Test Matelas Therm-a-rest Evolite Plus

Test matelas Thermarest Evolite, un autogonflant léger et particulièrement confortable, pendant plus pendant 7 nuits en Normandie, dans le Jura et en Corse.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Matelas de randonnée
  • Composition : polyéthylène réticulé (alvéoles)
  • Description : Forme rectangulaire - Dimensions : longueur : 183 cm (196 en large), largeur : 51 cm (63 en large), épaisseur : 6,3 cm - Dimensions roulé et rangé : 20x14 cm (24X15 en large)
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Genre: Mixte
  • R-Value: 3,2
  • Volume compressé: ~3L
  • Couleurs: Jaune (existe en ocre)
  • Garantie: A vie (contre les défauts) Voir sur le site Therm-a-Rest pour plus d'infos
  • Entretien: Lavage à main
  • Prix: 154,95 € (R), 184,95 € (L)

Conditions du test

  • Lieux du test: Normandie, Jura, Corse
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Littoral, Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Irlande
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Non
  • Produit recyclable: NSP


Vous pourrez trouver sur le site web de Thermarest un guide d’entretien destiné à augmenter l’espérance de vie du matelas, entre conseils de nettoyage et de gonflage… Il y figure notamment les références du kit de réparation en cas de déchirure ou percement. Dommage que ce kit ne soit pas livré avec le matelas.

Test du matelas Thermarest Evolite Plus

Habitué au Thermarest Z-Lite (en mousse alvéolée), j’ai eu la chance de tester pendant 7 nuits ce matelas autogonflant plutôt léger et particulièrement confortable. Pour information, l’essai a eu lieu sur des sols variables -cailloux, terre dure, herbe grasse- et par des températures nocturnes descendant jusque 3 degrés sur des plateaux exposés, très humides et venteux.

Praticité, qualité de fabrication – Solidité

Première impression, dominante : le matelas semble particulièrement résistant aux pliages et aux dépliages. Exigeant sur la qualité des matériaux car maladroit, j’ai le sentiment que le polyéthylène réticulé (alvéolé) utilisé par Thermarest est conçu pour durer..

Cette solidité apparente tombe à point nommé car le matelas n’est pas vraiment facile à ranger, la faute à son étui mal conçu. Cette housse trop étroite, faite d’un tissu raide dénuée de sangles de compression, vous contraint donc à replier le matelas très soigneusement, méthodiquement et… lentement. Il s’agit peut-être du prix à payer pour bien dormir.
Heureusement, le gonflage est facile, rapide et sans effort. Après l’avoir laissé à plat, valve ouverte, le matelas prend forme assez facilement mais le travail n’est pas encore tout à fait fini. Selon le confort souhaité -ferme ou plus “mou”-, une petite dizaine d’insufflations permet d’atteindre les 6,3 cms d’épaisseur promis par Thermarest. Facile ! Toutefois, le fabricant déconseille vivement le gonflage à la bouche en cas de températures fortement négatives car l’humidité introduite dans le matelas pourrait le dégrader. Attention donc quand vous gonflez à la bouche de ne pas trop postillonner !

Confort

Gabarit de 100 kilos qui aime dormir sur le côté, mes hanches ont particulièrement apprécié le confort de ce matelas. Une fois trouvé le bon réglage – bien gonflé mais pas trop- je n’ai jamais été réveillé en pleine nuit en raison d’une douleur dans le dos ou sur mes flancs. Il faut sûrement y voir l’alliance intelligente de la mousse et du gonflage à l’air.

Autre avantage, précieux quand on partage une tente : le matériau utilisé est très silencieux et ne glisse pas, même dans le cas d’un duvet très “soft” comme mon sac de couchage Millet Dreamer Composite 1000. Et même en changeant de position en pleine nuit -mon sommeil est souvent agité-, mon partenaire de randonnée ne s’est jamais plaint des bruits liés aux mouvements d’air à l’intérieur du matelas. Pourtant, il a le sommeil léger…
Enfin, sur le plan des dimensions, la largeur (51 cm, modèle regular) était un peu juste pour ma largeur d’épaules et mon envergure, d’autant que la mousse ne va pas jusqu’au bord du matelas. Mais le modèle “large”, qui mesure 63 cms, donnera pleine satisfaction aux physiques les plus massifs.

Isolation

Avec un coefficient thermique (R-Value) de 3,2, l’Evolite Plus marque un réel progrès par rapport à l’Evolite (R-Value de 2,1) qui montre ses limites dès que le sol est froid et humide. Conçu pour assurer un bon isolement jusqu’à des températures modérément négatives (jusque -5 en somme), ce produit m’a donné pleine satisfaction en dépit de la grande finesse du sol de ma tente ultra légère MSR Carbon Reflex 3, dont le test sera publié prochainement sur I-Trekkings.

Sur les plateaux exposés du Jura, avec un thermomètre descendant jusque 3 degrés, ce matelas m’a toujours tenu isolé des remontées froides, pourtant évidentes dès que je posais la main sur le tapis de sol de ma tente. Et j’ai la certitude de retrouver ce confort dans quelques mois, quand je le testerai dans des conditions davantage hivernales. Sans qualifier ce matelas de modèle 4 saisons -il montrera ses limites en cas de sol intégralement gelé-, il est à recommander pour un usage polyvalent, de février à novembre. Un solide 3 étoiles “plus”.

Poids – Volume

Plus isolant que l’Evolite “simple”, l’Evolite Plus conserve quasiment les mêmes dimensions (20X14 contre 20X13) et ne pèse que 50 grammes de plus. C’est un incontestable bon point, certainement dû à la technologie ThermaCapture, en cours de brevetage d’après une communication de Thermarest sur son site officiel.

Plus lourd que le NeoAir X Lite (640 grammes en regular contre 350), il est par contre beaucoup plus facile et rapide à gonfler avec 6-8 insufflations contre une vingtaine ! Et d’un R-Value environnant et suffisant dans le cadre d’un usage 3 saisons (3,2 contre 3,9). Enfin, les dimensions des deux (20X14 contre 23X10) sont comparables.

Seul vrai défaut, déjà évoqué plus tôt : l’absence d’une vraie housse souple de compression qui permettrait de limiter encore un peu plus le volume de l’Evolite Plus. Mais ce n’est pas du tout insurmontable.

  • 80%
    Qualité de fabrication - 80%
  • 80%
    Isolation - 80%
  • 90%
    Confort - 90%
  • 80%
    Ergonomie - 80%
  • 70%
    Poids - 70%
  • 70%
    Volume - 70%
78%

Mon avis

Plutôt léger et modérément volumineux, l’Evolite Plus surprend par son confort exceptionnel. Seul le rangement assez compliqué, qui demande de la patience, pourra rebuter les randonneurs colériques ou peu soigneux de leur matériel.
Conclusion : 16/20

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

I-trekkeur depuis trois ans, la randonnée est une passion qui occupe la plupart de mes vacances avec, pour point d'orgue, un sacré trek en Laponie suédoise, le long du Padjelantaleden.Cette année, je commence aussi le trail (Oxfam) et je vais redécouvrir les Alpes via le fameux plateau d'Emparis... Au plaisir d'échanger :)...



3 + cinq =

Sending
Your rating:

Bivouac Location : louez votre matériel outdoor