Test pantalon Lafuma LD Apennins PT

J'ai testé le pantalon LD Apennins PT de chez Lafuma en deux fois. La première était en Finlande pendant une randonnée de dix jours dans le parc national d'Hossa. Les températures étaient fidèles en septembre : autour de 10 degrés, avec de la fine pluie légère mais quotidienne. Si le climat était parfait pour explorer toutes les capacités de ce pantalon, le terrain était un peu trop plat. J'ai donc complété avec quelques randonnées du côté de Chamonix en octobre, avec un temps très clément et surtout, beaucoup de dénivelé à la journée.


Caractéristiques du produit testé

Conditions du test

  • Lieux du test: Parc d'Hossa en Finlande et à Chamonix
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Forêt, Lac, Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Birmanie
  • Produit recyclé: Oui
  • Emballage recyclable: Non
  • Produit recyclable: NSP

 

Lafuma nous propose aujourd’hui un pantalon toute saison, confortable et avec un poids plume, parfait pour de la randonnée ou du trekking. Pour vérifier, je suis partie en Finlande en septembre, là où les conditions météo ne sont pas des plus faciles. Verdict.

Aspect du pantalon et confort

La première réflexion que l’on se fait lorsque l’on découvre le pantalon est qu’il a vraiment une bonne tête. Il est assez sobre, de couleur noire. C’est très pratique parce que le noir n’est pas du tout salissant. On peut également l’avoir en gris foncé ou en bleu marine. La première fois que l’on porte le pantalon, on se sent jolie. La coupe est près du corps, elle donne un côté sportif mais sans ressembler pour autant à rien. Le pantalon est long, la taille haute. Rapidement on constate qu’il faut rabattre le bas du pantalon pour ne pas marcher dessus, ou avoir des grosses de montagne (ou encore avoir des jambes de mannequin).
Il est très confortable notamment grâce au 10% d’élasthanne qui donne un côté stretch. Nous sommes libres de nos mouvements, que ça soit pour passer un rocher un peu haut ou pour s’asseoir à même le sol. De plus au niveau de la taille, il y a des élastiques qui peuvent supporter un ou deux habits en plus dessous (un t-shirt et un collant par exemple). Rajouter des habits ne nous sert pas plus. De même lorsque l’on se plie, que l’on s’assoit, nous ne sommes jamais serrés dans ce pantalon. Il y a également de quoi mettre une ceinture.
Il a également un double tricotage. L’intérieur ressemble un peu à de la polaire, aussi doux et agréable à porter. Il y a clairement une sensation de chaleur lorsqu’on le porte. De plus aucune couture n’est douloureuse, ne frotte ou est mal située. Avec la fermeture éclair, le bouton et le système autogrippant, nous ne pouvons pas perdre le pantalon, c’est tout simplement impossible ! C’est toujours confortable, car aucun de ces systèmes ne provoque de point de pression désagréable.
Lafuma vente le poids plume de son pantalon. C’est vrai que 370 grammes ce n’est pas beaucoup et qu’une fois qu’on le porte, on l’oublie complètement.

Côté technique

Lafuma présente ce pantalon comme étant adapté à tous les temps et à tous les terrains, notamment grâce à sa nouvelle technologie Windactive®, qui empêche l’air et l’eau de passer (coupe vent et déperlant). Du coup ce pantalon est très chaud mais pas très respirant, on finit rapidement par faire de petits ourlets dans les montées pour ventiler un peu les mollets.
On peut trouver sur le site quatre critères de performance: le pantalon est il coupe vent ? Déperlant ? Imperméable ? Stretch ?
Sur le terrain ces données se confirment. Le pantalon est relativement coupe vent. Une brise ou un léger vent n’aura aucun impact. Par contre, un vent plus fort, à un col par exemple, nous donnera cette sensation de froid bien connu. Le pantalon est déperlant, sans problème. Mais une fois qu’il est mouillé, c’est fini, nous prenons l’eau. Pour moi ce critère reste vague. En Finlande, je n’ai pas été mouillé avec une légère bruine. Mais par contre dès que cela dépassait le stade de bruine, je prenais l’eau. On peut en conclure simplement que ce pantalon est adapté pour une sortie en forêt un lendemain de pluie mais pas le jour même !
Le pantalon dispose de trois poches zippées : deux devant sur les hanches et une à l’arrière, sur la fesse droite. Les poches avant sont profondes, on y met une main jusqu’au poignet sans problème. Les fermetures synthétiques sont de marque Max, et ils ont une petite cordelette pour aider à la saisie, ce qui est très pratique. Un petit détail qui prend toute son importance quand on commence à avoir froid.
Et question durabilité ? A ce jour, il y a quelques fils volages, mais aucune casse ou trous. Il est assez résistant, et il faut noter qu’il est garanti 2 années.
Concernant la fabrication, Lafuma s’engage avec un label Ecolife. La définition trouvée sur leur site est la suivante : Le label Ecolife identifie les produits exemplaires en termes de durabilité, utilisant des matières à faible impact (recyclées, biologiques) et certifiées (Bluesign®, Oeko-Tex®), fabriqués dans des usines auditées (respect des conditions de travail et de l’environnement) et transportés par bateau et/ou en train. Ils s’inscrivent donc tous dans une démarche d’éco-conception et d’éco-responsabilité. Le pantalon LD Apennins a ce label, comme 55% des produits textiles de Lafuma. A l’horizon 2020 l’objectif est à 80%.
  • 90%
    Qualité de fabrication - 90%
  • 95%
    Confort - 95%
  • 75%
    Déperlance/imperméabilité - 75%
  • 75%
    Coupe-vent - 75%
  • 60%
    Respirabilité - 60%
79%

Mon avis

Toutes ces technologies font que le pantalon est chaud, et presque vendu pour être utilisé en raquettes (à condition de ne pas s’asseoir dans la neige, il n’est pas imperméable). Pour moi ce n’est pas un pantalon tout temps, tout terrain, comme expliqué sur le site de Lafuma. C’est un pantalon d’automne, pour journée froide mais sec. Et pour tous les terrains. Par contre, il est tellement confortable que l’essayer, c’est l’adopter. Je vous le conseille fortement pour le mois de novembre, décembre en France, là où les matins sont déjà froids, mais que les journées restent belles. Et en plus, il y a un côté écologique non négligeable.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

J'ai eu la chance de faire de ma passion mon travail. Tous les matins, je suis contente d'aller travailler.  En même temps, mon travail consiste à vendre du rêve, et à emmener des petits groupes faire du chiens de traineau ou de la randonnée sur plusieurs jours ! Vous me trouverez plutôt dans les pays nordiques, du côté de la Finlande ou ...



3 + 12 =

Sending
Your rating: