Test pantalon Mammut Runbold Trail So

Activité : Alpinisme Randonnée  | 
Test du pantalon déperlant Mammut Runbold Trail So pendant 6 de randonnées autour du Pic du Midi d'Ossau et en Aragon.
Posté le :


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Pantalons de randonnée
  • Composition : 89% polyamide, 11% spandex (stretch), doublure : 100% polyester
  • Description : Traitement DWR pour la déperlance - Protection UV +50 UPF - 2 poches zips sur les côtés - 1 poche zip sur la cuisse droite - 1 poche zip arrière droit - Genoux préformés - Ceinture demi-élastiquée avec passants
  • Saisonnalité: 2 saisons
  • Genre: Homme
  • Tailles disponibles du produit: XS à 3XL
  • Poids (donnée fabricant): 300 g en M
  • Poids (produit pesé par le testeur): 300 g
  • Couleurs: noire ou Titanium
  • Garantie: 2 ans
  • Entretien: nc
  • Prix: 160 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Pyrénées (France et Espagne)
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 6 jours
  • Conditions météorologiques: Beau temps et moment avec beaucoup de vent

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Bangladesh
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP
  • Récupération par le fabricant: NSP

Le test du pantalon Mammut Runbold Trail So s’est déroulé durant 6 jours au cours de randonnées dans les Pyrénées occidentales. Retour sur les atouts et faiblesses de ce pantalon de la marque Suisse.

 

Prévu aussi bien pour le trail que les longs treks, j’ai testé ce pantalon entre 1000 et 2400 m d’altitude en novembre. J’ai rencontré du très beau temps la plupart des moments mais aussi brouillard et vent. Températures comprises entre 0 et 15°.

Aspect et confort

Le confort : c’est sans doute le gros point positif de ce modèle Mammut. 11% du pantalon est réalisé en spandex, matière extrêmement stretch qui donne une vraie liberté de mouvement. Même avec une coupe étroite (j’ai de grosses cuisses), je n’ai pas été gêné dans mes mouvements aussi bien en marche que sur de petites portions d’escalade (I et II). La taille est élastique et permet de passer une ceinture (vendu sans), ce qui est un bon point car on tendance à perdre du poids sur de longues traversées.
Le pantalon ne pèse que 300 g et on ne le sent quasiment pas, il n’y a pas non plus de frottement avec les coutures internes.

Au niveau du look, on est sur du classique de chez classique. Coupe droite et plutôt étroite proposée en deux coloris. Mammut propose pourtant la plupart de ces modèles avec des coloris plus flachis, on restera donc dans le sobre et passe-partout.
A noter que le Runbold trail So possède une protection indice +50 UPV qui filtre 97.5% des UV A et B.

Déperlant, Coupe-vent

Je n’ai pas eu l’occasion de tester le pantalon un jour de pluie, mais ce n’est pas non plus sa fonction. En revanche par temps de brouillard je n’ai pas ressenti vraiment l’humidité, l’effet déperlant permet donc d’avoir une protection minimale contre les éléments. Autre atout, le pantalon sèche relativement vite.

L’effet coupe-vent est correct et même lors de bonnes rafales on ne sent pas l’air passer à travers les mailles du pantalon, contrairement à l’air qui s’engouffre un peu par le bas de pantalon et amène une sensation de froid. Les limites du pantalon seront donc les températures froides à partir de 5°.

La respirabilité du pantalon est excellente. Le fait qu’on ne puisse pas refermer le bas de pantalon permet de faire circuler un flux d’air qui sera un plus par température élevée. Ce n’est pas non plus un pantalon pour de fortes températures d’été en plaine. Je dirai que sa plage d’utilisation est comprise entre 10 et 25°.

Finition, accessoirisation et résistance

Avec quatre poches fermées par zip, le Runbold trail est bien équipé. Il reste cependant assez simple ce qui explique son faible poids. Il n’y a pas de cordon de serrage ou de scratch au niveau du bas de pantalon par exemple. La poche de cuisse peut aussi servir pour ranger le pantalon dans celle-ci un peu de la même façon que les micro-doudounes même si cette poche aurait mérité plus de volume pour y mettre documents ou carte topo.
Sinon le pantalon est bien fini, on voit que Mammut a fait le travail au niveau des coutures qui sont bien protégées. La taillant est bon.

Sur ces 6 jours de marche, le Runbold trail a été soumis à de nombreux frottement sur la roche, passage dans les herbes, humidité ; il en ressort en bonne état, il ne pluche pas. A voir à la longue après plusieurs lavages comment le pantalon réagi. Bref on est en confiance.

 

 

  • 85%
    Qualité de fabrication - 85%
  • 85%
    Confort - 85%
  • 70%
    Déperlance/imperméabilité - 70%
  • 70%
    Coupe-vent - 70%
  • 85%
    Respirabilité - 85%
79%

Mon avis

Le Runbold Trail So de chez Mammut est un bon pantalon deux/trois saisons pour les treks ou les trails engagés, il pourra même être agréable à porter en escalade ou en course d’arête. Il protègera l’utilisateur par météo moyenne  grâce à son traitement DWR. Le poids et son côté stretch sont de vrais plus, mais à 160€ ce n’est tout de même pas donné.

Flo
A propos de l'auteur

Même avec un début d'enfance parisien, j'ai eu la chance de découvrir la montagne durant mes vacances d'été lors de balades puis randonnées en Vanoise. J'ai vite attrapé le virus et l'attirance vers les sommets. Grace aux études, j'ai pu me rapprocher des montagnes (Hautes Alpes, Hautes Pyrénées). Puis j'ai voulu allier plaisir et boulot ...



huit + dix-sept =

Sending
Your rating: