Test du sac de couchage Quechua S0 Ultralight

Test du sac de couchage Quechua S0 Ultralight lors d'un wee-kend de randonnée dans le massif des Bauges. Avec une température qui est tombée à 4°C, le sac de couchage a été testé dans des conditions optimales. Verdict.


Conditions du test :

  • Lieu du test : massif des Bauges
  • Nombre de jour : 2 nuits
  • Hébergement : bivouacs
  • Conditions des bivouacs : Terrains humides, 1300 m ; Nuit sèche à 1600 m
  • Conditions météo : Temps sec, légère brise
  • Habillement : sous vêtements thermiques haut et bas ; pas de chaussettes
  • T° mini constatées : 4°C et 8°C dans la tente

Descriptif :

  • Type de sac : synthétique
  • Caractéristiques techniques : Forme sarcophage large aux épaules. Zip anti-retour. Jumelable.
  • Tissu : Tissu intérieur et extérieur en polyamide Ripstop® résistant.
  • Poids (avec la housse) : 1560 g (M) – 1770 g (L) – 1850 g (XL)
  • Tailles : M jusqu’à 170cm-L jusqu’à 185cm-XL jusqu’a 200cm
  • Volume compressé : 20cm x 38 cm – 11,9 l
  • Rapport température de confort / poids : 1,79
  • Rapport température de confort / volume : 12,02
  • Coloris : Gris/noir
  • Lieu de fabrication : Chine
  • Prix : 59,90 €

Températures En 13537 (données constructeur) :

  • Confort : 1°C
  • Limite : -5°C
  • Extrême : -22°C

Points forts :

  • Prix
  • Bon comportement thermique (malgré une capuche peu enveloppante)
  • Facilité de mouvement

Points faibles :

  • Le poids et surtout le volume dans le sac à dos
  • Housse de compression pas très pratique pour le rangement du sac
  • Capuche pas suffisamment enveloppante
  • Pas de housse de stockage supplémentaire

Avis :

Qualité de fabrication : 7/10

  • Coupe bizotée et large aux épaules et à la taille ; on se tourne facilement
  • Qualité du tissu : tissu d’aspect robuste, intérieur au touché soyeux et agréable, extérieur déperlant.
  • Finitions : fermeture éclair large et « scatch » pour retenir la fermeture, zip robuste, colerette enveloppante, capuche préformée peu enveloppante

Thermicité : 7/10

  • Impression de chaleur homogène sans zones de froids. Dommage qu’il y ait du passage d’air à la tête (lié à la capuche peu enveloppante).

Praticabilité : 6/10

  • Rangement du sac peu pratique : en plus du cordon de serrage, 4 sangles à serrer. C’est un peu beaucoup. Un système de clip aurait été préférable.
  • Peu de place pour le rangement du sac dans la housse
  • Petite poche intérieure à scratch

Au final, un sac qui s’en sort plutôt bien avec un avantage de taille, son prix, et des défauts évidents dès que vous avez à porter le sac de couchage : son poids et son volume.

Tableau synthétique des tests de sac de couchage réalisés sur I-Trekkings

Site internet : http://www.quechua.com

Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com
4 Responses
  1. Anonyme

    Hello ! Je me permet de rajouter mon retour d’utilisateur de longue date de ce sac en complément du test.
    Comme tu l’as parfaitement souligné, un prix très attrayant, mais alors pour ce qui est du transport… Tout sauf léger et pratique ! Après une nuit à -18 degrés sous tente ( Arpenaz 2 XL de Quechua ) en sous vêtements techniques, il a fait quand même un peu frais la nuit, mais rien non plus de trop affolant. Il s’en sort plutôt bien niveau température et surtout, très confortable, une entrée gamme pratique et à conseillé pour des sorties estivales ou automnales, mais je reste sceptique quand à sa tenue à des températures vraiment froides.. Le -22 indiqué sur la housse me semble un poil exagéré.

  2. Anonyme

    Attention, la température extrême est celle où vous tombez en hypothermie en seulement 6 heures. Pour choisir votre sac de couchage, reportez-vous de préférence sur la température confort ou limite confort si vous n’êtes pas frileux. Pour plus d’infos, regardez ce lien

  3. Anonyme

    Lionel, il s’agit bien du test de l’Ultralight réalisé en 2009. Les gammes ont changé depuis et les caractéristiques du modèle de 2009 ne sont plus les mêmes aujourd’hui.