Test montre Polar Vantage V2

Test de la montre GPS Polar Vantage V2 : une montre pour le sport, le quotidien mais le bilan reste mitigé pour la montagne, le trekking et l'itinérance.
Posté le :


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Altimètres, GPS et appareils satellites
  • Composition : Dispositif : VERRE CORNING GORILLA 2320 (revêtement AF + DLC), aluminium, PBT, silicone LSR, acier inoxydable, PMMA, Hytrel 7246 Bracelet : silicone Boucle : aluminium Broche : acier inoxydable
  • Description : La Polar Vantage V2 est une montre multisport premium tout-en-un, dotée de l’ensemble des technologies Polar, comme le GPS et le suivi avancé de la fréquence cardiaque au poignet.
  • Technologies : GLONASS, Galileo, QZSS et GPS
  • Alimentation: Batterie Lithium-Polymère 346 mAh.
  • Poids (donnée fabricant): 52 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 52 g
  • Accessoires fournis: Chargeur
  • Autonomie: 40h (100h avec option économie d'énergie)
  • Couleurs: Noir, Noir/vert, Gris/Vert Citron
  • Garantie: Voir sur le site POLAR pour plus d'infos
  • Entretien: Voir sur le site POLAR pour plus d'infos
  • Prix: 499 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Grenoble (quotidien), Chartreuse, Vercors, Suède
  • Activités: Randonnée, Raquettes à neige, Ski de Randonnée, Ski de randonnée nordique, Trail
  • Ecosystème: Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 40 jours
  • Conditions météorologiques: Un peu toute les conditions qu'on trouve en hiver: neige, pluie, soleil,...

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Chine
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: Oui
  • Récupération par le fabricant: Oui
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: https://www.polar.com/fr/a_propos_de_polar/qui_sommes_nous/environnement

La montre Polar Vantage V2 est une montre de trailer/runner/triathlète.  J’ai détourné cette cible de base en la testant plus de 40 jours en randonnée, raquettes à neige, ski de randonnée, ski de randonnée nordique et en trail. Je m’attends à de légères surprises mais également beaucoup de bons côtés pour l’explorateur du quotidien.

Premières impressions et prise en main de la montre Polar Vantage V2

Sur le papier, la Polar Vantage V2 est une montre GNSS (Géolocalisation et Navigation par un Système de Satellites) légère (52 g) qui dispose d’un altimètre et d’une boussole. Deux outils très importants voire les plus importants pour l’utilisation de cette montre en randonnée et en itinérance. Cependant, la majeure partie des fonctions est principalement destinée à l’entrainement sportif et au suivi quotidien du sportif. Je dirais donc que cette montre s’oriente vers un public plus sportif que contemplatif.

Voici un petit concentré de technologie. La première différence que je ressens avec ma montre GPS actuelle est le poids et l’épaisseur. La Vantage V2 de Polar est légère et très agréable à porter. Elle se porte très bien dans la vie de tous les jours sans faire l’effet des grosses montres de montagne.

La découverte des menus nécessite de se poser et de lire un peu la notice (en diagonale, ça suffit). Le système de synchronisation et de configuration de la montre avec la base de données Polar s’appelle PolarFlow. Il est dommage que le logiciel PolarFlow ne soit pas disponible sur Linux par contre… Je vais donc utiliser l’application Android pour synchroniser ma montre avec PolarFlow (disponible aussi sur IOS pour les utilisateurs d’Iphone). Pour ce type de montre, cette opération est obligatoire. C’est aussi via PolarFlow que vous pourrez ajouter une trace GPX.

Ecran tactile / boutons

La montre dispose d’un écran tactile assez confortable à utiliser bien que petit. Il faut parfois se reprendre à plusieurs reprises pour réaliser certaines tâches. Je préfère nettement les boutons.

Ouvrir le menu déroulant n’est pas possible autrement que par le tactile. L’utilisation du tactile est donc indispensable.

Chargement

Le chargement de la Polar Vantage V2  est rapide. Le chargeur se branche sur une prise USB (ordinateur ou chargeur).

Fonctions principales et description

Heure/réveil/minuteur

La première fonction de cette montre est sans grande surprise de donner l’heure. Un réveil et un minuteur sont aussi deux applications simples et utiles. Lors de la sonnerie, la montre émettra un son et vibrera.

Différents écrans

Je vais ici vous décrire les différents affichages de la Polar Vantage V2. Pour chaque écran, il est possible d’avoir plus de détails en appuyant sur l’écran tactile ou le bouton rouge.

Heure

Avec soit un affichage numérique ou analogique (aiguille numérique), cet écran donnera l’heure et la date. Rien de plus simple.

Météo

L’affichage de la météo reprend l’écran précédent en ajoutant les prévisions pour les heures à venir. La météo se met à jour en connectant la montre au smartphone. Les détails nous donnent la météo actuelle (température, température ressentie, pluie, humidité, vent et prévisions pour les prochains jours).

Exercice

Ce mode vous propose un exercice pour une durée donnée afin d’améliorer votre entrainement. Il s’agit d’une sorte de coach. La montre donnera l’ensemble des détails afin de réaliser l’exercice choisi.

Nightly Recharge

Avez-vous bien dormi ? Votre corps s’est-il vraiment reposé ? La montre suit votre rythme respiratoire et cardiaque durant la nuit afin d’évaluer votre sommeil. J’ai bien aimé ce mode et voir l’effet de mes activités sur mon sommeil. Par exemple, j’ai remarqué une augmentation du rythme cardiaque dans mon sommeil dès le premier verre d’alcool.

Séance

Ce mode vous permet d’accéder au journal de vos séances.

Fréquence cardiaque

On peut accéder ici au maximum et minimum de notre fréquence cardiaque sur la journée. C’est tout. Pas de courbe affichant les variations au cours de la journée, ni d’informations supplémentaires. C’est un peu léger à mon goût.

Entraînement

La Polar Vantage V2 vient nous donner un avis sur notre entraînement. Il se traduit par une note : Désentrainement, Maintien, Productif et Excessif. Cette note semble se baser sur une valeur qui est nommée “charge cardiaque”.

Activité journalière

On vient ensuite à l’activité journalière. C’est un podomètre qui compte notre nombre de pas et le nombre de calories dépensées. Il faut choisir l’intensité d’activité que l’on souhaite dans son profil sportif pour avoir un objectif journalier plus ou moins élevé.

Résumé hebdomadaire

Un des écrans résume l’entraînement de la semaine (kilomètres, calories, …).

Activité

L’objectif de cette montre reste de proposer différents modes d’activités afin de suivre la progression du sportif. Beaucoup de modes sont déjà programmés et peuvent être modifiés sur le site Polar.

Mode “Serene”

Il s’agit d’une fonction proposant des exercices de respiration.

Ravito

Ce mode permet de régler les rappels de ravitaillement en continu (hors d’une activité). Les rappels sont sur l’hydratation et les glucides.  Le mode ravitaillement automatique en glucides définit la fréquence des ravitaillements en fonction de la durée de l’effort, de l’intensité et des portions de glucides.

Un chronomètre

Rien à dire dessus…

Mode Test

Ce mode contient différents tests physiques qui permettent de mesurer son état physique. Certains de ces tests nécessitent des accessoires (capteur FC, capteur pour vélo, …).

Synchronisation et Outils web

Et Linux, on l’oublie ?

Je n’ai pas pu tester le logiciel Polar car il n’est pas disponible sous Linux et malheureusement c’est uniquement ce que j’ai à disposition. Je me suis donc servi de mon smartphone pour synchroniser la Polar Vantage V2.

Synchronisation avec un smartphone Android

L’application mobile permet de synchroniser la montre et de faire les mises à jour. Un bon avantage quand on ne peut pas connecter sa montre à son ordinateur. J’ai eu parfois des soucis pour réaliser la synchronisation. Celle-ci se réalise avec le bluetooth et nécessite de garder le téléphone éveillé.

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comment soutenir I-Trekkings ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top de nos partenaires par ordre alphabétique :

  • Allibert Trekking (randos & treks à travers le monde)
  • Alltricks (boutique outdoor – Plus de 7 500 produits en  déstockage)
  • Alpinstore (boutique outdoor – Jusqu’à -55% sur plus de 4 000 produits en déstockage)
  • Cimalp (marque française outdoor – Vente flash jusqu’à -50% sur la gamme Trail)
  • Décathlon (boutique outdoor)
  • Ekosport (boutique outdoor – Découvrez tous les bons plans jusqu’à-50 %)
  • I-Run (boutique outdoor – Découvrez les offres éphémères sur les montres connectées, les smartphones… et les offres déstockées)
  • Hardloop (boutique outdoor – plus de 12 000 produits toujours en promo)
  • La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
  • Lyophilise.fr (boutique de plats lyophilisés et de matos de bivouac)
  • Snowleader (boutique outdoor – plus de 10 000 produits en déstockage jusqu’à -70%)
  • Trekkinn (boutique outdoor – + de 6 000 bons plans avec des réductions de + de 50% )

L’application mobile est disponible pour Android et IOS.

Polar Flow

Polar Flow est le site internet où Polar synchronise nos chères données. Sur ce site, on peut réaliser les réglages qui seront ensuite synchronisés sur la montre Polar Vantage V2.

    • GPX : Il est possible d’importer des fichiers GPX que l’on a créés dans un autre logiciel. Il n’y a pas d’application pour créer un fichier GPX sur le site.
    • Profil sportif : Il est possible de créer et personnaliser des profils sportifs. Pour ma part, cela m’a permis de créer un profil ski de randonnée nordique où j’ai réglé la fréquence d’enregistrement GPS toutes les 2 minutes. Il est possible de modifier beaucoup d’options et de personnaliser au maximum sa montre pour avoir plus d’autonomie ou bien gagner en informations.

Navigation

Alors premièrement, une petite mise au point : GPS est le système américain de positionnement par satellite. Vous me verrez utiliser l’acronyme GNSS pour parler de manière générale de l’outil. Cette distinction est importante car on va lister et décrire rapidement les GNSS que possède la Polar Vantage V2.

  • GPS : Le système initialement mis au point par l’armée américaine et devenu civil ensuite. Mise en place totale 1995.
  • GLONASS : Le système russe que l’on retrouve déjà depuis quelques années sur la plupart des GNSS. Mise en place totale 1996.
  • Galileo : Le système européen, qui sera constitué de 30 satellites à terme, est maintenant complètement opérationnel avec ses 24 satellites (en 2020).
  • QZSS : C’est un système japonais qui m’était inconnu jusqu’à l’ouverture de la boîte de la montre. Il ne couvre que le Japon et sa région et est un complément du système GPS.
  • (BeiDou ou Compass : Euh lui, il a été oublié… Mais il m’aurait semblé plus intéressant que QZSS. Il s’agit du système chinois.)

Alors je ne connais pas les raisons mais vous ne pourrez utiliser que deux de ces systèmes à la fois avec comme base fixe le GPS.

Quant à la précision, nous sommes ici sur 5 m dans le meilleur des cas. Il est donc inutile de prendre votre position toute les secondes si vous allez à moins de 18 km/h (sauf si on veut suivre un GPX). Une mesure toutes les 4s semblerait suffisante pour de la marche.

Boussole

La boussole est efficace et précise. Cependant je ne comprends pas pourquoi elle nécessite un calibrage aussi régulièrement. Il m’est arrivé de la calibrer deux fois en moins de 5 minutes. Mais son gros défaut : elle n’est pas disponible hors d’une activité. Ce qui m’a énormément agacé.

Altimètre

Très bon outil utile en montagne. Il se calibre manuellement ou avec le GNSS. Mais comme la boussole, il me fait grogner. J’aime pouvoir accéder aux outils sans démarrer une activité et donc sans avoir à enregistrer une sortie.

L’altimètre évolue avec le baromètre mais aucune valeur de la pression n’est affichée. Cette valeur est extrêmement importante pour moi et permet de prévoir les changements de météo et l’arrivée de grosses dépressions.

Importation/Exportation de traces GPX

L’exportation et l’importation de traces GPX se réalisent très bien à partir du site Polar Flow. Pour importer les traces, le menu est loin d’être intuitif. Il faut aller dans “Favoris”, l’étoile en haut à droite. Pour exporter, on ira chercher la trace dans l’activité concernée. On peut ainsi regarder sa trace et la sauvegarder ou bien l’utiliser pour écrire un récit sur I-Trekkings 😉

Suivi de trace GPX

Malheureusement, cette action n’est réalisable que dans le cas d’un suivi précis, à la seconde. Je ne comprends pas pourquoi la montre est bloquée si la mise à jour de la position est moins fréquente et pourquoi elle ne pourrait pas dire “si vous activez cette fonction, la précision passera à 1 seconde”.

Donc ici, on a un nouveau gros point noir pour la randonnée en itinérance. Il ne nous sera pas possible de suivre une trace tout en économisant au maximum la batterie…

Mode “retour au départ”

Mode utile quand on choisit de se déplacer en étoile dans de grands espaces tels qu’on peut en trouver en Suède. On part de la tente le matin et quand on décide de rentrer, on active le mode “retour au départ”. Il faut être dans une activité ayant démarré au lieu où l’on veut revenir pour pouvoir l’utiliser. Cela paraît logique. Il faut noter que la distance s’actualisera de la même manière que le GNSS. Dans mon cas en Suède, l’actualisation se faisait toutes les deux minutes, ce qui peut rendre le retour au départ un peu laborieux lorsque l’on est proche de l’objectif. Enfin si on est dans une purée de pois ou que l’on a une vitesse de déplacement élevée.

La montre Polar Vantage V2 sur le terrain ?

C’est bien, depuis le début de l’article je vous donne mon avis ou mes observations mais je n’ai pas parlé de l’utilisation que j’ai eue de cette Polar Vantage V2.

Au quotidien

Cette montre est agréable à porter dans la vie de tout les jours. Elle est discrète par rapport aux montres plus typées montagne. Le suivi de l’activité et de la qualité du sommeil est très intéressante. J’ai beaucoup aimé les informations que j’ai pu obtenir au travers du suivi.

En spéléo

Alors une montre en spéléo, oui, pour savoir l’heure ! La localisation ne va pas fonctionner, normal !! Mais par contre l’altimètre et la boussole fonctionnent. J’ai donc choisi et paramétré le mode “Escalade intérieure” pour aller faire de la spéléo.

NB : On ne peut pas choisir le nom des activités et il n’y avait pas “Spéléo” donc j’ai choisi escalade intérieure.

Niveau résistance, ça tient bien le coup. Mais bon, j’ai quand même rayé l’écran. Le Gorilla Glass n’est pas si solide que cela. Un simple calcaire l’abime. Je n’imagine pas ce que cela peut donner sur du granit (cf. Quartz : dureté 7, Calcite : dureté 3).

J’ai ainsi pu tester la précision de l’altimètre, qui a donné autant de dénivelé à la descente qu’à la remontée.

En ski de rando

Pas de surprises, la Polar Vantage V2 offre les fonctionnalités adéquat pour une sortie sportive dans nos montagnes.

Laponie

J’ai voulu essayer la montre lors d’un raid de 20 j en Laponie. Mon idée était de la comparer tous les jours avec mon ancienne montre GPS. Eh bien dès le troisième jour, je me suis confronté à un problème important. Le rechargement. Il m’a été impossible de recharger la montre sur le panneau solaire ou les batteries externes, car elle n’aime pas être chargée dans le froid. Je n’ai donc pas pu tester ce que je souhaitais.

Il faut noter également que le système de chargement se détache tout le temps de la montre. Je ne l’ai pas apprécié.

Le thermomètre m’a manqué également. Sur mon autre montre, j’ai utilisé tout les jours Altimètre, Baromètre, Boussole et Thermomètre.

Trail & running

La montre Polar Vantage V2 est designée pour cela. Elle est géniale pour cette pratique. Grande autonomie pour la pratique d’ultra trail en choisissant de réduire la précision GPS.

Et le trekking là-dedans ?

Eh bien il faudra faire des choix… et des concessions. Cette montre n’est pas faite pour la pratique de l’itinérance sur de longues durées. Ses outils de navigation (boussole et altimètre) ne sont accessibles que lorsque vous démarrez une activité. J’aime avoir ces deux outils facilement et rapidement accessibles sans avoir à configurer un mode spécial. Donc oui, j’ai configuré sous le nom “Escalade intérieure” (car on ne peut pas choisir librement le nom) un mode où je n’utilise pas le GNSS (et le Cardio) mais qui dispose de l’altimètre (non recalibré par le GNSS) et de la boussole.

Si vous aimez faire un trekking en démarrant votre montre tous les matins pour avoir votre trajet GNSS, il est fort possible que le manque d’accès aux outils (boussole, …) que je décris précédemment ne vous choque pas. Et elle est en fait conçue pour cela. Pensez que pour gagner en autonomie, différents réglages de la fréquence d’échantillonnage du GNSS sont possibles.

  • Chargement : Difficile à recharger sur le terrain.
  • Autonomie : Il faut bien régler les paramètres pour ne pas utiliser trop vite la batterie.
  • Boussole/Alti/Baro/Thermomètre : les principaux outils utiles aux trekkeurs sont très difficiles d’accès voire inexistants (Baromètre).  L’utilisation de la boussole et de l’altimètre est simple.

Mon avis de la Polar Vantage V2

 

  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 60%
    Fonctions - 60%
  • 80%
    Ergonomie - 80%
  • 60%
    Navigation - 60%
  • 60%
    Autonomie - 60%
72%

Mon avis

La Polar Vantage V2 est une montre qui n’est pas conçue pour la randonnée itinérante. Cependant, elle peut être utilisée pour cette pratique. Il faut pour cela bien définir les profils sportifs. Elle demandera donc aux trekkeurs du temps pour la prendre en main et choisir les paramètres adaptés à leur besoin.

Verdict
Points forts
  • Poids
  • Discretion
  • Capteur de FC au poignet
  • Etude du sommeil
  • Confort
Points faibles
  • Autonomie
  • Boussole et Altimètre accéssible uniquement lors d’une activité
  • Absence de thermomètre
  • Chargement
  • Rayure de l’écran
  • Suivi trace GPX
Test montre Polar Vantage V2
BenoitUrr
A propos de l'auteur

J'ai commencé la randonnée quand je partais en vacances avec mes parents. Aujourd'hui je pratique la randonnée en autonomie totale, l'alpinisme, le ski de randonnée alpin et nordique. Grosso modo tout ce qui peut se faire en montagne tout en respectant le milieu m'intéresse. J'ai fais deux voyages en laponie finlandaise à ski/pulka. J'essaie ...



J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Sending
Your rating:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La vidéo du Moment : Tour du Lot à VTT

Share via
Copy link