Test chaussures Millet High route GTX

Activité : Randonnée  | 
Test des chaussures Millet High Route GTX à l’occasion d’un trek itinérant dans le massif du Mercantour dans le sud des Alpes françaises. Voici mon avis après 6 jours de marche sur cette Tige Mid en cuir nubuck que Millet annonce respirante, imperméable, robuste et légère.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Chaussures Outdoor (randonnée, VTT, alpinisme, ski...)
  • Composition : Tige Mid en cuir nubuck WR 1.8 mm
  • Description : Alpine Fit (chaussant italien) / Semi-rigid Flex - Semelle intérieure : Phylon & EVA Recycled. Trident® Heel - Soutien semi-rigide soft, compatible crampon léger et raquette à neige - Guêtre Neoprene® Protection malléoles - Laçage hybride (œillet-sangle) - Talon stabilisateur amortissant - Pare-pierres caoutchouc en pointe et talon
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Genre: Homme
  • Membrane : Membrane Gore-Tex® imperméable et respirante / Guêtre Neoprene®
  • Semelle : Semelle extérieure Vibram® Winkler Evo
  • Tailles disponibles du produit: de 6 à 12 UK
  • Poids (donnée fabricant): 550 gr
  • Poids (produit pesé par le testeur): 595 gr en 9,5
  • Couleurs: kaki; Faint Brown/red; noir
  • Garantie: 2 ans
  • Entretien: Voir sur le site Millet pour plus d'infos
  • Prix: 199,95 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Alpes (Mercantour)
  • Ecosystème: Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 7 jours
  • Conditions météorologiques: Beau temps avec un peu de pluie et de neige mouillée.

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Indonésie
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: Non
  • Récupération par le fabricant: Oui
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: https://www.millet.fr/developpement-durable.html

Millet High Route GTX

Test des Millet High route GTX dans le Mercantour

S’étendant au sud des Alpes, non loin de la Méditerranée, le massif du Mercantour offre sans doute les paysages les plus variés d’Europe. A l’est du parc national, j’y ai marché durant une semaine à des altitudes variant entre 1 700 et 2 700 m. Le terrain y est tout aussi divers, depuis le sentier très facile jusqu’aux escarpements rocheux où il faut se servir de ses mains en passant par les névés et quelques traversées de ruisseaux.

J’y ai frotté l’une des nouveautés Millet, la High Route GTX. C’est une chaussure Mid à l’allure plutôt classique.

Confort et protection

Le grand atout de la High Route GTX est sa légèreté : c’est un poids plume dans sa catégorie. Elle pèse à peine plus que des tailles basses, voilà qui lui confère un avantage décisif. D’autant que le confort apporté est exemplaire. J’ai récupéré cette paire seulement l’avant-veille du départ, mais je n’ai pas eu à me plaindre de problème particulier et encore moins d’ampoule. La High Route chausse plutôt large (bien que Millet annonce un chaussant italien réputé plutôt fin), sans rien d’excessif, et laisse le pied prendre sa place durant l’effort.

L’amorti au talon est tout simplement parfait. Le pare-pierre, qui fait tout le tour de la chaussure, est efficace. Ajouté à la protection du talon, il permet de dévaler un éboulis sans se demander où poser le pied.

Maintien du pied et laçage

Pas de crochets autobloquants sur ce modèle, mais c’est tout comme. Le laçage mixte œillets-sangle se débrouille plutôt bien pour offrir un bon maintien. La cheville et le pied sont tenus fermement.

Semelle

La High Route est dotée d’une semelle Vibram semi-rigide qui m’a beaucoup plu. Très accrocheuse, elle offre une excellente adhérence sur la plupart des terrains. Y compris les rochers mouillés ou la boue.

J’ai été impressionné par la tenue sur les névés qui sont trop souvent mon cauchemar. Si l’on ajoute que la chaussure est cramponnable, voilà qui la recommande aussi pour de petites sorties sur glacier ou en raquettes à neige (attention : ne pas la considérer pour une chaussure hivernale ni haute-montagne). Tout juste ai-je constaté une usure un poil trop rapide des extrémités, essentiellement à l’avant de la chaussure.

Imperméabilité / respirabilité

Parfait sur toute la ligne : la chaussure est vraiment imperméable, tant sous la pluie que pour les traversées de ruisseaux, et bien respirante. A la pause déjeuner, par exemple, je ne ressentais aucune envie particulière de me déchausser si ce n’est pour mettre les doigts de pied en éventail !

J’avais quelques doutes sur le revêtement en nubuck, vite dissipés. Il résiste bien à l’usure et n’a pas souffert de ses passages dans les pierriers. De plus, il sèche très vite.

  • 95%
    Qualité de fabrication - 95%
  • 95%
    Confort - 95%
  • 95%
    Protection des pieds - 95%
  • 95%
    Maintien du pied - 95%
  • 90%
    Semelle - 90%
  • 95%
    Imperméabilité - 95%
  • 95%
    Respirabilité - 95%
  • 90%
    Poids - 90%
94%

Mon avis

Sous ses allures très sages, la High Route GTX de Millet cache bien son jeu. Aidée par son faible poids et son excellent grip, elle se révèle tout simplement excellente dans la plupart des situations. Elle convient aussi bien à la rando qu’au trek en moyenne montagne.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Avis après plusieurs mois

Points forts
  • Légèreté
  • Confort
  • Imperméabilité
  • Respirabilité
  • Excellent grip en toutes situations
Points faibles
  • aucun
wolff
A propos de l'auteur

Journaliste professionnel venant de la presse régionale, j'ai toujours aimé bouger. Au fil de mes pérégrinations, j'ai découvert le voyage à pied et à vélo, que j'apprécie énormément. Et plus j'en fait, plus j'en redemande !...



3 Responses
  1. Nico

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour votre test
    J’aimerai en savoir davantage sur l’imperméabilité avant de les acheter, car c’est un point important pour moi.
    Sont elles vraiment à l’aise pour traverser des petits ruisseaux? et même avec une légère immersion de 3 ou 4 cm? Ou les pieds se mouillent forcément?
    Pour de la raquette, ça passe également sur de longues sessions à votre avis?

    Cordialement.

  2. Anonyme

    Elles sont vraiment imperméables, j’ai encore eu l’occasion de le vérifier la semaine passée en Norvège où il a pas mal plu. J’y ai marché dans des ruisseaux –et pas seulement traversé- de 3-4 centimètres sans aucun problème. Le soir, les faire sécher avec du papier journal roulé en boule à l’intérieur, loin d’une source de chaleur et pas au soleil.
    Quant aux raquettes, c’est une autre paire de manches. Si c’est une demi-journée par-ci par-là, oui sans hésitation. Une semaine entière du matin au soir, je suis moins formel.

  3. Pierrick

    Bonjour et merci pour ce test précis ! J’ai une question concernant ce modèle. J’ai le pied plutôt fin : pensez-vous qu’il faille prendre une taille au dessus de la taille habituelle ? Merci de votre retour.

Sending
Your rating: