Test moufles d’expédition Outdoor Research Men’s Alti Mitts

Test des moufles Outdoor Research Men's Alti Mitts lors d'une expédition en Laponie finandaise à ski pulka. Avis sur ce modèle grand froid.
Posté le :


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Gants
  • Composition : Extérieur : 100% nylon 40 deniers ripstop, paume cuir Pittards Armortan, insert GORE-TEX®, 2.5L doublé Primaloft Gold, intérieur 100% nylon ripstop doublé Primaloft Gold.
  • Description : Moufles d'expédition conçues pour les 8000 et les expéditions arctiques
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Technologies : Gore-tex 2L, Primaloft Gold, cuir Pittards Armortan
  • Tailles disponibles du produit: S,M,L (testé) ,XL
  • Poids (donnée fabricant): 364 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 388 g
  • Couleurs: black, chili, lemongrass
  • Garantie: Voir sur le site MARQUE pour plus d'infos
  • Entretien: nc
  • Prix: 190 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Laponie finlandaise - traversée du Parc national de Pallas-Yllastunturi
  • Activités: Ski de randonnée nordique
  • Ecosystème: Forêt
  • Durée du test (nombre de jours): 7 jours
  • Conditions météorologiques: Forte précipitations neigeuses à sec, -18°C à -37°C, Bft 1 à 5

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Viêtnam
  • Produit recyclé: Oui
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: Oui
  • Récupération par le fabricant: Non

Née en 1980 à Seattle, la marque américaine Outdoor Research possède un riche catalogue  d’accessoires techniques et notamment de gants et moufles. Parmi celles-ci figurent les Outdoor Research Men’s Alti Mitts, des moufles d’alpinisme et d’expédition. Un produit plutôt haut de gamme et destiné à affronter les 8000 m. Sans aller aussi haut en altitude, nous avons décidé de les exposer aux conditions particulièrement difficiles de la Laponie en février. Alors, test réussi ?

Premières impressions sur les moufles Outdoor Research Men’s Alti Mitts

Les moufles Outdoor Research Men’s Alti Mitts sont, comme toute bonne moufle d’expédition, composées de deux éléments séparables. Une enveloppe externe de protection et une interne, thermique. Ajoutez le fait qu’elles sont destinées à être portée avec une paire de sous-gants fins et vous retrouverez le classique “trois couches” qui n’a plus de secrets pour le randonneur ou la randonneuse avertie que vous êtes.

La moufle Gore-tex externe accueille 170 grammes de Primaloft Gold qui n’est rien moins que le meilleur isolant synthétique du marché. Elle est réalisée en nylon ripstop de 40 deniers, épaulé pour les paumes par un cuir Pittards Armortan. Il s’agit là d’un cuir high tech dont les fibres sont renforcées par des nano-céramiques pour obtenir une meilleure résistance à l’abrasion. Un cordon de bonnes dimensions permet de maintenir cette surmoufle attaché au poignet quand on a besoin de la retirer momentanément. A l’intérieur, ce n’est pas un gant, mais également une moufle que l’on retrouvera. Réalisée en nylon ripstop aussi, elle possède en son cœur 340 grammes de Primaloft gold. Outdoor Research fait donc le choix, contrairement à la plupart de ses concurrents, de ne pas utiliser le traditionnel duvet d’oie sur ce modèle. Un choix technique tout à fait justifiable par une meilleure résistance du matériau à l’humidité et aux manipulations ainsi que par des dimensions légèrement plus contenues, facilitant la préhension. Tout cela a un poids, 364 grammes sur la balance pour une taille L, soit une vingtaine de pourcent de plus que la moyenne des modèles du marché. Côté fabrication et finitions, c’est irréprochable, côté look le modèle est proposé en noir (testé), en rouge “chilli”  ainsi qu’en jaune “lemongrass”.

Les moufles “Outdoor Research Men’s Alti Mitt” sur le terrain

Nous sommes au cœur du Parc national finlandais de Pallas-Yllastunturi pour une traversée Nord-Sud à ski pulka. Depuis deux jours, le thermomètre à plongé en dessous des -25°C. Par chance le vent reste en deça des 3 Bft. Si les périodes de progression ne posent aucune difficulté – le réchauffement dû à l’activité physique étant maximum – le véritable test se déroule au moment de poser le camp.

Il s’agit en effet  d’une période assez longue – jusqu’à trois heures – d’activité de faible intensité, où l’on est de surcroît régulièrement contraint à des manipulations exigeant de la dextérité. Cela demande un peu d’apprentissage que de quitter la surmoufle en gore-tex pour rentrer par exemple les arceaux dans le fourreau de la tente. Mais il faut également incessamment replonger la main au chaud pour éviter les gelures. En cela, la conception de la surmoufle des “Outdoor Research Men’s Alti Mitt” est parfaite. L’ouverture est assez évasée pour que la main rentre aisément, sans l’être exagérément et nécessiter de fastidieux réglages pour qu’elle reste en place.

Le choix d’une moufle intérieure, plutôt que des gants, s’avère pertinent pour sa meilleure capacité à protéger les doigts des gelures. Et si la moufle n’offre pas tout à fait la même préhension que des gants, elle reste très pratique pour des manipulations simples, notamment grâce à l’usage du Primaloft dont l’épaisseur entrave moins les mouvements qu’une isolation équivalente en duvet. Cet isolant synthétique est également un atout face à l’humidité omniprésente par ces températures. En effet, aussi étrange que cela puisse paraître, l’humidité est un véritable ennemi en bivouac arctique. Qu’il s’agisse de sa propre respiration, de sa transpiration ou de la vapeur générée par les réchauds, la quantité d’eau en suspension et qui ne demande qu’à regeler aussitôt est impressionnante. Face à cela, la capacité du Primaloft Gold à maintenir au chaud même quand il est humide est exceptionnelle ! -37°C, le bal des aurores teinte le ciel arctique d’un vert électrique. Les mains au chaud dans mes moufles Outdoor Research Men’s Alti Mitt, je ne ressens pas même la morsure du froid qui me cingle le visage.

  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 100%
    Thermicité - 100%
  • 75%
    Préhension - 75%
  • 100%
    Imperméabilité - 100%
  • 100%
    Coupe-vent - 100%
95%

Mon avis

Les moufles Outdoor Research Men’s Alti Mitt satisferont sans aucun doute l’amateur d’hivernales arctiques comme l’alpiniste en quête de hauts sommets. Bien conçues, réalisées dans les meilleurs matériaux elles justifient largement un investissement à hauteur de leurs qualités.

Sending
Your rating:

La vidéo du Moment : Traversée du Massif Central à Pied