Test chaussures Salomon Quest 4D GTX

Test des chaussures Salomon Quest 4D GTX lors de deux randonnées au Québec et en Californie. 10 jours de test sous des conditions météorologiques très diversifiées : averses et pluies continues sur la traversée de Charlevoix et temps chaud et sec dans le parc national de Yosemite. Avis complet.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Chaussures Outdoor (randonnée, VTT, alpinisme, ski...)
  • Composition : tige en croûte de cuir et textile
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Genre: Homme
  • Membrane : Gore-Tex
  • Semelle : Semelle intérieure : mousse Ortholite traitée antibactérien ; châssis 4D inséré entre deux couches d'EVA moulé - Semelle extérieur : Contagrip en caoutchouc
  • Tailles disponibles du produit: 40 au 49 1/3
  • Poids (donnée fabricant): nc
  • Poids (produit pesé par le testeur): 1380 g en 42 2/3
  • Couleurs: noir - vert - gris
  • Garantie: nc
  • Entretien: nc
  • Prix: 180 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Traversée de Charlevoix (Québec) - Parc national de Yosemite (Etats-Unis)
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Forêt, Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 10 jours
  • Conditions météorologiques: chaud ou sec en Californie et humide à très humide au Québec

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Chine
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: NSP
  • Récupération par le fabricant: NSP
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: https://www.salomon.com/fr/sustainability

 

Test de la Quest 4D GTX dans le parc national de Yosemite

Test terrain

Les chaussures Quest 4D GTX appartiennent à la gamme « Grande Randonnée » chez Salomon. Elles ont été testées 10 jours au Québec et en Californie avec des conditions météorologiques très variables, ce qui est une bonne chose pour un test.
C’est le 3ème modèle Salomon testé sur I-Trekkings après l’Authentic et la Cosmic 4D GTX.

Confort et protection de la chaussure

Je suis parti sur la Traversée de Charlevoix au Québec sans avoir jamais porté les Quest 4D GTX. Premier constat : bien que le confort de prime abord semble moins cocooning que sur les Cosmic 4D GTX, à l’usage, j’ai préféré ce modèle au chaussant un peu plus large. Pas une seule fois, je n’ai eu mal aux pieds. C’est donc avec plaisir que je les ai aussi emporté avec moi dans le parc national de Yosemite quelques semaines plus tard.

Le pare-pierre sur le devant du pied protège efficacement des pierres, rochers, troncs d’arbre…

Le poids de la chaussure (pesé à 1380 g la paire en 42 2/3) est plutôt médian : ni trop lourde, ni vraiment légère. La dynamique de marche est bonne, l’amorti aussi.

Test des Quest 4D GTX sous la pluie québecquoise

Maintien du pied et laçage

La tige de la chaussure est haute et le laçage est précis par crochet autobloquant, ce qui offre un excellent maintien de la cheville. Associée au châssis 4D, la tige garantie une très bonne stabilité latérale du pied.

La Quest 4D GTX estéquipée d'une semelle Contagrip en caoutchouc

Semelle

La semelle extérieure est en caoutchouc Contagrip. Son adhérence est très bonne sur de nombreux terrains. Attention toutefois aux rochers et bois humides car sur ce type de terrain, la semelle est beaucoup moins à son aise. J’ai failli en faire les frais sur la Traversée de Charlevoix où plusieurs passages traversent des dalles de roche glissantes si elles sont détrempées.

La semelle est plutôt souple et ne convient pas à l’alpinisme. Il n’est pas conseillé de la cramponner.

Le terrain boueux et la pluie ont fini par avoir raison de la membrane imperméable

Imperméabilité et respirabilité

La Quest 4D GTX est équipée d’une membrane Gore-tex pour garder les pieds au sec. Il a beaucoup plu sur la Traversée de Charlevoix. Pas de souci d’imperméabilité pour traverser de petites rivières à guet ou pendant une demie journée sous la pluie, mais les journées de pluie continue et le terrain boueux et spongieux ont eu raison de la membrane. A chaque fois, c’est arrivé en fin de journée. Et dès que l’eau s’infiltrait un petit peu, le pied était rapidement trempé derrière. Il faut dire que c’était le déluge. D’ailleurs, nous étions trois et tous les modèles de chaussure ont percé. Fort heureusement, je n’étais pas en bivouac. Je pouvais donc faire sécher les chaussures le soir devant le poêle du chalet.

Côté respirabilité, c’est plutôt dans le parc national de Yosemite où j’ai marché durant 3 jours avec des températures estivales que j’ai pu vérifier les propriétés de la Question 4D GTX. Avec une tige mi-cuir mi-textile, la respirabilité de la chaussure est très bonne.

Le séchage était assez rapide devant le poêle. Je suis toujours reparti le lendemain les pieds au sec

  • 90%
    Qualité de fabrication - 90%
  • 95%
    Confort - 95%
  • 90%
    Protection des pieds - 90%
  • 90%
    Maintien du pied - 90%
  • 70%
    Semelle - 70%
  • 70%
    Imperméabilité - 70%
  • 90%
    Respirabilité - 90%
  • 90%
    Poids - 90%
86%

Mon avis

La Quest 4D GTX de Salomon est une chaussure de randonnée itinérante confortable et sécurisante. Elle est parfaite pour les itinéraires sur GR. Sa membrane imperméable a montré ses faiblesses lors de pluies soutenues sur sol détrempé mais convient à des pluies modérées de quelques heures.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Avis après plusieurs mois

Points forts
  • Confort
  • Stabilité
  • Chaussures sécurisantes
Points faibles
  • Imperméabilité insuffisante si pluie conséquente
Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com
11 Responses
  1. Anonyme

    J’ai ce model depuis quelques années. Utilisé pour faire l’ascension du Kilimanjaro, un trek de 3 semaines au Népal et des randos moyennes montagne en France, elles sont effectivement assez confortable, bien respirante et gardent les pieds au chaud quand il le faut.
    Le seul défaut est, à mes yeux, les boucles de lacé en plastique, qui ont cassées le 2e ou 3e jours juste en tirant sur les lacés pour les faire.
    Heureusement échangé contre des meuvent par l’enseigne qui me les avait vendu.

  2. FAURE MICHEL

    14 jours dans les Pyrénées : de vraies pantoufles mais très fragiles. La membrane s’est percée sur le coup de pied ; elle n’a pas supporté les traversées de lapiaz et autres zones de rochers. Un peu déçu vu l’investissement

  3. Anonyme

    Pour avoir testé les deux paires – Cosmic 4D GTX (ancienne version) et les Quest 4D GTX – j’ai pu constater une plus grande solidité sur le modèle Quest qui possède une plus grande surface de croûte de cuir

  4. Cyril CHRISTOPHE

    Je possède les Cosmic 4D et j\’en suis réellement ravi!!
    Je note cependant une usure un peu rapide à mon goût au niveau du pli à l\’avant du pied (textile qui s\’effiloche au niveau de la couture). L\’imperméabilité n\’est, pour l\’instant, pas altérée mais ça ne saurait tarder…
    La Quest 4D ayant des caractéristiques relativement similaires, ne serait-elle pas plus résistante à l\’usure grâce au cuir couvrant l\’avant du pied?

  5. andre

    j\\\’ai eu location de tester les deux modèles de chaussure sur 1500 kilomètres, en autonomie complète et sous 4 jours de pluies.J\\\’ai rencontré le même problème.les chaussures ont commencées a prendre l\\\’eau impossible de sécher conséquence ampoules au 6eme jours peau blanche(chaussure trop humide).je déconseille ce modèle sous pluie intensive.

  6. guyon

    bonjour ayant possédé une paire de salomon quest 4d gtx gore tex le probléme elle prenne l\’eau au bout de 900 km de marche on me l\’a changé contre des salomon 3d gtx etau bout de 5 mois de marche la chaussure a fissuré au niveau du coup de pied donc j\’aimerais bien savoir quoi faire car les chaussure ne tienne que 6 mois maxi

  7. Patrick 30

    Quest 4D GTX. Testé sur 1000 km en Espagne,
    gros problème d’imperméabilité pieds mouillés au bout d’une heure sous la pluie (chaussures neuves moins de 200 km). Au bout de 400 km le pare-pierre a commencé à ce décoller sur la chaussure gauche…!!! Au bout de 1000km les crampons du talon sont morts…!!!
    Je vais voir si un échange est possible.

  8. zedid

    Bonjour. Je viens d’acquérir cette paire de chaussures et je les ai étrennées dans le Briançonnais. Cela me parait convenir à mes attentes : légèreté et confort. Pour ce type de chaussures il ne faut pas s’attendre à faire plus de 1000km. Je l’ai constaté avec des Tecnica de même aspect. Si vous voulez que vos chaussures durent 2 voire trois ans, passez sur des Meindl ou équivalent tout cuir mais avec le poids qui va avec. Bien à vous tous

  9. Boris

    Bonjour à tous,
    C\’est une très bonne chaussure. Bon Rapport qualité/prix. 149€ à décathlon. Cependant, après 15 ans de bons et loyaux services, je laisse l\’ancienne pour des nouvelles du même type. Attention à graisser régulièrement la bande caoutchouc au dessus de la semelle car elle craquelle au fil du temps. En esperant retrouver le meme plaisir sur les nouvelles. Bonne rando.

  10. cany

    bonjour

    qui peut me dire où est la différence entre la salomon quest 4d gtx et la quest origins 2 gtx ( nouveau modèle apparemment et 30 € plus chere)

    merci
    pc

  11. marc

    Après un an d\’utilisation avec une moyenne de 50 Km par semaine
    ces chaussures sont confortables sur terrains sec et accidentés,
    pas étanches à travers champs et sous-bois par temps de pluies.
    adhérence moyenne, il faut être vigilant sur les rochers.
    lieux de rando: bitume, bords de mer et chemins forestier ou campagne ( habite en Bretagne )
    note : 15/20

Sending
Your rating: