures à 622 g en pointure 38, ce qui les place dans la gamme des chaussures de randonnée relativement légères.

Pour atteindre cette légèreté, elles sont construites avec peu de protections. Sur le devant, un empiècement fait office de pare-pierre. Il est un peu plus protecteur que sur les Lafuma LD Shift Knit (testées également cette saison) mais reste d’une efficacité modérée. N’allez pas frapper les rochers avec vos orteils, vous le sentiriez un peu vivement. D’ailleurs, la chaussure remonte un peu sur l’avant, au niveau du pare-pierre, et j’ai quelques fois accroché des cailloux en grimpant. J’aurais préféré qu’il soit moins proéminent.
Latéralement, la chaussure est renforcée par une structure en nubuck. Elles restent souples, et mais cela permet de protéger modérément le mesh et le pied des frottements.

Merrell Siren Sport Q2 GTX

 

Maintien du pied

Le laçage très classique permet de serrer autant qu’on veut la chaussure, ce que j’ai fait pour traverser des pierriers récalcitrants (Pointe de l’Aiglière par exemple). C’est très efficace, mais j’avais à la fin de la journée des marques de serrage un peu sensibles au niveau de la languette.
Les lacets sont presque trop longs (mais peut-on s’en plaindre ?!), il m’est arrivé de marcher sur les boucles. J’ai noté un petit détail : la tirette de la languette n’est pas très bien placée, elle se coinçait systématiquement dans le nœud quand je laçais mes lacets.

Néanmoins, le pied est parfaitement maintenu et les pas sont très précis. J’ai vraiment apprécié la sensation que la chaussure suive complètement mon pied.
Apparemment la chaussure est particulièrement conçue pour les pieds féminins. Je ne saurais pas trop en dire sur ce sujet, mis à part que j’ai le talon très fin et que dans ces chaussures, il était pour une fois très bien maintenu !

Merrell Siren Sport Q2 GTX

 

Semelle

J’ai été un peu surprise par la semelle sur mes premières randonnées. J’ai trouvé que je glissais très facilement sur la terre ou les petits caillous, en montée comme en descente. Je n’étais pas très à l’aise car je n’ai pas l’habitude de glisser. J’ai l’impression qu’après 4-5 jours de marche, l’accroche était bien meilleure. Je ne pense pas avoir changé quoi que ce soit, il est donc possible qu’user un peu la semelle avant d’attaquer la petite caillasse puisse être la solution. Je vais continuer à utiliser les chaussures pour confirmer mes impressions.

Côté précision, en revanche, rien à redire. J’avais un très bon ressenti sur les pas d’escalade, ainsi que l’accroche sur rocher. Encore une fois, comme d’habitude avec les chaussures basses, la limite se place sur terrain mouillé, où il faudra être plus prudent pour poser ses appuis. Ca tient, mais il faut être attentif !

Merrell Siren Sport Q2 GTX

 

Imperméabilité et respirabilité

Je n’ai pas eu de pluie pendant mes randonnées avec ces Merrell, je ne peux donc pas juger la qualité de la membrane imperméable dans la durée. Pour pouvoir me faire une petite idée, j’ai effectué deux tests simples : dans un premier temps, j’ai plongé un pied (à mi-hauteur) dans un cours d’eau avec un peu de courant, 1 à 2 secondes (comme si je passais un gué). J’ai eu une sensation de frais mais l’eau n’est pas passée. Pour mon deuxième test, j’ai laissé mes chaussures se faire éclabousser pendant une quinzaine de minutes. Là encore, l’eau n’est pas passée. Cela ne peut pas vraiment être comparable à une vraie pluie, et la durée du test était très restreinte, mais cela permettait d’avoir une première bonne impression.

Merrell Siren Sport Q2 GTX

Malgré la membrane Gore-Tex, je n’ai pas senti mes pieds trop chauffer. Comme je l’ai indiqué, je n’ai pas eu d’ampoules, et je n’ai jamais senti mes pieds mouillés (même s’ils étaient forcément au moins humides). Je ne pense pas que ce soit des chaussures extrêmement respirables en raison du Gore-Tex, mais le fait qu’elles soient fines et basses leur permet de compenser cela et de sécher rapidement.

A titre de comparaison, voici respectivement les crampons des semelles des Millet Fast Alpine, des Lafuma LD Shit Knit et des Merrell Siren Sport Q2 GTX.

Merrell Siren Sport Q2 GTX

  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 90%
    Confort - 90%
  • 70%
    Protection des pieds - 70%
  • 100%
    Maintien du pied - 100%
  • 70%
    Semelle - 70%
  • 100%
    Imperméabilité - 100%
  • 80%
    Respirabilité - 80%
  • 90%
    Poids - 90%
88%

Mon avis

Les Merrell Siren Sport Q2 GTX sont des chaussures de randonnée classiques : des basses souples, de très bonne qualité, confortables et efficaces, avec en plus une membrane Gore-Tex pour l’imperméabilité. J’émets une réserve sur l’accroche de la semelle, qui m’a un peu déçue sur les premières sorties. A part ce point, les Merrell Siren Sport Q2 GTX ont ce qu’on attend d’une chaussure de randonnée pour partir en toute confiance ; on les enfile sans se poser de question, et c’est parti. On sait qu’il n’y aura pas de mauvaise surprise et qu’aucun terrain ne sera un obstacle. Je pense les utiliser encore un bon moment, si je confirme l’amélioration de l’accroche de la semelle.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Points forts
  • Confort et maintien
  • Qualité de fabrication
  • Souples et légères
  • Précision
Points faibles
  • Accroche de la semelle sur caillasse
Mathilde
A propos de l'auteur

Je randonne depuis quelques années en solo ou petit groupe, le plus souvent en autonomie sur plusieurs jours, été comme hiver, en Europe, Amérique du Nord et Asie (pour le moment !). Afin d'aller toujours plus loin, plus facilement, plus longtemps, j'entreprends depuis quelques temps une démarche d'allègement de mon matériel et essaie de sé...



6 − trois =

Sending
Your rating: