Test plat lyophilisé Trek’n Eat boeuf chasseur aux pâtes

Test du plat lyophilisé Trek'n Eat boeuf chasseur aux pâtes. Avis sur le goût, l'odeur, l'apport calorique et la préparation du plat.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Plats lyophilisés
  • Composition : Pâtes [(50%), semoule de blé dur, blanc d’œuf, sel], 9% viande de bœuf, maltodextrine, crème en poudre, amidon, huile de palme, condiment, 2,5% champignons, oignons, beurre clarifié, arômes (avec blé), tomates, sel, persil, glucose, lactose; épaississant: farine de graines de guar; glucose sirop, épices, extrait de levure; anti-agglomérant: dioxyde de silicium; protéines de lait, arôme fumée, stabilisant: triphosphate
  • Description : Plat lyophilisé de pâtes au bœuf et champignons
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Technologies : plat lyophilisé
  • Poids (donnée fabricant): 180 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 184 g
  • Couleurs: nc
  • Garantie: nc
  • Entretien: nc
  • Prix: 6,95 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Ascension en raquettes du Mt. Tendre (Jura suisse)
  • Activités: Raquettes à neige
  • Ecosystème: Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 1 jour
  • Conditions météorologiques: faibles précipitations de neige, -3°C, Bft 2 à 3

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: non communiqué
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Non
  • Produit recyclable: Non
  • Récupération par le fabricant: Non

La marque allemande spécialiste des solutions pour l’alimentation et l’hydratation en outdoor est passée depuis quelques années sous le giron du groupe suisse Katadyn. Et c’est sur ces mêmes terres helvètes, parti pour une jolie randonnée à raquette sur le Mont Tendre, que j’ai testé leur Trek’n Eat boeuf chasseur aux pâtes.

Le Trek’n Eat boeuf chasseur aux pâtes, premières impressions

Rappelons que la marque s’est engagée à fournir des produits le plus naturels possible, sans conservateurs, ni exhausteurs de goûts. Côté ingrédients, les deux principaux sont les pâtes aux oeufs (50%) et le boeuf (9%). Mais si la maltodextrine, l’amidon, l’huile de palme, les arômes, le dioxyde de silicium ou le triphosphate, … ne sont pas les pires éléments on est tout de même sur une interprétation assez peu restrictive du 100% naturel affiché sur l’emballage ! Les allergiques ou intolérants aux œufs, gluten, lactose, lait seront attentifs à la présence de ces ingrédients dans le Trek’n Eat boeuf chasseur aux pâtes. L’équilibre glucides, lipides, protides du plat affiche un résultat de 56/11,8/16,8. Comme pour la plupart des plats de la marque, on notera que la présence d’huile de palme dégrade la qualité des lipides apportées puisque près de la moitié (47,45%) des lipides sont des acides gras saturés réputés peu bénéfiques à la santé. Complémenter le plat avec une poignée de fruits secs en dessert sera donc une bonne idée, tant du point de vue complément protéinique que de l’appport de graisses polysaturées. Précisons qu’avec 638 kcal le plat présente un ratio très intéressant de 3,5 kcal par gramme transporté.

Le Trek’n Eat boeuf chasseur aux pâtes sur le terrain

Sur les pentes du Mt. Tendre le temps a soudain changé. Le ciel s’obscurcit et les premiers flocons se mettent à tomber. A la lisière de la forêt d’épicéa je sors le réchaud du sac et profite d’une souche pour le poser sur une surface solide. Le demi-litre (480 ml) nécessaire à la réhydratation du Trek’n Eat boeuf chasseur aux pâtes est vite bouillant. Je verse l’eau directement dans le sachet jusqu’à la ligne de remplissage qui figure sur l’extérieur. Quelques coups de cuillères pour bien mélanger et faire circuler l’eau jusque dans les coins inférieurs et il n’y a plus qu’à fermer le sachet à l’aide du zip et laisser reposer pendant environ 5 minutes. A vrai dire je laisse au plat qui a l’air copieux quelques minutes de plus pour m’assurer d’une bonne ré-hydratation. L’odeur est appétissante avec des notes épicées et fumées que l’on retrouve habituellement dans les plats de sauces au vin. La quantité d’eau préconisée est correcte. La mâche est agréable, les pâtes sont souples et les petits morceaux de viande imposent une petite mastication. On a plus la sensation en bouche d’un plat de pâtes en sauce que celle d’un plat de viande, mais ce n’est en rien gênant. A la première bouchée de Trek’n Eat boeuf chasseur aux pâtes on retrouve les arômes d’épices (poivre, genièvre, …) et de fumée que viennent équilibrer les notes “sucrées” des pâtes. L’ensemble, gourmand et bien équilibré, est très réussi.

  • 75%
    Saveur - 75%
  • 75%
    Apport calorique - 75%
  • 100%
    Préparation - 100%
  • 100%
    Aspect - 100%
  • 100%
    Odeur - 100%
  • 75%
    Mâche - 75%
88%

Mon avis

Encore un joli plat lyophilisé que ce Trek’n Eat Boeuf chasseur aux pâtes. Goûtu, avec un apport calorique significatif, il conviendra parfaitement aux moments où ce type de plat traditionnel est réconfortant. On attend cependant avec impatience une nouvelle version de cette recette avec une liste d’ingrédients plus réduite et l’abandon de l’huile de palme.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Points forts
  • Apport calorique
  • Goût
  • Facilité de préparation
Points faibles
  • Présence d’huile de palme
  • Sachets pouvant être optimisé en volume
fou de trek
A propos de l'auteur

Mammifère omnivore, pogonotrope et dromomane....



quatre − 3 =

Sending
Your rating: