Test kit solaire Goal Zero Guide 10 Plus

Test du kit solaire Goal Zero Guide 10 Plus comprenant un panneau solaire Nomad 7 et un chargeur de batterie Guide 10 Plus à l’occasion d’un trek en raquettes-pulka sur le plateau du Vercors. 5 jours et 4 nuits dans le Canada Vertacomicorien avec un panneau solaire pour alimenter un appareil photo, un GPS et un smartphone afin de rester connecté avec sa meute.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Accessoires outdoor
  • Composition : NC
  • Description : Cellule : Monocrystalline - In Put : Soleil (2 à 4 heures) - Out Put : Solar Output, USB et 12V - Type de batterie (pour le chargeur) : LR03 NimH
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Dimension: 23 x 16 x 3 cm (panneau) - 10.1 x 6.7 x 2 cm (chargeur)
  • Couleurs: noir
  • Garantie: 6 mois (accu) - 12 mois (panneau)
  • Entretien: NC
  • Prix: 139,90 € pour le kit

Conditions du test

  • Lieux du test: Vercors
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Montagne

Kit Solaire Goal Zero – Guide 10 Plus et Nomad 7

Le panneau accroché sur le mur d'une cabane

Test Terrain : 5 jours en itinérance hivernale sur le Vercors

Le plateau du Vercors présente de vastes étendues, entre Grenoble et Valence, propice à la randonnée itinérante en toute saison mais l’hiver restera réservé aux amateurs de ski nordique et de raquettes qui veulent vivre une aventure en restant en métropole. Sans compter sur les problèmes d’orientation, en partant en autonomie et en couchant dans les nombreuses cabanes non gardées, il faudra cependant gérer, outre la nourriture les corvées de bois et d’eau.

Le chargeur Guide 10 raccordé au panneau solaire Nomad 7

Amateur de technologie moderne, il faudra aussi suppléer les prises de courant pour alimenter en énergie l’appareil photo, (4 accus AA) le GPS (2 accus AA) et le smartphone (accu intégré). Le panneau solaire Nomad 7 avec son chargeur Guide 10 offre ainsi un bon compromis entre le poids, l’encombrement et la polyvalence pour cette aventure où nous utiliserons des pulkas pour transporter le matériel et la nourriture.

Le panneau solaire fixé sur la pulka

Durant cette semaine d’itinérance, nous avons eu de bonnes conditions météo avec un ensoleillement favorable à l’utilisation du panneau solaire si on fait abstraction de la dernière matinée où nous étions plongés comme le reste de l’Est de la France dans l’étrange luminosité due à l’éclipse solaire. Il était donc possible de placer le panneau solaire, à plat sur la pulka mais également matin et soir sur un mur exposé de la cabane et directement dans la neige lors de la pause méridienne.
Il n’a donc pas été possible de mettre en évidence la sensibilité au froid de ce panneau mais la plage d’utilisation du constructeur est bien spécifiée de 0 à 40 °C.

Le panneau solaire posé dans la neige durant la pause méridienne

En moyenne, il suffisait de 4 heures dans ces conditions pour recharger 4 accus NimH de 2300 mAh avec le chargeur Guide 10 en utilisant le cordon Solar sur la sortie spécifique (6,5 v et 1,1 A soit 7 w max.) et donner ainsi 2 jours d’autonomie pour l’appareil photo et le GPS. On reste donc proche de ce qui est décrit dans la notice du constructeur.

Utilisation sur chargeur sur l'allume-cigare de la voiture

J’ai aussi pu recharger, avant de partir, les accus à l’aide du chargeur en l’alimentant avec le chargeur USB de mon smartphone raccordé sur une prise de courant ou depuis la prise allume-cigare de la voiture et cela n’est pas encombrant à emporter en supplément. Une poche zippée est d’ailleur située au dos du panneau pour recevoir ces accessoires et cordons divers.

Voyants et raccodements sur le chargeur Guide 10 Plus

Le chargeur dispose d’une led qui donne, durant le fonctionnement du panneau, le niveau de charge des accus:

  • Rouge clignotant : Inférieur à 50 %
  • Vert clignotant lent : entre 50 et 80 %
  • Vert clignotant rapide : supérieur à 80 %

Lors de l’utilisation de la charge, la même led informe de l’état des accus:

  • Verte : Disponible
  • Orange : Faible
  • Rouge : Non disponible

Raccordement du smartphone sur le panneau solaire

Enfin, le chargeur dispose d’une led d’éclairage pouvant servir de lampe d’appoint mais cela n’a pas le confort d’une simple frontale et surtout cela se fait au détriment de l’énergie présente dans les accus, même si c’est minime.
Le smartphone (Galaxy S5) était soit raccordé directement sur la sortie USB du panneau (5v 0,5 A soit 2,5 w) mais la charge était longue et il était préférable de le raccorder sur la sortie USB (5 v et 1 A soit 5 w) du chargeur pour transférer la charge des accus durant une nuit.

Raccordement du smartphone sur le chargeur d'accus

J’ai pu effectuer quelques mesures avec un adaptateur USB (Voltmètre-Ampèremètre) qui conforte cette constatation:

  • Panneau solaire sur Galaxy S5 avec ciel voilé : 4,72 v – 0,16 A
  • Panneau solaire sur Galaxy S5 avec soleil : 5,03 v – 0,29 A
  • Chargeur batterie (avec 4 accus chargé à 80%) sur Galaxy S5 : 5,2 v – 0,7 A

Une des nombreuses attaches situées autour du panneau solaire

Le revêtement du panneau solaire marqué par les frottements

  • 70%
    Qualité de fabrication - 70%
  • 70%
    Charge - 70%
  • 70%
    Stockage - 70%
  • 90%
    Poids - 90%
  • 90%
    Volume - 90%
78%

Mon avis

Après avoir testé des panneaux qui relevaient plus du gadget, on a affaire avec le kit solaire Goal Zero Guide 10 Plus à un produit qui a fait ses preuves et peut répondre aux besoins du trekkeur qui ne s’aventure pas dans des conditions extrêmes de froid ou d’ensoleillement insuffisant. La grande polyvalence du produit répondra parfaitement aux utilisateurs de petits équipements électroniques ne demandant pas une grosse consommation électrique mais il faudra en prendre soin pour préserver ses qualités.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

J'ai parcouru la France à vélo puis, Fondateur et Président du Randonneur Club des Monts de Flandre, depuis plus de 20 ans, j'organise avant tout des randonnées dans les Flandres chaque semaine et dans la région Nord-Pas de Calais ou la Belgique une fois par mois. J'org...



http://rcmf-bailleul.com
4 Responses
  1. Anonyme

    Merci pour ce test avec tes commentaires du terrain qui sont forts appréciables. En effet, je suis à la recherche de ce type de produit et ton test va certainement m’aider.

  2. Jim

    Bonjour,

    Quel GPS utilisez vous et quel pile mettiez vous dedans ?

    J’ai un Etrex 30x et les pile de Goal Zéro en 1.2V semble être trop faible pour celui ci.

    Les piles Ni-Zn 1.6V sont t’elle compatible avec le Kit ?

    D’avance Merci.

    Jim

  3. Anonyme

    Bonjour Jim,

    J’utilise un Etrex 30 et j’obtiens une autonomie d’une vingtaine d’heures avec des accus NimH de 2800 mAh.
    Il faut paramétrer le GPS pour limiter les fonctions énergivores. (écran, compas électronique, …)
    Quant au chargeur Goal Zéro, il est bien spécifié au dos de n’utiliser que des accus NimH, ce qui prouverait qu’il n’est pas à la hauteur pour charger des NiZn.

    Stéph.

  4. Mike

    Bonjour,
    Pensez-vous possible de charger une batterie de Nex (pour un appareil photo Sony) :
    amazon.fr/Chargeur-Batterie-NP-FW50-NEX-3A-NEX-3D/dp/B00GGI2DKU
    1080 mAh, 7,2V
    Merci d’avance. Mike

5 × 1 =

Sending
Your rating: