Test filtre à eau MSR Guardian

Activité : Randonnée  | 
Test du filtre à eau MSR Guardian lors d’un trek dans le parc national Kruger. Le guardian est un purificateur à pompe qui élimine les virus, bactéries, protozoaires et sédiments des eaux sales. Avis après une utilisation dans le bush sud-africain.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Gourdes et poches à eau
  • Composition : nc
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Technologies : Système de filtration : fibres creuses ;Taille des pores du filtre : 0,02 microns; Efficace contre les bactéries , les virus, les particules en suspension et les protozoaires
  • Couleurs: Rouge
  • Garantie: 10 000 litres
  • Entretien: nc
  • Prix: 319 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Olifants Trail dans le parc national Kruger en Afrique du Sud
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Campagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Etats-Unis et éléments importés
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP

Filtre à eau MSR Guardian

Test du filtre à eau MSR Guardian dans le Kruger

Découvert pendant l’Outdoor Show 2015 de Friedrichshafen, le nouveau purificateur MSR Guardian a tout de suite attiré mon attention pour son aspect robuste, sa facilité d’utilisation et son intérêt dans la purification de l’eau.

Fonctionnement du filtre MSR Guardian
En trek, dès lors qu’on s’éloigne des zones urbaines, l’eau potable n’est plus disponible. Purifier l’eau devient essentiel sous peine d’être malade voire gravement malade. Si jusqu’à aujourd’hui, j’avais plutôt tendance à utiliser des pastilles de purification, elles présentent trois inconvénients qui m’ont donné envie de tester le Guardian de MSR : le goût, le temps d’attente et l’impossibilité de nettoyer l’eau.

Mon trek se déroulant en plein cœur du bush du parc national Kruger, il me semblait impératif d’avoir un filtre à eau. Pas d’eau potable pendant 4 jours, des animaux sauvages à profusion, des températures supérieures à 35°C m’obligeant à boire régulièrement et en quantité et des sources d’approvisionnement pas toujours très « clean » (rivière Olifants polluée, point d’eau sale…).

Développé en collaboration avec l’armée américaine et selon les exigences de la norme NSF P248, le MSR Guardian est un purificateur à pompe qui élimine 99,99% des virus (hépatite A, virus de Nordwalk….) et des protozoaires (giardia, Cryptosporidies…) et 99,9999% des bactéries (salmonelle, E. coli…). Grâce à ces fibres creuses, il nettoie également l’eau pour la rendre limpide et cela sans utiliser de produits chimiques, ampoules UV et piles.

MSR annonce un débit de 2,5 litres par minute. Je valide. L’usage du Guardian est facile et ultra-rapide. Très franchement, ça m’a bluffé. Seule chose à avoir en tête, il est plus pratique d’utiliser un récipient dont l’ouverture est supérieure ou égale à 6,2 cm, ce qui permet d’entrer ou de poser le bas du filtre dedans ou dessus.

MSR annonce que le Guardian est efficace lors du traitement de tous les types d’eau – eaux limpides, eaux troubles, eaux boueuses, etc. Je confirme également pour les eaux limpides, troubles et sales. Alors que les autres randonneurs ont parfois eu à boire du sable ou des particules minuscules parce qu’ils utilisaient des pastilles, je n’ai pas rencontré ce souci. L’eau a toujours été limpide. Je n’ai par contre pas testé dans une eau boueuse. Comment le savoir ? C’est assez simple lorsque l’on boit des eaux polluées, pleine d’excréments et d’urine d’animaux sauvages, la diarrhée ou pire la dysenterie a tendance à venir rapidement. RAS !

Autre avantage du Guardian : il se nettoie lui-même. Dès que l’on pompe, le purificateur utilise 10% de son eau pour rincer les éléments contaminants de son filtre et les expulse par le tuyau de sortie d’eau sale.
Enfin, MSR indique sur sa notice que le produit résiste à une chute jusqu’à 1,8 m et à une force d’écrasement de 136 kg (300ib). Je n’ai pas testé.

Si le prix supérieur à 300 € peut être un frein tout comme son poids, la durée de vie du Guardian est à l’inverse un avantage indéniable puisque le filtre peut traiter jusqu’à 10 000 litres d’eau. Imaginions que vous utilisiez le filtre 60 jours par an (ce qui est déjà pas mal) et que vous buviez 2 litres d’eau par jour avec ce filtre et que vous soyez 2 à l’utiliser, cela donne une durée de vie de 10 ans.

  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 90%
    Ergonomie - 90%
  • 90%
    Nettoyage - 90%
  • 100%
    Filtration - 100%
  • 75%
    Volume - 75%
  • 60%
    Poids - 60%
86%

Mon avis

Le filtre à eau Guardian de MSR est un purificateur à pompe ultra performant, facile à utiliser et fiable qui élimine bactéries, virus, protozoaires et saletés. Avec lui, plus besoin d’agents chimiques pour traiter l’eau que vous pouvez boire immédiatement et sans goût. Désormais, le Guardian m’accompagnera dans tous mes wilderness treks.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com

un × 2 =

Sending
Your rating: