Test dessert lyophilisé Trek’n Eat mousse au chocolat

Test du plat lyophilisé Trek'n Eat mousse au chocolat. Avis sur le goût, la composition, l'apport calorique et la préparation du plat.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Plats lyophilisés
  • Composition : Lait en poudre, glucose, sirop de glucose, 11% cacao, sucre, huile de palme, protéines de lait, poudre de lait écrémé, émulsifiant: esters lactiques des mono- et diglycérides d'acides gras, épaississants: sodium alginate, carraghéane; régulateur d'acidité: sulfite de calcium, diphosphate tétrasodique, phosphate disodique; arômes
  • Description : Mousse au chocolat lyophilisée
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Technologies : lyophilisé
  • Poids (donnée fabricant): nc
  • Poids (produit pesé par le testeur): 127 g
  • Couleurs: nc
  • Garantie: nc
  • Entretien: nc
  • Prix: 4,5 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Traversée de Skye (Ecosse) à pied
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Littoral, Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 1 jour
  • Conditions météorologiques: Fortes averses, 6°C, Bft 6-8

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: nc
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Non
  • Produit recyclable: Non
  • Récupération par le fabricant: Non

Quand la météo est exécrable, que l’étape a été particulièrement dure ou que le moral flanche, avoir une petite douceur chocolatée en fond de sac est toujours une bonne idée ! Et c’est après une journée de ce type que j’ai testé en Ecosse, sur l’île de Skye, le dessert Trek’n Eat mousse au chocolat. Version lyophilisée de ce plat bien connu il est proposé par le fabricant allemand, spécialiste de l’alimentation outdoor. Bilan d’un test aux saveurs de vents fous et d’averses horizontales !

Le  Trek’n Eat mousse au chocolat, premières impressions

L’emballage du produit arbore le logo vert “all natural” désormais présent sur tous les produits de la marque. Et effectivement la promesse de n’ajouter ni conservateurs ni exhausteurs de goût est parfaitement tenue. Mais le problème avec ce type d’allégation qui ne s’appuie pas sur une certification réglementée c’est qu’il est toujours difficile de savoir la portée réelle de l’engagement. En l’occurrence, pour ce plat Trek’n Eat mousse au chocolat la liste des additifs est longue. Objectivement, aucun des additifs n’est particulièrement suspecté de nuisance pour la santé mais une liste courte d’ingrédients reste, à mon goût, synonyme de qualité. Les ingrédients principaux sont le lait et le sucre, le cacao ne représentant que 11% des ingrédients totaux. Hélas, comme trop souvent dans les plats lyophilisés, l’huile de palme figure dans la recette. Le dessert est compatible avec les régimes végétariens ou sans gluten mais ne convient pas aux personnes intolérantes au lait ou au lactose. L’équilibre nutritionnel glucide/lipide/protide est de 54/20/13 (en pourcentage), marquant un excès de sucre (41% du total) et un déséquilibre protéinique (GLP idéal de 50/15/35). Des résultats qu’on ne reprochera pas à un plat plaisir mais dont il faudra tenir en compte si on cherche à composer une diète équilibrée incluant cette mousse. Avec 453 kcal, le Trek’n Eat mousse au chocolat présente un ratio très correct de 3,56 kcal par gramme transporté.

Le  Trek’n Eat mousse au chocolat sur le terrain

Rhuba Hunish. Derrière ce nom imprononçable hérité de la présence viking se cache la pointe Nord de l’île de Skye. Une pointe ouverte à tous les vents et balayée par de permanentes averses … fraîches. Une pointe qui marque la fin de notre traversée de l’île que nous décidons de fêter avec la Trek’n Eat mousse au chocolat. Après une semaine de ballottage dans le sac, l’emballage a prouvé sa solidité et ses bords arrondis ont bien préservé le contenu du sac à dos de toute coupure. Bonne surprise, le dessert se réhydrate à froid (100 ml) et nul besoin donc de lutter contre le vent pour chauffer de l’eau. Seconde bonne surprise, la réhydratation est rapide, 1 minute seulement. L’emballage traditionnel de la marque, à fond plat, zippé et prédécoupé au laser pour faciliter le repas présente toujours les même qualité. La quantité d’eau et le timing préconisé sont parfaits.

L’odeur du Trek’n Eat mousse au chocolat évoque plus le cacao que le chocolat, mais le parfum est agréable. La consistance est assez souple, sans parvenir à offrir la sensation de mousse attendue. On a plus une crème très épaisse en bouche qu’un dessert aérien. La mâche reste cependant correcte. Le plat offre un équilibre gustatif également correct, avec une forte dominance du sucre. Le plat est riche et  rassasiant.

  • 50%
    Saveur - 50%
  • 100%
    Apport calorique - 100%
  • 100%
    Préparation - 100%
  • 75%
    Aspect - 75%
  • 50%
    Odeur - 50%
  • 50%
    Mâche - 50%
71%

Mon avis

Le Trek’n Eat mousse au chocolat est un dessert lyophilisé rapide à préparer et offrant un apport calorique intéressant de 3,56 kcal par gramme transporté. Sans offrir une expérience gustative exceptionnelle, il répondra tout à fait à ces moments où le besoin d’une petite douceur se fait sentir !

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Points forts
  • Préparation rapide
  • Réhydratation à froid
  • Embalalge solide et non coupant
Points faibles
  • Liste d’additifs importante
  • Huile de palme
  • Texture perfectible
  • Quantité de sucres importante
fou de trek
A propos de l'auteur

Mammifère omnivore, pogonotrope et dromomane....



16 − deux =

Sending
Your rating: