Test filtre à eau MSR TrailShot

Test du filtre à eau MSR TrailShot dans les étangs de la Brenne et aux sources du plateau de Lozère. Ce filtre de poche nous a-t-il séduit ?
Posté le :


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Accessoires outdoor
  • Composition : Polymères
  • Description : Filtre à eau de poche
  • Technologies : Fibres creuses
  • Tailles disponibles du produit: unique
  • Dimension: 6x15x16cm
  • Poids (donnée fabricant): 140 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 142 g
  • Accessoires fournis: élastique de rangement
  • Couleurs: Noir,gris et rouge
  • Garantie: légale : 2 ans
  • Entretien: Voir sur le site MSR pour plus d'infos
  • Prix: 49 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Parc Naturel Régional de Brenne, Parc National des Cévennes
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Campagne, Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 9 jours
  • Conditions météorologiques: 12°C à -2°C, sec à fortes précipitations, vent 0 à 8 Beaufort

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Etats-Unis
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: Non
  • Récupération par le fabricant: Non
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: https://www.msrgear.com/blog/wp-content/uploads/2019/05/MSR-Manufacturing-Social-Responsibility-Report-2019.pdf

Lorsque nous sommes dans la nature, la chaleur, le froid ainsi que l’activité physique contribuent à nous déshydrater. Parce que notre corps est majoritairement composé d’eau, il est capital de maintenir un bon niveau d’hydratation. Si certaines destinations – comme les déserts ou les plateaux calcaires – imposent de transporter de l’eau avec soi, d’autres offrent d’abondantes ressources naturelles. Sources, rivières, lacs ou étangs offrent l’opportunité d’alléger son sac en ne prélevant l’eau qu’au fur et à mesure de ses besoins. Mais la présence toujours possible de micro-organismes aquatiques pathogènes rend nécessaire le traitement de cette eau. Ébullition, traitement UV, traitement chimique et filtration sont les principales solutions disponibles. Le filtre à eau MSR TrailShot fait partie des dernières. C’est un accessoire de randonnée particulièrement compact que j’ai testé sur le terrain, en Brenne et sur les plateaux de Lozère.

Premières impressions

Le MSR TrailShot est vendu dans un emballage principalement constitué de carton recyclable. L’usage du plastique a été réduit à deux petites pièces. Un bel effort qui marque la prise de conscience environnementale du fabricant américain. Sorti de son carton, le MSR TrailShot étonne par sa légèreté et sa compacité. Ses 16x15x6cm lui permettront de se glisser facilement dans n’importe quelle poche de sac, voire de veste, tandis que ses 142 g se feront rapidement oublier.

Un tuyau translucide équipé d’un pré-filtre permet de prélever l’eau dans la nature et de l’amener jusqu’au corps principal du MSR TrailShot. Celui-ci comprend une partie inférieure, souple, qui permet de pomper l’eau et une partie supérieure rigide qui abrite la cartouche filtrante remplaçable. L’ensemble est de grande qualité, matériaux et finitions sont irréprochables.

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comme l’ensemble du secteur du tourisme, I-Trekkings subit de plein fouet la crise économique qui fait suite à la covid-19. Un petit coup de pouce de votre part serait apprécié. Comment ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (c’est aussi une façon de les soutenir. Merci de ne pas cliquer pour cliquer). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top 10 de nos partenaires par ordre alphabétique :

Un rapide coup d’oeil sur la notice permet de prendre connaissance des performances du MSR TrailShot. Filtration des particules, de 99,9999% des bactéries et 99,9% des protozoaires. Les virus, eux, ne sont pas filtrés, ce qui signifie que pour un usage en dehors de l’Europe, de l’Amérique du Nord, de l’Australie et de la Nouvelle Zélande, il sera nécessaire d’utiliser un traitement chimique type “Micropur forte” en complément. Autre possibilité, faire l’acquisition du filtre MSR Guardian qui lui filtre bien les virus.

Le MSR TrailShot sur le terrain

Nous sommes aux sources du Tarn en Occitanie, au pied du pic Cassini, au cœur du parc national des Cévennes. J’apprécie pleinement le poids plume du MSR TrailShot qui s’est fait oublier durant la longue marche depuis Le Pont-de-Montvert. Avec moins de 150 g, c’est indubitablement un des meilleurs investissement à faire pour réduire le poids de son sac. La moindre gourde alu vide pèse ce poids et chaque litre d’eau que je ne transporte pas me fait gagner un précieux kilo. L’eau de source jaillit de la montagne, translucide et fraîche et donne le sentiment trompeur d’une eau pure. Mais la présence de troupeaux et de leurs déjections constitue une sources de contamination possible. Giardia intestinalis, escherichia coli, salmonelle, … sont autant de risques facilement évitables grâce à un filtre. Pas de raison de s’en priver car la mise en oeuvre est enfantine. Le tuyau immergé, chaque pression exercée sur le MSR TrailShot fait remonter l’eau puis la force à passer au travers les fibres creuses du filtre pour ressortir, parfaitement potable ! Débit : 1 litre par minute environ. Le “bec” permet de boire directement à la sortie du filtre ou de remplir un contenant.

Nous voici à présent dans le parc naturel régional de la Brenne. Ici, pas d’eau transparente mais celle – véritable bouillon de culture – des étangs. Personne ne se risquerait à la boire telle quelle. Pourtant, avec le MSR TrailShot, elle ressort translucide, potable et sans goût particulier. Evidemment, filtrer ce type d’eau se paie par un peu d’entretien si l’on veut que la cartouche filtrante dure les 2000 litres prévus. Rien de bien sorcier puisqu’il s’agit de pomper un peu d’eau claire, de secouer énergiquement le MSR TrailShot, de débrancher le tuyau puis de repomper pour que l’eau de rinçage s’évacue par cette voie. A voir la “soupe verdâtre” qui en sort, je prends conscience du travail du TrailShot : véritablement bluffant !

  • 100%
    Praticité - 100%
  • 100%
    Solidité - 100%
  • 75%
    Polyvalence - 75%
  • 100%
    Poids - 100%
94%

Mon avis

Vendu un peu moins de 50€, le MSR TrailShot est un filtre à eau léger, simple d’utilisation et efficace. Parce qu’il permet de réduire facilement le poids de son sac en évitant de transporter de l’eau, il rejoint ma liste d’accessoires indispensables pour randonner !

Test du MSR Trailshot
4 Responses
    1. fou de trek

      Bonjour,

      Ce petit filtre a complètement changé ma façon de randonner. Avec lui, avant de partir, j’étudie les points d’eau sur la carte. S’ils sont nombreux, je bois avec le filtre, directement. S’ils sont espacés, je ne transporte que de quoi boire entre deux points d’eau. Mais je garde toujours une poche à eau – type platypus platy bottle 2 litres – même vide car certains points d’eau peuvent être compliqué d’accès, à quelques mètres du bivouac, etc. Mais la plupart du temps, la gourde est quasi vide quand je marche.

  1. Marie
    100%

    Coucou,

    Pour des treks uniquement en France, voire en Europe, mieux vaut investir dans le filtre à eau Guardian de MSR ou peut-on se contenter de celui-ci? ne doit-on craindre aucun virus dans les eaux de France?

Sending
Your rating:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Timelapse du Moment : Le Wilder Kaiser, Tyrol, Autriche
Share via
Copy link