Test matelas Therm-a-rest NeoAir All Season SV

Activité : Randonnée  | 
Test du matelas pneumatique Therm-a-Rest NeoAir All Season SV de la gamme « trek and travel ». Sortie début 2017, la marque américaine propose une amélioration de son matelas NeoAir avec le système de gonflage SV (speed valve) permettant de gonfler et dégonfler le matelas plus rapidement qu’avec une valve classique. Avis après 10 jours de test dans les Pyrénées.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Matelas de randonnée
  • Composition : 50d mini Hex Rip Polyester sur le dessus et 75d Polyester sur le dessous
  • Description : Air et couche ThermaCapturTM -
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Genre: Mixte
  • Tailles disponibles du produit: Taille Regular (51 x 183 x 6,3 cm), existe en Regular wide (72*183*6.3) et L (73*196*6.3)
  • R-Value: 4,9
  • Volume compressé: 23 x 12 cm - 2,6 litres
  • Poids (donnée fabricant): 650g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 650g
  • Accessoires fournis: Housse de transport, kit de réparation et guide de réparation / entretien
  • Couleurs: Gecko
  • Garantie: A vie
  • Entretien: nc
  • Prix: 149€

Conditions du test

  • Lieux du test: Pyrénées Ariègeoises et Andorranes
  • Ecosystème: Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 10 nuits, 3 bivouacs sur neige et 7 nuits en cabanes
  • Conditions météorologiques: Nuits étoilées, températures comprises entre -5° et 0°C en extérieur, 5 à 10° en intérieur.

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Irlande (housse fabriquée en Chine)
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: NSP
  • Récupération par le fabricant: NSP

 

Test terrain du matelas Therm-a-rest NeoAir All Season SV

Qualité de fabrication et solidité

Pour avoir deux autres matelas de la marque, la qualité de fabrication est toujours au rendez-vous. Les finitions sont dans la grande majorité bien exécutées (thermocollage). Le matelas bien qu’ayant des matériaux assez fins à l’air vraiment résistant, notamment grâce à l’utilisation du nylon ripstop. Pour les bivouacs estivaux sur des sols caillouteux, mieux vaut tout de même prévoir une petite protection type toile de tapis de sol de tente.

Confort

Même sur un sol enneigé pas très plat, les 6.3 cm d’épaisseur du matelas sont très confortables, le touché de la face couchage est assez douce et souple. Je n’ai jamais touché le sol même en dormant sur le côté, le matelas est vraiment moelleux. En plus la speed valve une fois refermée créé un petit oreiller plutôt agréable. Le matelas n’a jamais glissé sur la neige et on reste vraiment stable. Il ne génère que très peu de bruit au touché ce qui était l’un des inconvénients des premiers matelas pneumatiques de la marque, donc il n’y a pas de gènes quand on se tourne. Pendant ces nuits, je n’ai jamais perdu d’air et le confort était égal le soir ou le matin. En bref, j’ai dormi presque aussi bien que dans mon lit, les étoiles en plus.

Isolation

Avec une R-value de 4.9 on est en droit d’attendre un must en termes d’isolation. Je dois dire que je n’ai pas été déçu car je n’ai jamais ressenti le froid venant du sol, ni aux épaules, ni au postérieur. Pour cela Therm-a-rest utilise le procédé ThermaCapture, c’est un ensemble de couches qui permet de garder la chaleur réfléchie par le corps.
Une R-value de 4.9 correspond à une résistance thermique de -17°, n’ayant pas dépassé -5°, un test avec des températures bien plus froides serait nécessaire pour pousser le matelas dans ses retranchements.

Poids / Volume

Le volume est assez faible, il reste en tout cas moins volumineux par rapport à des auto-gonflants de la même épaisseur. Le système de dégonflage lui permet de ne plus du tout stoker d’air, le matelas est alors très fin pour le pliage. Son poids (650 g) n’est pas son atout principal, mais rappelons qu’il fait parti de la gamme « trek and travel » de chez Therm-a-rest, qui privilégie le confort en comparaison à la gamme « fast and light ». Poids qui augmente assez rapidement pour les tailles supérieures (820 et 880 g)

Gonflage/Dégonflage

C’est la grande nouveauté 2017 chez Therm-a-rest, la speed valve. Elle permet de gonfler son matelas 3 fois plus rapidement qu’avec une valve classique. La SpeedValve capture l’air ambiant en même temps que le flux d’air insufflé par l’utilisateur, voir la vidéo ci-dessous. La valve ressemble plus à une grande entrée d’air à l’avant du matelas, elle est composée d’une structure en plastique souple à l’intérieur du matelas qui fait office de clapet et d’une sangle (type sac à dos) à l’extérieur pour refermer le tout. Une valve classique est toujours présente sur le côté du matelas afin de moduler le gonflage.

Le gonflage est effectivement assez rapide et une dizaine d’insufflations sont suffisantes pour gonfler le volume important du matelas. Le dégonflage est quant à lui presque immédiat après ouverture de la speed valve, cela permet d’évacuer tout l’air du matelas en 2/3 secondes.

Pliage/Rangement

Une fois dégonflé, le matelas doit être plié en trois dans le sens de la longueur puis roulé pour entrer dans sa house. Le pliage n’est pas des plus aisé et peu prendre un peu de temps au début, mais on prend vite le « pli ». La housse est bien ajusté par rapport à la taille du matelas, elle pourrait même accueillir un matelas un peu plus volumineux.

  • 95%
    Qualité de fabrication - 95%
  • 98%
    Isolation - 98%
  • 90%
    Confort - 90%
  • 75%
    Ergonomie - 75%
  • 80%
    Poids - 80%
  • 95%
    Volume - 95%
89%

Mon avis

Le NeoAir All Season de Therm-a-Rest est un excellent matelas 4 saisons, il sera précieux sur des treks assez longs où la qualité de couchage devient primordial. Il offre une isolation là aussi très appréciable pour l’hiver notamment sur des treks à ski ou engagés. Son poids est supérieur aux plus légers de la gamme mais garde un confort génial.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Avis après plusieurs mois
J’utilise toujours régulièrement ce matelas l’hiver. Il est très performant sur sol froid et garde un grand confort.
Points forts
  • Le confort 4 étoiles
  • Epaisseur du matelas
  • L’isolation
  • Le volume
Points faibles
  • 250 g plus lourd que le Neo Air Xtherm max
  • Le pliage un peu long et minutieux
Flo
A propos de l'auteur

Même avec un début d'enfance parisien, j'ai eu la chance de découvrir la montagne durant mes vacances d'été lors de balades puis randonnées en Vanoise. J'ai vite attrapé le virus et l'attirance vers les sommets. Grace aux études, j'ai pu me rapprocher des montagnes (Hautes Alpes, Hautes Pyrénées). Puis j'ai voulu allier plaisir et boulot ...



3 Responses
  1. gael T

    Bonjour Mr Pinchon,
    Je souhaite acheter un matelas de ce type pour un trek en norvege cet automne, et sur des descriptions de matelas je vois certain qui ont (ou recommandent) d’avoir des pompes pour ne pas insuffler de l’humidité à l’intérieur du matelas.
    Que pensez vous du fait qu’il n’y ai pas de pompe inclues ou bien pensez vous que pour ce type de gonflage cela ne soit pas nécessaire ?
    Merci beaucoup,
    Cordialement,
    Gael T

  2. Raym's scot16

    Bonjour , Je possède un matelas thermarest néo air trekker et pou le gonfler j’ai acheté un sac de gonflage thermarest, il me sert aussi de sac de rangement pour mes vêtements et d’oreiller, donc beaucoup plus polyvalent et moins cher qu’une pompe.

  3. Flo

    Je n’ai jusqu’à aujourd’hui pas eu de soucis pour gonfler le matelas par rapport à l’humidité, je n’ai pas eu non plus de froid extrême. Je suis assez d’accord avec Pascal d’utiliser le sac de gonflage Thermarest, moins volumineux et moins lourd que la pompe qui elle, aura besoin d’être rechargée.
    Florian

8 + six =

Sending
Your rating: