Test Gants Colombia M Powder Keg™ II

Test des gants Columbia M Powder Keg™ II pendant 15 jours en Laponie finlandaise, avec du traineau à chiens, du ski de fond et de la raquette
Posté le :


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Gants
  • Composition : Stretch Max Softshell 90 % polyester / 10 % élasthanne - Tissu façonné léger 100 % nylon - Cuir de chèvre Pittards - 100 % polyester - Isolation thermique Omni-Heat™ 200 g et 100 g
  • Saisonnalité: 2 saisons
  • Technologies : OutDry™ pour l'isolation, Precurve™ pour la dextérité et Omni-Heat™ 3D pour la chaleur
  • Tailles disponibles du produit: S à XL pour les femmes (main de 17 à 21 cm)
  • Poids (donnée fabricant): 104 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 164 g
  • Couleurs: noir
  • Garantie: 2 ans
  • Entretien: NC
  • Prix: 99,99€

Conditions du test

  • Lieux du test: Parc national d'Hossa, en Laponie Finlandaise, et quelques sorties sur Chamonix en alpinisme
  • Activités: Alpinisme, Raquettes à neige, Ski de randonnée nordique, Traîneau à chiens
  • Ecosystème: Forêt, Lac
  • Durée du test (nombre de jours): 15 jours
  • Conditions météorologiques: Une météo digne du mois de décembre en Finlande, avec des températures allant de -5°C à -25°C. Il y a eu des journées couvertes avec un peu de neige et du grand soleil.

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Vietnam
  • Produit recyclé: En partie
  • Emballage recyclable: En partie
  • Produit recyclable: NSP
  • Récupération par le fabricant: Oui
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: https://www.columbiasportswear.fr/FR/corporate-responsability

Première impression

Lorsque j’ouvre le colis contenant les gants Columbia M Powder Keg™ II, ma première impression est que ce sont vraiment de tous petits gants. En effet, impossible d’enfiler la main dedans alors que c’est de la taille M. Heureusement il y a un magasin Columbia juste en bas de chez moi, et je suis allée changer de taille (la vendeuse du magasin était très bien, elle l’a fait sans hésiter et sans poser de questions, alors que je n’avais pas de ticket de caisse puisque les gants m’avaient été envoyés par la marque pour faire ce test). Une taille L plus loin, et ma main rentre dans le gant.

Confort 

Ma main est maintenant dans le gant, par contre, mes doigts sont serrés.  Pour  moi qui ai l’habitude d’avoir des gants larges, c’est un grand changement. Ici c’est stretch, on sent absolument le tissu sur chaque partie de la peau. De plus, je suis quasiment au bout des gants, il reste seulement un millimètre entre mes doigts et le gant. D’où la question : est ce que les gants sont encore trop petits ? Sur le site de Columbia, on peut calculer la taille de nos gants en fonction de la taille de notre main. Résultat, avec 18 cm entre mon majeur et la base de ma main, je suis sensée avoir des gants taille M (voir S), sauf que ceux en L sont trop petits. Il y a probablement un problème de coupe chez Columbia sur ce modèle.

 

De plus, il faut que je force pour passer la paume de la main. Il faut s’aider des ces deux mains pour les enfiler ! Il y a un élastique qui sert au niveau du poignet, et donc la marge de manœuvre est très étroite. Les gants Columbia M Powder Keg™ II sont biens pour faire du ski de piste, mais moins pratiques pour la raquette ou le traîneau à chiens où on est amené plus souvent à les mettre et à les enlever (serrer une fixation, ajuster les vêtements pour ne pas transpirer, remettre le snap d’un harnais…). Une fois que tu as les gants aux mains, tu les gardes.

J’ai noté un nombre important de points positifs sur ces gants Columbia M Powder Keg™ II. La pronation est parfaite, il est très facile de saisir un objet, ces bâtons, de remettre son masque… On ne force pas pour serrer ou plier les doigts, et ceci est surement lié à la technologie Precurve™ à 3 points. C’est très confortable.

Il y a sur l’index une pièce de tissus en cuir très agréable pour s’essuyer afin de pallier au problème de gouttes au nez. Il y a également un scratch au niveau du poignet qui maintient bien le gant en place et qui permet un ajustement parfait. La neige ne s’infiltre pas même en cas de roulé boulé dans l’or blanc. J’ai beaucoup utilisé le cordon de serrage afin d’enlever ces gants sans risquer de les perdre. Le système de serrage est très simple (une simple perle) mais très pratique, et surtout on peut ajuster la longueur en ayant les gants aux mains. Je n’ai pas utilité le clip permettant de relier les gants Columbia M Powder Keg™ II entre eux pour les faire sécher. Je le trouve petit et pas très pratique.

Chaleur et isolation

En terme de chaleur, ces gants ne sont pas très chauds. Pourtant ils sont vendus « pour garder vos mains au chaud et au sec par tous les temps ». Malheureusement la chaleur passe par l’espace et avec des gants serrés, on ne peut clairement pas avoir chaud. Sur le terrain, j’ai eu froid par -4°C en faisant du ski de fond ou de la raquette, où pourtant on est actif ! Je n’ai pas eu le courage de les mettre par -10 ou -15°C en traîneaux de peur de perdre mes doigts.

Il y a pourtant des technologies qui ont fait leur preuve : Omni-Heat™ 3D et ces petites cellules qui te renvoient ta propre chaleur. OutDry™ est une membrane imperméable et respirante située à l’extérieur du vêtement. L’eau ne peut pas pénétrer dans le gant, mais la transpiration peut facilement s’évacuer vers l’extérieur. Je n’ai jamais transpiré dans ces gants, donc je ne peux pas juger de la capacité à éliminer l’humidité. Par contre, j’ai volontairement essayé de mouiller les gants en les mettant dans la neige, et en effet, ils sont bien imperméables.

Qualité de fabrication

Les gants Columbia M Powder Keg™ II sont vraiment bien finis. Aucun fils volages, pas le moindre accrocs après une utilisation intensive. Le choix de placer les pièces en cuir au niveau de la paume des mains et des doigts permet au produit d’être solide et résistant à toutes épreuves. Le tissus sur le dos de la main donne un joli look à ces gants et les rend agréable à porter. De plus le noir n’est pas salissant, résultat on a toujours l’impression d’avoir des gants propres même.

C’est un produit avec une très bonne finition et je pense que les gants vont particulièrement bien durer dans le temps.

  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 40%
    Thermicité - 40%
  • 80%
    Préhension - 80%
  • 90%
    Imperméabilité - 90%
  • 90%
    Coupe-vent - 90%
80%

Mon avis

Les gants Columbia M Powder Keg™ II sont de très bons gants pour faire du ski de piste par temps relativement clément. La qualité de fabrication est excellente et ces gants devraient durer dans le temps.La pronation est bonne, par contre les gants sont très serrés donc l’apport de chaleur n’est pas optimal.

Verdict
Points forts
  • Qualité de fabrication
  • Pronation
  • Imperméabilité
Points faibles
  • La coupe trop serrée
  • Le faible apport de chaleur
svety74
A propos de l'auteur

J'ai eu la chance de faire de ma passion mon travail. Tous les matins, je suis contente d'aller travailler.  En même temps, mon travail consiste à vendre du rêve, et à emmener des petits groupes faire du chiens de traineau ou de la randonnée sur plusieurs jours ! Vous me trouverez plutôt dans les pays nordiques, du côté de la Finlande ou ...



six − un =

Sending
Your rating:

La vidéo du Moment : Le Cerro Chirripó