Test Doudoune Millet LD Kamet II Down Hoodie

Test de la doudoune Millet LD Kamet II Down Hoodie pendant une randonnée de 15 jours en raquettes en Finlande suivi de quelques jours à ski.
Posté le :


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Doudounes
  • Composition : Matière extérieure : Pertex® quantum ultra light // 100% polyamide - Doublure : Ultralight downproof // 100% polyamide
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Genre: Femme
  • Technologies : Pertex® quantum ultra light
  • Garnissage : K dry™ duck down rds // 90% duvet, 10% plumette
  • Tailles disponibles du produit: XS à XL
  • Poids (donnée fabricant): 492 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 500 g
  • Accessoires fournis: Sac de rangement
  • Couleurs: gris - violet
  • Garantie: 2 ans
  • Entretien: Lavage en machine avec un programme délicat avec une lessive spéciale duvet ou une lessive non agressive et accompagné de balles de tennis pour éviter que le duvet ne s’agglomère. S’il reste du produit de lavage, relancer un programme de rinçage seul. Ne pas essorer le produit dans la machine à laver. Le séchage peut s’effectuer à plat à l’air libre en retournant le produit régulièrement pour bien le sécher ou en sèche-linge sur un programme délicat.
  • Prix: 329,90 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Parc National de Hossa, Finlande
  • Activités: Raquettes à neige, Traîneau à chiens
  • Ecosystème: Forêt, Lac
  • Durée du test (nombre de jours): 15 jours
  • Conditions météorologiques: -15 à -30°C, un temps plutôt beau

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: nc
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: NSP
  • Récupération par le fabricant: NSP
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: https://www.millet.fr/developpement-durable.html

Conçue à l’origine pour l’alpinisme, la doudoune Millet LD Kamet II Down Hoodie apporte beaucoup de chaleur, et c’est pour cela que j’ai choisi de la tester en Finlande en hiver lors d’une itinérance en raquettes. Les températures oscillaient entre -15 et -30°C, sans vent.  Le soleil était au rendez vous, mais il ne chauffe pas à cette période. Un test idéal pour une doudoune prévue pour le grand froid.

doudoune Millet LD KAMET II Down Hoodie

Premières impressions

J’ouvre le paquet et je découvre un petit sac de rangement qui me fait penser à un duvet. Gregory m’aurait il fait la surprise d’un autre test ? 😉 Ha non, c’est le sac de rangement de la doudoune Millet LD Kamet II Down Hoodie. Celui-ci est classique, noir, et relativement volumineux. Les plumes ne seront pas écrasées pendant la saison estivale, et la doudoune restera bien protégée pendant cette longue période.

Lorsque l’on découvre la doudoune, on a envie de l’essayer directement. C’est chose faite, et j’ai l’impression d’être dans un cocon. Les plumes prennent rapidement du volume, on sent instantanément l’apport de chaleur. Les mouvements sont libres, je peux bouger, lever les bras, me baisser, mettre des raquettes, porter mon sac à dos… A aucun moment la veste ne remonte de façon intempestive et expose le bas du dos au froid. Ce qui est très appréciable !

D’aspect, la doudoune est simple, mais efficace. Elle n’est pas taillée pour être jolie, mais pour fonctionner quelque soit l’activité, nous tenir au chaud. On ne se sent pas spécialement séduisante, la coupe est droite, la séparation des plumes est bien large, ce qui donne une impression d’être plutôt boudinée en mode Monsieur Bibendum. Cette sensation est peut être dû au fait que la doudoune soit légèrement trop grande pour moi (taille L au lieu de taille M).  Qu’importe, l’important est d’être protégé du froid dans la taïga finlandaise.

doudoune Millet LD KAMET II Down Hoodie

Et sur le terrain…

Un petit -15°C dehors, j’enfile la doudoune Millet LD Kamet II Down Hoodie avec de sortir. Première impression elle est très confortable, et j’ai tout de suite une impression de chaleur. Le temps d’enfiler les raquettes, de faire un petit briefing très statique et le groupe commence déjà à avoir froid. Ce n’est pas du tout mon cas, la veste apporte beaucoup de chaleur. Nous commençons à marcher et rapidement, j’ai beaucoup trop chaud. Pendant les 15 jours de randonnée, j’ai eu plus souvent la veste dans le sac pendant l’effort que sur moi. Ce n’est pas grave car la veste se compresse très bien et ne prend que peu de place dans le sac. Le seul moment ou j’ai pu marcher avec cette veste, c’était pendant la vague de froid, ou il faisait -30°C. Au final, j’ai particulièrement apprécié porter la veste pendant les repas de midi au coin du feu ou le soir en cabane, où j’étais plus statique. A l’effort, la doudoune Millet LD Kamet II Down Hoodie est trop chaude. Mais elle reste une très bonne sécurité, je n’hésite pas à l’enlever car je sais que j’aurai chaud à la pause avec !

test doudoune Millet LD KAMET II Down Hoodie

La doudoune Millet LD Kamet II Down Hoodie ne remonte pas dans le dos lorsque l’on se baisse, elle est bien maintenu en place grâce à un élastique qui serre la taille. Celui-ci est facilement réglable, même avec des gants : on tire, ça serre, on pince, ça desserre. Il est sur la côté droit de la veste, aucune pression indésirable ne se fait sentir, même avec les ventrales des sacs à dos. La doudoune devient un peu plus difficile à mettre lorsque l’on serre beaucoup cet élastique car la fermeture éclair n’est plus dans l’axe. Enfin, ceci est également lié à la taille de la veste un peu trop grande pour moi.

doudoune Millet LD KAMET II Down Hoodie

Coté fermeture, c’est un choix de qualité avec un produit YKK, ce qui se fait le mieux sur le marché aujourd’hui. On glisse facilement gants et bonnet à l’intérieur de la veste sans crainte de bloquer ou casser la fermeture. On peut un peu tirer sur le mécanisme, ça tient, c’est du solide ! Petits détails techniques qui font la différence : une languette rouge qui rallonge le curseur, beaucoup plus facile à saisir avec des gants ou lorsque nos doigts sont tout engourdis à cause du froid. Et une protection sur l’intégralité du zip, d’une part pour ne pas coincer le curseur dans nos habits, et d’autre part pour protéger lèvre et menton des éraflures.

La capuche est large, ce qui a comme avantage de ne pas lutter pour la mettre, même par-dessus un bonnet. Par contre, elle remonte sur le dessus du front et le découvre. Il faut donc utiliser le système de serrage, situé à l’arrière. Celui-ci verrouille la capuche sur la tête, en serrant au bon endroit. Résultat tout est bien protégé du froid, et nous avons quand même une bonne visibilité. Dommage par contre que le système de serrage soit à l’arrière de la tête : pas instinctif à trouver et pas facile à utiliser !

Les manches sont bien maintenues en place, elles sont légèrement serrées, sans pour autant faire garrot. Elles ne remontent pas de façon intempestive, et on peut glisser des gants par-dessus ou devant, suivant la conception. Dans les deux cas, aucun courant d’air ne passera par là. Elles sont simplement parfaites.

doudoune Millet LD KAMET II Down Hoodie

Coté poche, il y a les deux classiques extérieurs. Relativement grandes, nos mains rentrent totalement dedans. Elles ne sont pas très profondes et je n’y mettrais pas mon téléphone de peur de le perdre. La poche gauche intérieure zippée est faite pour ça, profonde, sécurisée, on peut mettre ici les papiers, clés et autres choses importantes. A droite, il y a une fausse poche. Elle parait large, parfaite pour mettre les gants, mais en fait, ce n’est que la poche extérieure qui est cousue. Attention, je me suis fait avoir et j’y ai laissé une paire de gants, qui doit être quelque part sur notre piste, après avoir glissée.

doudoune Millet LD KAMET II Down Hoodie

Enfin nous avons toujours un peu d’appréhension pour les doudounes, on se dit qu’après quelques jours il va y avoir des trous, que toutes les plumes vont s’envoler et que l’apport thermique va être beaucoup moins important. Après 15 jours de test, à traîner la doudoune Millet LD Kamet II Down Hoodie partout, à se promener dans la forêt pleine de branches, à faire des randonnées sangliers, je n’ai pas le moindre trou et perdu seulement deux petites plumes. Il faudrait voir sur du plus long terme, mais en tout cas, le premier essaie de solidité est concluant.

  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 100%
    Confort - 100%
  • 100%
    Thermicité - 100%
  • 80%
    Déperlance - 80%
  • 80%
    Respirabilité - 80%
  • 90%
    Poids - 90%
  • 60%
    Volume - 60%
87%

Mon avis

La doudoune Millet LD Kamet II DownHoodie est une veste prévue pour le très grand froid ou pour les activités statiques. Elle a l’avantage d’être bien chaude et de se compresser facilement. On la prend en veste de sécurité ou pour les personnes vraiment frileuses car dès que l’on commence à bouger, elle est trop chaude et fini dans le sac. Elle est parfaite pour les pauses et les camps de base. Les finitions sont bonnes, la veste est de qualité, mais le look n’est pas très sexy. C’est donc la veste parfaite pour aller faire de la haute montagne où les conditions sont très rudes, mais on ne peut pas la mettre pour simplement aller se promener en famille ou pour sortir en ville.

svety74
A propos de l'auteur

J'ai eu la chance de faire de ma passion mon travail. Tous les matins, je suis contente d'aller travailler.  En même temps, mon travail consiste à vendre du rêve, et à emmener des petits groupes faire du chiens de traineau ou de la randonnée sur plusieurs jours ! Vous me trouverez plutôt dans les pays nordiques, du côté de la Finlande ou ...



neuf + quatre =

Sending
Your rating: