Test GPS TwoNav Anima

Test du GPS TwoNav Anima durant une dizaine de jours en itinérance du Larzac aux gorges du Tarn en passant par le Mont Aigoual. Avec sa puce GPS haute sensibilité, son écran tactile et son mode de programmation avancé, le TwoNav Anima apporte des solutions GPS dans de nombreuses activités "Outdoor" mais quand est-il en réalité en randonnée ?


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Altimètres, GPS et appareils satellites
  • Composition : NC
  • Description : Dimension: 63 x 112 x 23 mm - Écran: Tactile transflectif (3”) - Résolution: 240 x 400 pixels - Certification: IPX7 - Instruments: Boussole, Baromètre, Accéléromètre... - Puce GPS: UBLOX Max-7Q - CPU: ARM 664 MHz - Mémoire flash interne: 4 GB - Lecteur de carte MicroSD: Jusqu’à 32 GB - PC connection: MicroUSB - Acquisition du logiciel Land/Air avec une réduction de -50% (version complète)
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Alimentation: Li-Ion 3,7v - 1430 mAh - 5,29 Wh)
  • Autonomie: Standard (12 h) / Economy (14 h) / Survival (22 h)
  • Couleurs: gris
  • Garantie: 2 ans
  • Entretien: NC
  • Prix: 299€

Conditions du test

  • Lieux du test: Nord de la France, Larzac, Gorges du Tarn
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Campagne, Forêt, Montagne

L'appareil ne disposant pas d'attache, il sera soit à la main soit dans une poche du sac à dos.

Conditions du test

Un mois de test en randonnée dans le Nord de la France et une itinérance de 12 jours du Larzac aux Gorges du Tarn en passant le Mont Aigoual.

 Mise en route

Produit par CompeGPS, l’Anima est livré dans une boîte avec un manuel de démarrage rapide, un cordon USB, une batterie et un berceau pour une utilisation en vélo. Le manuel complet d’utilisation est à télécharger sur le site de CompeGPS.
Au premier abord, l’appareil semble léger et fragile mais la prise en main est bonne.

La batterie amovible s’installe facilement dans le compartiment arrière après avoir déposé le couvercle en effectuant un quart de tour sur le bouton de verrouillage.
C’est également dans ce compartiment que vous trouverez, sous les piles, l’emplacement de la carte micro SD.
L’autonomie avec la batterie standard est d’environ une journée de randonnée en utilisant souvent l’écran et avec une mise en veille au bout de 30 secondes. Si on a pas la possibilité de recharger l’appareil chaque jour, il faut se rabattre sur l’option (non testée) du couvercle pouvant héberger 2 piles AA. A noter qu’il existe différents modes de réglages prédéterminés de l’autonomie, dont un mode « Survie » mais qu’il est aussi possible de personnaliser complétement les paramètres influençant la consommation d’énergie. Vous trouverez des informations complémentaires sur le blog de Two Nav.

Chargement des fichiers et Menu principal

La mise en fonction du GPS se fait en appuyant sur le bouton, côté droit, après l’affichage du logo Anima puis de la version 3.1.1 de l’OS on voit se charger un certain nombre de fichiers (traces.gpx, waypoints.gpx, caches.gpx, cartes, …etc.) présents en mémoire avant d’avoir l’affichage du menu principal. Celui-ci donne accès aux principales fonctions du GPS à partir des 8 boutons détaillés ci-après :

Les boutons Démarrer et Fichiers donnent accès aux fonctions de navigation et au contenu du GPS

Le bouton Démarrer donne accès aux fonctions de navigation du GPS, vers un lieu, en utilisant une trace ou une route, une trace enregistrée précédemment, simplement en suivant le tracé ou en comparaison de performance ainsi que l’enregistrement d’un parcours librement réalisé.

Le bouton Fichier donne lui accès aux différents contenus du GPS chargés à partir des fichiers présents en mémoire. Il est plus dédié à la gestion et à la visualisation des données de ces éléments mais il est également possible de lancer une navigation depuis le détail d’un de ces éléments.

Le bouton Profil donne accès à différentes utilisations alors que le bouton Statut permet d'accéder à l'état du GPS

On peut accéder rapidement à des paramétrages préprogrammés du GPS en fonction de l’utilisation que l’on veut en faire avec la possibilité de modifier chaque profil pour le personnaliser à son goût et en également créer d’autres. (Ski, Vol libre et bateau sont également présents dans le sous-menu)

Le Menu Statut donne accès aux fonctions autres que la navigation avec l’enregistrement de la trace réalisée, (Triplog) le réglage du niveau sonore des alarmes et messages vocaux, la réception satellites, l’état de la batterie, le réglage de la luminosité de l’écran et le bouton d’arrêt. A noter qu’il est également possible d’arrêter le GPS en maintenant longuement le bouton droit mais c’est bien le bouton de ce menu Statut qui est préconisé en priorité par le constructeur pour éteindre le GPS.

Le bouton Chercher offre différents types de recherche et le bouton Configuration donne accès au paramétrage complet du GPS

Le bouton Chercher donne accès à différentes recherches mais lors d’une saisie d’adresse, le clavier alphanumérique ne fonctionne pas.

Le bouton Configuration offre un paramétrage général du GPS pour répondre à la plupart des besoins de l’utilisateur en fonction de son activité. Les paramètres sont classés par items les plus courants mais il y a également un accès à la configuration complète du GPS pour une utilisation plus pointue.

La cartographie

Le bouton Carte donne accès aux différentes cartes contenues dans le GPS

Le bouton Carte affiche la position du GPS sur la carte qui peut être Raster (copie de la carte IGN) ou vectorielle (plus schématique avec possibilité d’affichage en 3D) en fonction de ce qui a été chargé dans la mémoire du GPS car il s’agit d’options payantes. Le fond cartographique Raster atteint parfois ses limites en fonction du niveau de zoom utilisé.

On retrouve en haut l’affichage de l’heure, le profil sélectionné ainsi que l’enregistrement en cours à gauche et l’état du GPS (satellites et batterie) à droite. On peut également ajouter des champs de données au choix en bas avec dans le cas présent la distance effectuée, le temps et la distance restante ainsi que l’altitude. Cela reste entièrement paramétrable avec les données que l’on veut à choisir dans une liste. Le curseur ainsi que l’itinéraire suivi sont également paramétrable en taille, forme et couleur. Le bouton de recentrage, présent au milieu à gauche de l’écran permet de recentrer la carte sur la position actuelle après l’avoir déplacé par glissement sur l’écran tactile par exemple. Il est possible de zoomer et dézoomer avec les boutons présents sur l’écrans mais également avec les boutons physiques (+ et -) situés sous l’écran en sachant qu’il est possible d’affecter d’autres fonctions à ces deux derniers.

Les cartes sont disponibles sur le site de CompGPS, sous différentes formes: 1/100000, 1/25000, Topo, Orthophoto, …etc. mais également cadastral avec l’abonnement au Géoportail ainsi que les cartes Open Street Map, un peu moins détaillées mais gratuites.

Les données

Le dernier bouton donne accès aux pages de données

Le dernier bouton donne accès au données qu’il est possible de définir en une ou plusieurs pages avec un paramétrage libre des données affichées, sous forme numérique mais également sous forme d’un graphique pour l’altitude avec l’affichage du profil complet de la randonnée ainsi que la position actuelle. Il est également possible de créer une page Compas avec des données numériques associées pour une aide complète à la navigation.

L’écran tactile

Lecture de l'écran possible en plein soleil

L’écran transflectif de 3″ dispose d’une très bonne résolution (240×400 pixels) avec une lecture possible même en pleine lumière. Le niveau de rétro-éclairage de l’écran se règle sur la page « Statut » ou dans les paramètres en 9 niveaux manuel et un réglage automatique qui permet de s’adapter à la luminosité ambiante. Il y a aussi un mode nuit et un réglage de la mise en veille. (Jamais et de 10 s à 3 mn).

Il est possible de verrouiller manuellement l’écran suivant une des quatre directions (0°, 90°, 180° et 270°) mais il n’y a pas de basculement automatique et cela est un bien quand on tient l’appareil à la main pour éviter qu’il change de sens en permanence.
Il n’y a pas de réglage du tactile et l’appareil ne disposant pas d’attache de suspension, il était rangé dans la poche de ceinture de mon sac à dos, les frottements internes ont parfois provoqués des changements de réglages et j’ai échappé de justesse à une réinitialisation complète de l’appareil; il est possible de le bloquer par un appui long sur le bouton droit mais cela n’a apparemment pas suffit.

La réception satellite

Comparaison de la réception satellite entre le TwoNav Anima et l'Etrex30 Garmin

La puce GPS (UBLOX Max-7Q) est relativement performante malgré qu’elle ne reçoit pas les signaux issus des satellites de la constellation Glonass et il est seulement possible de connaître l’opérationnalité du système sans avoir d’information complémentaire sur la précision du positionnement. Le positionnement en milieu dégagé reste correct mais il arrive de perdre la position dans les gorges étroites ou au pied des falaises comme ce fut le cas par endroit durant le trek.

  • 70%
    Qualité de fabrication - 70%
  • 90%
    Fonctions - 90%
  • 70%
    Ergonomie - 70%
  • 70%
    Navigation - 70%
  • 70%
    Autonomie - 70%
74%

Mon avis

L’Anima est un GPS intéressant par sa possibilité de s’adapter à bien des activités outdoor surtout avec un mode Automobile parlant mais il est plutôt destiné aux cyclistes avec son support vélo fourni. En usage randonnée, si on fait abstraction de l’absence d’attache, d’un aspect fragile et d’une autonomie un peu juste pour se lancer en itinérance sans un moyen de rechargement de la batterie, il apporte néanmoins, avec un paramétrage pointu, tout ce que l’on peut attendre d’un GPS de randonnée.

Site Internet de CompeGPS : http://www.compegps.fr

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

J'ai parcouru la France à vélo puis, Fondateur et Président du Randonneur Club des Monts de Flandre, depuis plus de 20 ans, j'organise avant tout des randonnées dans les Flandres chaque semaine et dans la région Nord-Pas de Calais ou la Belgique une fois par mois. J'org...



http://rcmf-bailleul.com
7 Responses
  1. Pierrot-91280

    En gros, si on lit bien entre les lignes, cet engin n’est pas vraiment adapté à la randonnée 😳
    Franchement à quoi peut bien servir "un paramètrage pointu" sinon à compliquer l’usage ?

  2. Maxime

    Bonjour,
    J’ai l’Anima+ depuis deux semaines, j’ai fait quelques tests avec et pour moi ayant aussi un Sportiva et un Garmin Oregon 450, je le trouve très bien pour la randonnée, bien sur, ils ont tous un petit quelque chose qui manque. Il ne me semble pas plus fragile que le Sportiva mais est beaucoup moins lourd que l’Oregon450.
    Mais il y a bien une attache pour mettre une sangle (comme les Garmin), je ne me plains pas de l’autonomie, mes randonnées se limitent à la journée.

  3. Anonyme

    Je n’ai pas eu l’Anima entre les mains mais j’utilise l’ultra et j’ai toujours un sportiva 1 au cas où. J’aime bien Twonav, surtout l’ergonomie de leur software que je trouve bien plus simple que chez Garmin.
    Autre point, je préfère l’utilisation de batterie li-ion aux piles même si ça nécessite de recharger quotidiennement le GPS par secteur, batterie rechargeable ou solaire.

  4. Maxime

    En fait je me suis mal exprimé dans une précédente contribution, j’ai dit que l’Anima avait une attache pour mettre une sangle, en fait c’est un emplacement comme le Sportiva pour y mettre un collier ruban à mousqueton comme on vous donne comme pub dans certaines manifestations. De ce fait on peut le mettre autour du cou sous une veste au chaud et à l’abri de la pluie.

  5. Maxime

    Bonjour,
    J’ai acheté deux batteries externes de 2600mAh qui ont un petit câble de 10cm USB/µUSB qui permet de se connecter à l’Anima, ça permet de recharger la batterie au moins une fois. Elle est légère et ne prend pas de place dans le sac à dos.
    Cette batterie peut se recharger avec le chargeur de l’Anima. Elle ne coute que 5.60€ port inclus à HK, le délai de transport est long, j’en possède deux, pour le prix ça ne vaut pas le coup de s’en passer.
    Sur le même site il y a d’autres ampérages (2600, 6000, 12000 mAh) la 12000mAh ne coute que 12.30€.
    De toute façon aucun GPS ne tient plus que la journée, j’ai un Oregon450 les batteries NIMH de qualité ne durent pas plus longtemps.

  6. Maxime

    Bonjour,
    Comme j’ai aussi un Ultra de chez Twonav et que celui-ci peut recevoir les deux systèmes de satellites soit le GPS et le Glonass, en utilisant les deux, Anima et Ultra simultanément, je n’ai pas remarqué de différence au niveau précision. Les deux traces se superposent parfaitement. Et je ne suis pas sur que ça apporte une amélioration dans des gorges profondes car comme pour la constellation de satellites, il faut que ces derniers soient bien positionnés pour qu’ils soient visibles et reçus par le GPS, ce n’est pas gagné !

4 × deux =

Sending
Your rating: