Test crampons Camp C12 semi auto

Test des crampons Camp C12 semi-automatiques. Avec ses 12 pointes en acier haute résistance et ses antibott montés, le C12 s'affiche comme un modèle technique et polyvalent adapté à la pratique de l'alpinisme en toutes saisons. Avis après une utilisation en randonnée glaciaire, neige et rocher sur des courses de F à PD.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Accessoires outdoor
  • Composition : Acier NiCrMo
  • Description : crampons semi-automatiques 12 pointes. Pointes légèrement évasées pour réduire la formation du sabot. Talonnière réglable par vis micométrique
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Technologies : Forgés à 3 dimensions pour augmenter la résistance et la performance
  • Tailles disponibles du produit: du 36 au 48
  • Dimension: 24 cm
  • Poids (donnée fabricant): 1 kg
  • Poids (produit pesé par le testeur): 1 kg
  • Accessoires fournis: Antibott inclus et montés
  • Couleurs: Vert anis
  • Garantie: nc
  • Entretien: nc
  • Prix: nc

Conditions du test

  • Lieux du test: Ecrins (Meije Orientale) / Arves (Aiguille du Goléon)
  • Activités: Alpinisme
  • Ecosystème: Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 3 jours mais le modèle testé avait déjà une saison à son actif (+ de 25 sorties)
  • Conditions météorologiques: Beau temps, utilisation sur neige dure, neige transformée, glace et rocher sur des courses d'alpinisme mixtes de F à PD

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: nc
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP
  • Récupération par le fabricant: NSP

Test des crampons Camp C12 semi-auto

Bien qu’étant équipée de chaussures d’alpinisme rigides et à débords arrières, j’utilisais depuis quelques années déjà des crampons à lanières. Je constatais bien souvent leurs limites lorsque je devais utiliser les pointes avant ou que la pente se faisait plus raide. J’avais envie d’utiliser un modèle à fixations semi-automatiques pouvant m’apporter davantage de précision et de sécurité et qui soit plus simple et plus rapide à régler sur le terrain. Les crampons C12 semi-auto de Camp ont parfaitement répondu à ces besoins.

Réglages

Le système de réglage de la taille du crampon à celle de la chaussure s’effectue par un système assez classique de barre avec des encoches qui peut s’utiliser sans outil. C’est pour moi un détail important car cela permet d’effectuer le réglage n’importe où. Camp annonce une utilisation de ce modèle dès la taille 36. J’ai pour ma part des chaussures de taille 40 et j’ai réglé les crampons à la 5ème encoche. La fixation avant est en plastique souple et épouse assez facilement l’avant du pied. La talonnière arrière est réglable par vis micrométrique pour plus de précision et une meilleure fixation sur la chaussure. Pour être utilisé correctement, ce système nécessite que l’on retire ses gants. Le système d’attache de la lanière en nylon est classique et efficace. Il s’agit de passer la sangle dans 2 boucles en acier. Une fois en place, les crampons épousent parfaitement la chaussure et l’on se sent bien arrimé au sol. Je n’ai jamais eu à déplorer un relâchement des fixations lors de mes courses.

Rangement

Les C12 se rangent facilement. Le volume une fois les crampons replié est plutôt faible. Ils se logent aisément dans le sac à dos (surtout si on a une poche à crampons sur le sac!)

Poids

Pesé à 1 kg la paire, le modèle C12 semi-auto n’est pas le plus léger du marché. Cependant, pour un modèle en acier de cette polyvalence, c’est un poids qui reste tout à fait correct et qui est dans la moyenne des crampons de cette catégorie.

Antibott

Le modèle C12 est vendu avec des antibott en plastique intégrés. Ils sont plutôt efficaces même si en neige très molle, on ne peut pas faire l’économie de quelques coups de piolet de temps en temps pour bien évacuer la neige accumulée. Mais tout cela reste tout à fait normal.

Technicité

Je n’ai pas un très bon niveau en alpinisme. J’ai donc testé ces crampons uniquement sur des courses faciles et peu difficiles. Néanmoins, même sur des courses peu difficiles, certains passages peuvent s’avérer un peu techniques et nécessitent d’avoir confiance en son matériel. Ce fut mon cas lors de mon ascension du Pic Oriental de la Meije (3891m). Pour franchir la rimaye, nous avons dû passer par une pente à environ 40° très peu enneigée. J’ai donc dû utiliser essentiellement les pointes avant des crampons sur ce passage. J’ai pu constater avec satisfaction que les pointes avant des C12 accrochaient très bien la glace dure. De même, lorsqu’il a fallu faire quelques pas d’escalade sur le rocher, les crampons se sont révélés performants. Aucun souci non plus en dévers.

Usure / longévité

Le modèle que j’ai testé avait déjà plus de deux mois d’utilisation intensive. La peinture brillante, censée permettre une meilleure accroche des crampons avait complètement disparu. Cependant, les pointes, qui n’ont jamais été affutées étaient encore bien acérées. Les sangles étaient encore en très bon état à l’issue du test et les antibott en plastique ont bien résisté malgré quelques traces d’usure.

  • 85%
    Réglages - 85%
  • 80%
    Poids - 80%
  • 90%
    Rangement - 90%
  • 85%
    Antibott - 85%
  • 90%
    Technicité - 90%
  • 80%
    Usure-Longévité - 80%
85%

Mon avis

Les C12 semi-auto de Camp sont des crampons polyvalents, robustes et faciles d’utilisation. Je ne les ai testés que sur des courses F à PD. Pour ces niveaux de technicité, rien à redire, c’est un modèle fiable avec lequel on se sent en sécurité.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Points forts
  • Modèle polyvalent et assez technique
  • Réglages efficaces et réalisables sur le terrain
Points faibles
  • La peinture qui n’a pas tenu (Mais Camp assure avoir résolu ce problème)
Frelsi
A propos de l'auteur

Amoureuse de la marche, des voyages et des grands espaces, j'aime par dessus tout, atteindre un nouveau sommet, m'asseoir, contempler et être émerveillée par la beauté du monde et de la nature. Tant qu'il y aura des montagnes, des déserts et des volcans à découvrir et tant que je pourrai les parcourir en marchant, je serai heureuse !...



4 × cinq =

Sending
Your rating: