Test pantalon Norrøna Falketind Windstopper Hybrid

Test du pantalon Norrøna Falketind Windstopper Hybrid Pants lors d'un raid en autonomie en Alpinisme à Chamonix. Une météo capricieuse et très variée m'a permis d'étudier toutes les qualités de ce vêtement.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Pantalons de randonnée
  • Composition : Tissu extérieur 1: 46% polyamide; 33% polyester, 13% ePTFE, 8% elasthane - Tissu extérieur 2: 68% polyamide, 19% boubou, 13% elasthane - Doublure de poche: 88% polyamide, 12% elasthanne
  • Description : Système de fermeture ceinture velcro et boutons pressions - 3 poches devant - pas de poche arrière - 2 zips latéraux d’aérations - zip avec crochet central et boutons pressions en bas de pantalon
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Genre: Homme
  • Couleurs: Bleu (Electric Blue), Noir (Caviar), (Ocean Swell)
  • Garantie: 5 ans
  • Entretien: NC
  • Prix: 249 €

Conditions du test

  • Lieux du test: France, Chamonix
  • Activités: Alpinisme
  • Ecosystème: Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Chine
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP

Norrøna Falketind Windstopper Hybrid

Ce pantalon est fabriqué dans un tissu Gore windstopper et flex assurant une certaine liberté de mouvement et une protection contre le vent. Conçu pour une pratique sportive de haute montagne où les conditions peuvent varier très rapidement : alpinisme, marche glacière. Il est également conseillé pour du backpacking et les activités de plein air. L’ayant testé pour de l’alpinisme, je ne peux vous donner qu’un avis sur cette pratique et les conditions rencontrées. Cependant, si je devais partir sur plusieurs jours en trekking, je le prendrai sans aucune hésitation dans mon sac à dos car il présente de nombreux avantages que je vais vous détailler ci-dessous.

Voici mon test lors d’un raid en Alpinisme dans le massif du Mont Blanc sur 3 jours en autonomie alternant marche glacière, escalade, arrête rocheuse et un peu de mixte avec des périodes très larges d’utilisation (de 4h du matin à 20h).

Test sur le terrain

Je n’avais que ce pantalon sur les 3 jours accompagné cependant d’un collant pour le 1er jour. En alpinisme, on recherche avant tout la légèreté donc je n’allais pas m’encombrer d’autres vêtements. Dans mon sac, je privilégie des vêtements techniques, polyvalents, protecteurs, confortables et résistants.

Le test est quasi-complet dans le sens où nous avons subi une météo capricieuse surtout le 1er jour. Le vent (rafales jusqu’à 100km/heure pendant 2 à 3h (tantôt protégés, tantôt exposés), le froid (jusqu’à -15°) et la neige même en faible quantité était au rendez-vous et s’accentuait avec l’altitude. Le vent nous plaquait au sol lors des fortes rafales, les genoux au sol à de nombreuses reprises pour ne progresser que lorsque le vent se calmait légèrement. Pour autant je n’ai pas ressenti le froid, grâce à ce pantalon + un collant. Pour les deux jours qui ont suivi, on évoluait en journée sous des températures avoisinant les 30°C, avec beaucoup de soleil et souvent peu de vent. De nombreuses traversées et progressions sur arrête rocheuse accompagnées de nombreux pas d’escalade ont permis de tester sa qualité de fabrication, ses zones renforcées ainsi que son aération.

Norrøna Falketind Windstopper Hybrid

Coupe-vent et hydrofuge

J’ai apprécié grandement le côté coupe-vent et hydrofuge du vêtement me laissant au sec et cela malgré les rafales et la neige du 1er jour. La finition est remarquable car aucun filet d’air ne s’insère dans ce vêtement et malgré qu’il ne soit pas Gore-tex® la neige n’a pas pénétré dans le vêtement (aucun signe d’infiltration). Attention, je ne l’ai pas testé non plus sous une pluie battante. Cette relative imperméabilité est surement due à l’ePTFE qui est une composante du célèbre Gore-tex® et qui est présent à hauteur de 13% dans le tissu extérieur.

Confort

Rien à dire pour la progression, le pantalon est très bien coupé, l’ajustement à la taille se fait aisément grâce aux velcros sur les côtés. Les tissus composants ce vêtement sont élastiques et permettent d’accompagner tous nos mouvements sans entraver la progression.
On ne sent pas les coutures sur la peau, uniquement le revers du tissu relativement doux et agréable au toucher sur la peau.

Norrøna Falketind Windstopper Hybrid

Résistant

Le contact avec le rocher (quelques longueurs dans le 5sup et des arrêtes avec des ressauts rocheux sur une progression de plusieurs heures) a permis de constater que le tissu bien qu’étant stretch et agréable est aussi résistant. Certaines zones sont renforcées Windstopper® : bas de pantalon jusqu’au genoux sur le devant et fessier.

Cependant le bas de jambe aurait pu être renforcé en Kevlar® comme tout pantalon d’alpinisme qui se respecte. En alpinisme, cette partie du pantalon peut souvent prendre un coup de crampon.

Léger

450gr, autrement dit léger pour les qualités et polyvalence du vêtement dans ces disciplines sportives.

Norrøna Falketind Windstopper Hybrid

Respirant

Heureusement que le pantalon est pourvu d’aérations latérales zippées et étanches permettant de laisser l’air circuler à l’intérieur. Les ouvertures sont larges, 30 cm. Un poil plus longues n’aurait pas dérangé et surtout aurait été bien agréables pour maximiser l’aération sous fortes chaleurs (surtout dans cette couleur sombre).

Chaud

Ce dernier point est le seul bémol mais il en faut bien un. En effet, un vêtement si technique ne peut à la fois protéger du vent, des intempéries, du froid et nous laisser au frais lors de fortes températures sans vent. A la journée, je le conseillerai en alpinisme bien entendu pour toutes les qualités citées plus haut. Mais en escalade, randonnée, où les prévisions météo sont sûres à la journée, je privilégierai un pantalon de rando plus fin et plus respirant.

Norrøna Falketind Windstopper Hybrid

Côté finitions

  • Ceinture : 2 boutons pressions verticaux devant avec velcro d’ajustement sur chaque côté (bon maintien).
  • Bas du pantalon : un crochet central permet de l’accrocher à chaque chaussure jouant un semi rôle de guêtres (très appréciable par faible enneigement). 3 boutons pressions permettent également d’ajuster le bas du pantalon au plus prêt de la chaussure renforçant le rôle du crochet central et la bonne tenue du pantalon en toute situation.
  • Niveau poches, RAS. Suffisamment pourvu au nombre de 3, accessibles avec un baudrier, elles sont très proches du corps, grandes mais peu profondes (normal, ce n’est pas ce qu’on lui demande et de plus est, des poches profondes remplies nous gêneraient).

Globalement chez Norrøna, les accessoires sont de très bonnes qualités (zip, velcro, tissus…).

Norrøna Falketind Windstopper Hybrid

  • 85%
    Qualité de fabrication - 85%
  • 90%
    Confort - 90%
  • 90%
    Déperlance/imperméabilité - 90%
  • 95%
    Coupe-vent - 95%
  • 90%
    Respirabilité - 90%
75%

Mon avis

La qualité du pantalon Norrøna Falketind Windstopper Hybrid Pants est globalement très satisfaisante. Parfait pour la pratique de l’alpinisme. Il a vraiment sa place dans la nouvelle collection de cette marque ayant déjà fait ses preuves de nombreuses fois pour la qualité des vêtements techniques proposés.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Arrivé en Savoie en 2007, je vis la Montagne à 100%. Passioné et pratiquant de sports de Montagne toute l'année aussi bien en ski de randonnée, alpinisme ou escalade. Vivre ces sports dans un esprit de cordée avec toujours mon objet fétiche, mon appareil photo qui ne me quitte jamais et permet d'immortaliser ces moments inoubliables. www.ve...



http://www.verticalflow.net

dix − deux =

Sending
Your rating: