Test doudoune The North Face Thermoball hoodie

Test de la doudoune The North Face Thermoball en tant que deuxième couche durant une bonne partie de l’hiver lors de toute une série de raids en raquettes à neige et de séances de ski, et durant des treks en été. Elle emploie la nouvelle technologie ThermoBall, l’alternative synthétique au duvet d’oie.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Doudounes
  • Composition : 20D 100 % Nylon recyclé, 20D doublure taffetas DP recyclé
  • Description : Capuche avec contour en élastique - 2 poches pour les mains - Poignets élastiques - Cordon de serrage qui se règle depuis la poche avant - Se range dans une poche
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Genre: Homme
  • Technologies : PrimaloftThermoball
  • Garnissage : Fibre synthétique Primaloft® Thermoball™
  • Volume compressé: nc
  • Couleurs: rage red - monterey blue - high rise grey - scallion green - TNF black - valencia orange - snorkel blue - TNF white camo print - green camo - nautical blue (modèle testé)
  • Garantie: Voir sur le site The North Face pour plus d'infos
  • Entretien: Voir sur le site The North Face pour plus d'infos
  • Prix: 200 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Islande, Alpes (France, Suisse), Pyrénées.
  • Ecosystème: Campagne, Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Vietnam
  • Produit recyclé: En partie
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: Oui

 Technologie Thermoball

Test terrain

La technologie ThermoBall™, développé avec Primaloft®, est tout simplement présentée comme la remplaçante du duvet traditionnel, Jérémy en avait déjà parlé dans une actualité. Elle met en œuvre de petites boules d’isolant synthétique –et non pas un filament continu comme dans les autres produits– qui retiennent la chaleur dans de minuscules poches d’air. Le pouvoir isolant est équivalent à celui d’un duvet de 600 cuin, tout en présentant les mêmes qualités. Avec un avantage de taille, celui de résister à l’humidité. Qu’en est-il sur le terrain ?

J’ai systématique utilisé la doudoune comme deuxième couche sous une belle veste The North Face Free Thinker en Gore-Tex pro que je testais également. Chaude et confortable, la ThermoBall™ a fait son boulot très correctement. La sachant en synthétique, je n’ai pris aucune précaution particulière. Elle ne craint ni l’humidité, ni la transpiration. Les premiers jours, des bribes d’isolant sont apparues sur les coutures. Seulement une par-ci, une par-là. Mais, de couleur blanche, elles sont bien visibles sur le bleu électrique de ma veste et un tantinet énervantes. Le phénomène n’a cependant pas duré.
Un petit regret : pas de cordon de serrage pour ajuster la capuche. En cas de fort vent, cela peut-être un problème.

Zoom sur la capuche

La bonne surprise est venue lorsque la ThermoBall™ a été mise seule, donc en première couche, notamment en ski de fond et en raquettes où elle a été particulièrement appréciée. Plusieurs fois, j’ai été pris sous des averses de neige. La doudoune n’en laisse rien transparaître, au propre comme au figuré. La face externe se mouille, le tissu n’est pas imperméable, mais la doudoune ne perd ni son gonflant ni ses propriétés. Elle conserve la chaleur et isole de la même manière, sans rien montrer de ses entrailles comme les duvets ont souvent tendance à le faire. Et sèche très vite. Ne comptez cependant pas la prendre avec vous pour des températures trop négatives. Elle sera parfaite l’hiver dans les Alpes en ski de randonnée ou en raquettes si la température est proche de 0°C voire un peu en dessous mais elle n’est pas faites pour supporter des -10°C.

Est-ce que la ThermoBall™ « monte » en température aussi vite qu’un garnissage en duvet ? Difficile à trancher, tant les sensations sont identiques. Elle présente effectivement les mêmes attraits que le duvet, jusqu’à la compressibilité. La preuve ? La doudoune se loge dans sa poche gauche, qui est prévue pour avec un zip fonctionnant des deux côtés. C’est donc un petit boudin bien compact et léger que l’on range dans le sac à dos.

Au printemps et à l’été, la Thermoball™ m’a servi essentiellement pour les soirées trop fraîches. Je n’ai pas hésité à la mettre même lorsque la rosée se faisait insistante. Respirante, la Thermoball est à l’aise partout, jusqu’à l’intérieur des refuges.

 

  • 85%
    Qualité de fabrication - 85%
  • 90%
    Confort - 90%
  • 90%
    Thermicité - 90%
  • 85%
    Déperlance - 85%
  • 85%
    Respirabilité - 85%
  • 90%
    Poids - 90%
  • 90%
    Volume - 90%
77%

Mon avis

La polyvalence de la ThermoBall™ de The North Face, qui ne craint pas les chutes de neige ou une petite pluie, est un sacré atout. Beaucoup moins fragile qu’un duvet traditionnel, la Thermoball™ permet une plage d’utilisation plus large, notamment en première couche. De plus, elle a un look bien sympa avec son garnissage constitué d’une multitude de petits carreaux.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Journaliste professionnel venant de la presse régionale, j'ai toujours aimé bouger. Au fil de mes pérégrinations, j'ai découvert le voyage à pied et à vélo, que j'apprécie énormément. Et plus j'en fait, plus j'en redemande !...



2 × quatre =

Sending
Your rating: