Test matelas Therm-a-Rest Evolite

Test du matelas Therm-a-Rest Evolite pendant 20 nuits au Ladakh. L'Evolite cherche à combiner les avantages de l’autogonflant et du pneumatique gonflable. Pari réussi ? On vous dit tout...


Conditions du test

  • Lieu du test : Ladakh
  • Durée du test : 20 jours
  • Type de terrain : Montagnes et plateaux d’altitude entre 4200 et 5300m
  • Conditions météo : Températures et conditions très changeantes (de -3°C à 39°C, soleil, pluie, grêle, neige, vent, …)

Therm-a-rest Evolite

Caractéristiques du produit

  • Matériaux : 30D PU Polyester
  • Isolation : Air + mousse uréthane "Atmos"
  • Forme : combine autogonflant et pneumatique (anatomique)
  • Dimensions : 51 x 183 x 5 cm
  • Dimensions roulé : 20 x 13 cm
  • Poids : 520g
  • Résistance thermique : 2,1
  • Coloris : orange
  • Accessoires fournis : housse
  • Garantie : à vie limitée aux « défauts de matériau et de fabrication causés par le fabricant ».
  • Prix : 110 €
  • Made in : Irlande
  • Empreinte écologique: livré dans un emballage en plastique rigide (polyéthylène) non recyclable dans l’essentiel des pays de l’UE (hors Scandinavie, Alllemagne), un carton aurait sans doute été préférable.

Le site web du fabricant fournit un guide d’entretien pour augmenter l’espérance de vie du matelas (conseils de nettoyage, gonflage, etc.) et indique les références du kit de réparation en cas de déchirure ou percement. On aurait apprécié que le kit soit fournit avec le matelas.

Test de l’Evolite au Ladakh

Le Ladakh fait partie de la province de Jammu et Cachemire, au nord-ouest de l’Inde, aux confins de l’Himalaya et du Karakorum. Poche de culture tibétaine, le Ladakh – dont le nom signifie "pays des hauts cols" dans la langue régionale – borde l’ancien royaume tibétain, aujourd’hui occupé par la Chine. La région présente des sommets situés entre 6 et 7000m (Kangyatse, Mentok kangri, …), des vallées profondes (Zanskar, Markha, …) et des hauts plateaux situés entre 4000m et 5500m. Tout le Ladakh se situe au-dessus de 3500m (altitude de sa capitale Leh) et si le climat est plutôt celui de "désert sec de haute altitude" avec des températures estivales clémentes, il peut également être marqué par l’extrême variabilité liée à la haute montagne. Ce fut d’ailleurs le cas pour ce test où les conditions sont passées par les quatre saisons au cours des 20 jours de l’itinéraire : pluie, orage, neige, grêle, soleil et températures entre -3°C et 39°C.

Nous avons utilisé le matelas thermarest Evolite en parallèle avec le classique autogonflant Therm-a-rest Prolite ainsi que des traditionnels matelas mousse. De quoi comparer confort et thermicité de cet Evolite tout récemment sorti et présenté par son fabricant Therm-a-rest comme combinant « le confort ultra-moelleux, la légèreté et le faible volume d’un matelas pneumatique, à la commodité, au confort stable et au soutien d’un matelas autogonflant ».

Praticité, qualité de fabrication – Solidité 4/5

Comme toujours chez le leader et inventeur des matelas auto-gonflants, le matelas respire la qualité de fabrication et la solidité, et ce bien que l’on soit sur du matériel typé léger et nécessitant un certain soin. Le test de terrain confirme ce sentiment et malgré les pliages et dépliages, pas de signes d’usures sur les zones de plis.

La mise en œuvre du matelas diffère légèrement des classiques auto-gonflants puisqu’après avoir laissé le matelas à plat, valve ouverte, pendant 5-6 minutes pour que la mousse qu’il contient prenne naturellement forme il faut 6 à 10 insufflations pour que le matelas atteigne les 5 cm d’épaisseur prévus. La contrainte n’est pas bien grande même s’il faut prendre son temps en altitude. Le fabricant déconseille le gonflage à la bouche en cas de gel pour ne pas introduire de l’humidité qui dégraderait le matelas. On regrette donc que la housse ne soit pas conçue pour faciliter le gonflage, à l’instar de celle de Sea to Summit ou du Schnozzel Pumpbag d’Exped.

Confort 4/5

Précisons tout d’abord que les matériaux sont très silencieux ; un bon point quand on compare avec certains gonflables qui ne laissent pas votre conjoint/voisin dormir ! Autre qualité, le tapis ne glisse pas, ce qui témoigne du soin pris dans le choix des matériaux. Côté amorti, l’alliance de la mousse et du gonflage à l’air apporte un confort indéniable que les dormeurs « sur le côté » apprécieront tout particulièrement ; pas de hanches talées au réveil, la promesse de confort et tenue.

Côté dimensions, si l’Evolite affiche bien la même largeur (51cm) que le traditionnel Prolite, la mousse semble ne pas aller tout à fait jusqu’au bord. Pour les gabarits larges d’épaules (> 50cm) cela donne la désagréable sensation d’avoir, quand on dort sur le dos, les bras qui glissent du matelas. Pour les autres, c’est un sans faute sur le confort.

Isolation 2/5

Le fabricant ne nous cache rien et affiche un quotient thermique (R-value) de 2,1, soit le plus bas de sa gamme. Et le test de terrain confirme cette information. Sur sol très froid, l’isolation est médiocre et l’on ne tarde pas à être gêné. Encore faut-il relativiser et rappeler les conditions du test en haute altitude sur des sols humides n’emmagasinant pas de chaleur. L’isolation n’est pas le point fort de l’Evolite, mais nul doute qu’en conditions plus classique il ne remplisse honorablement sa mission.

Poids – Volume 3/5

Le poids et l’encombrement sont, au fil des années, devenus un souci constant pour les marcheurs, qu’il s’agisse de réduire sa fatigue, celle des porteurs ou des animaux de bâts ou de réduire son empreinte écologique en diminuant la charge transportée lors des transports motorisés.

Avec 520gr. en taille 181x51cm l’Evolite n’est pas un poids lourd, loin de là. Mais avec un quotient thermique de 2,1 il ne se classe pas non plus parmi les meilleurs puisque, à titre de comparaison, notre classique Prolite pèse 40gr. de moins pour une isolation meilleure (2,4) et que Therm-a-rest propose un pneumatique, le neo-air xlite à 350gr. pour une isolation à 3,5.

Verdict

Points forts

  • Fiabilité
  • Confort

Points faibles

  • Isolation
  • Inquiétude du perçage qui oblige à prévoir un kit de réparation non fourni.
  • Prix

Conclusion

Le matelas Therm-a-rest Evolite remplit-il sa promesse de réunir le meilleur du pneumatique et de l’autogonflant ? Disons plutôt qu’il apporte une nouvelle option à ceux qui, tout en s’attachant à ne pas transporter trop lourd souhaitent un certain confort au bivouac. Sa limite ? Une isolation qui le destine à des usages trois saisons pas trop engagés. Pour les autres ? L’Evolite plus offre une isolation plus performante pour 50gr de plus !



fou de trek
A propos de l'auteur

Mammifère omnivore, pogonotrope et dromomane....



7 Responses
  1. Anonyme

    Bonjour Baptiste,

    Je n’ai rien constaté de tel sur mon exemplaire. Si votre matelas à récemment été acheté, la garantie devrait couvrir le défaut. Sinon, il est possible de changer la valve qui se trouve comme pièce détachée.

    Cordialement

  2. baptiste

    Bonjour, et merci pour ce test. J’ai ce matelas et je me pose une question sur la valve. je ne sais pas si mon matelas est défectueux ou si c’est une caractéristique générale de ces matelas.

    En fait au gonflage à la bouche, lorsque le matelas atteint une certaine pression intérieure c’est comme si la valve se mettait en mode sécurité. D’un coup l’air que je souffle ne va plus dans le matelas mais est rejeté juste derrière la valve.

    Avez-vous aussi constaté cette particularité ?

    Merci
    baptiste

  3. Anonyme

    Bonjour Muriel,

    Jamais entendu parlé de ce type de problème. Les matelas ont un garantie à vie limité. Si vous pensez l’avoir utilisé correctement, contactez le SAV Therm-A-Rest pour le faire réparer ou le remplacer.

  4. muriel03

    Bonjour.Je rentre d’une grande randonnée et j’ai vécu une expérience plus que désagréable avec ce matelas. Je l’ai acheté il y a un peu moins de deux ans et j’ai du m’en servir maximum 20 fois. Au gonflage, aucun problème. Par contre, j’ai commencé au bout de 10 utilisations à avoir des problèmes au dégonflage. Impossible de retirer l’air sans appuyer comme une malade sur le matelas. J’ai tenté de débloquer la valve avec un cure dent mais rien n’y faisait. Puis à force de forcer, ça se débloque au bout d’un moment. Et la nuit dernière, grosse surprise, le moulage de 3 petits boudins au niveau du dos et de 2 au niveau de la tête qui assurent le confort ont "pété" en pleine nuit… Résultat: des grosses bosses un peu partout. Et ce n’est que le début parce que ce matin,quand j’ai voulu montrer à ma compagne la gueule de mon matelas acheté 120 euros, deux autres moulages ont pété…. Très mécontente de ce produit qui pourtant était léger et confortable…Est ce que quelqu’un d’autre a rencontrer ce problème???? Merci de vos réponses

    1. Thierry

      Bonjour Muriel. J’ai rencontré le même problème à 3 reprises.
      Très satisfait par ce matelas (poids, confort), parfait pour mes voyages cyclo, c’est à chaque une déception quand le moulage “pète”.
      J’ai pu le faire remplacer facilement les 2 premières fois, mais maintenant il n’est plus sous garantie.
      En ce moment, je suis indécis, entre une tentative de réparation, ou un changement de type de matelas…

douze + six =