Test produits imperméables V-Dry Verjari

Test des produits imperméables V-Dry Verjari (gants V-Dry Claw, bonnet V-Dry Rainshell et chaussettes V-Dry Mountania). Voici mon avis.
Posté le :


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Accessoires outdoor
  • Composition : Bonnet V-Dry Rainshell : Extérieur : 100% Acrylique / Intérieur : 94 % polyester et 6 % élasthanne - Gants V-Dry Claw : Extérieur : 84% polyamide, 13% élastodienne, 2% élasthane, 1% fil conducteur / Intérieur : 40% laine mérinos - 40% acrylique, 18% polyamide, 2% élasthane - Chaussettes V-Dry Mountania : Extérieur : 98% nylon, 2% élsthane / Intérieur : 42% laine mérinos, 42% acrylique, 16% Nylon
  • Description : Produits imperméables Verjari
  • Technologies : V-Dry
  • Tailles disponibles du produit: Bonnet V-Dry Rainshell : unique - Gants V-Dry Claw : 7 à 10 - Chaussettes V-Dry Mountania : 39 à 49
  • Dimension: nc
  • Poids (donnée fabricant): Bonnet V-Dry Rainshell : 65 g - Gants V-Dry Claw : 80 g - Chaussettes V-Dry Mountania : 122 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): Bonnet V-Dry Rainshell : 57 g - Gants V-Dry Claw : 72 g - Chaussettes V-Dry Mountania : 148 g
  • Couleurs: Bonnet V-Dry Rainshell : noir, jaune - Gants V-Dry Claw : noir - Chaussettes V-Dry Mountania : noir et orange
  • Garantie: 2 ans
  • Entretien: Lavage à 40° maximum - Ne pas repasser - Ne pas javelliser - Ne pas nettoyer à sec - Sécher à l'air libre et tenir éloigné d'une source de chaleur.
  • Prix: Bonnet V-Dry Rainshell : 29,90 € - Gants V-Dry Claw : 39,40 € - Chaussettes V-Dry Mountania : 42,40 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Hokkaido (Japon) et Vercors
  • Activités: Randonnée, Ski de randonnée nordique
  • Ecosystème: Forêt, Littoral, Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 4 jours à ski de randonnée nordique et 10 jour de voyage sur l'île d'Hokkaido
  • Conditions météorologiques: Entre -20°C et +10°C au Japon avec un climat plutôt sec et venteux. Météo ensoleillée et printanière dans le Vercors avec des températures oscillant entre 0 et +16°C

J’ai testés trois produits imperméables V-Dry Verjari (gants V-Dry Claw, bonnet V-Dry Rainshell et chaussettes V-Dry Mountania) lors d’un voyage hivernal au Japon et pendant 4 jours de ski de randonnée nordique dans le Vercors.

Voici mon avis sur ces trois produits Verjari qui promettent de rester au sec.

Produits V-Dry Verjari

Verjari, vous connaissez ?

Verjari est une jeune marque outdoor française fondée en 2018. Leur souhait : créer des vêtements innovants qui allient nature et technicité.

A leur catalogue pour le moment : gants, bonnets, chaussettes, t-shirts et une veste phosphorescente assez prometteuse puisqu’elle permettrait de rester visible dans le noir complet (tout comme les lucioles dans le noir après avoir été éclairé).

Technologie V-Dry

La technologie V-Dry Verjari

Les gants V-Dry Claw, bonnet V-Dry Rainshell et chaussettes V-Dry Mountania utilisent tous les trois la technologie V-Dry. En quoi consiste t-elle ?

Les produits V-Dry sont constitués de trois couches :

La première couche au contact de la peau est une couche protectrice qui permet d’évacuer l’humidité et d’avoir un meilleur confort. Sa composition est différente selon les modèles.

La seconde couche située entre la couche interne et externe est composée d’une membrane microporeuse étanche et respirante garantissant l’imperméabilité et la respirabilité du produit

La troisième couche ou couche externe sert de protection. Là aussi, sa composition varie selon les modèles.

bonnet V-Dry Verjari Rainshell
bonnet V-Dry Verjari Rainshell
verjari_GregoryRohart_PHO10620
verjari_GregoryRohart_IMG_0046

Le bonnet V-Dry Rainshell

Le bonnet V-Dry Rainshell de Verjari est un bonnet sobre, en tout cas en noir et plutôt classique d’aspect. Plutôt léger, il est aussi doux et confortable à porter même si la première fois son toucher légèrement gaufré m’a surpris. Cette sensation au toucher est dû à la membrane coincée entre la couche externe et interne.

Le bonnet tient chaud et coupe bien du vent. Je n’ai pas eu froid à la tête même par -20°C lorsque je photographiais les grues du Japon à Hokkaido au moment du lever de soleil. C’est déjà une bonne chose car c’est ce qu’on attend en premier d’un bonnet.

Au Japon, j’ai aussi pu utiliser le bonnet V-Dry en canoë, à la pêche ou en ski-raquettes. En ski-raquettes, j’ai même eu trop chaud avec et j’ai dû relever le bonnet au dessus des oreilles pour le supporter. J’ai eu cette même impression à ski de randonnée nordique dans le Vercors en février mais il est vrai que les températures étaient anormalement élevées. Mon ressenti est quand même plutôt mitigé concernant la respirabilité.

Concernant l’imperméabilité du produit, vu que je n’ai pas eu de pluie (un peu de neige) pendant toute la durée de mon test, j’ai vérifié l’étanchéité annoncée par Verjari dans une bassine à la maison en immergeant le bonnet pendant 1 mn. Résultat, l’intérieur du bonnet est toujours sec.

  • Qualité de fabrication : 100
  • Confort : 100
  • Thermicité : 90
  • Coupe-vent : 100
  • Respirabilité : 80
  • Imperméabilité : 100
verjari_GregoryRohart_PHO10346
gants V-Dry Verjari Claw
gants V-Dry Verjari Claw
verjari_GregoryRohart_IMG_0050

Les gants V-Dry Claw

J’ai utilisé les gants V-Dry Claw pendant une bonne partie de mon voyage à Hokkaido et pendant mes 4 jours de ski de randonnée nordique dans le Vercors. Ils sont agréables à porter et on garde une bonne préhension avec les gants. Les gants V-Dry Claw sont composés de parties anti-dérapante efficace et tactiles un peu moins efficientes pour le coup. L’usage d’un téléphone portable avec les gants fonctionnent parfois mais pas tout le temps.

Les gants sont plutôt chauds comparativement à leur taille et coupe bien du vent. Leur respirabilité est aussi efficace. Je les ai retiré uniquement à ski de randonnée nordique quand la température dépassait les 14°C. Verjari les conseille pour une température comprise entre 0 et 5°C. Je suis d’accord avec cette recommandation.

Concernant l’imperméabilité, j’ai eu la sensation dans le Vercors qu’elle était beaucoup moins efficiente que pour le bonnet. Pour être sûr, j’ai effectué le même test que le bonnet et j’ai plongé les gants dans la bassine d’eau. Au bout de 25 secondes, les doigts commençaient à être humides. Au bout d’une minute, ils sont bien mouillés. Verjari conseille les gants V-Dry Claw sous une pluie fine ou modérée. Je m’interroge quand même sur la fragilité de la membrane à force de mettre et défaire les gants. N’est-ce pas ça qui a réduit les capacités hydrofuges des gants ?

  • Qualité de fabrication : 90
  • Confort : 90
  • Thermicité : 80
  • Coupe-vent : 90
  • Respirabilité : 90
  • Imperméabilité : 70
chaussettes V-Dry Verjari Mountania
verjari_GregoryRohart_IMG_0052

Les chaussettes V-Dry Mountania

Les chaussettes Verjari V-Dry Mountania sont épaisses mais agréables à porter. Il faut toutefois penser à les porter avec des chaussures dont le chaussant n’est pas trop serré. Il n’y a pas de coutures et donc pas de risque de frottements désagréables en marchant avec. Elles remontent jusqu’au mi-mollet, elles sont un peu courtes pour les utiliser avec des chaussures de ski de randonnée ou de ski de piste (en tout cas, ça sera moins agréable à porter).

Je n’ai pas eu de souci d’imperméabilité pendant mon test. Les pieds pour autant ne sont pas restés au sec. J’ai tendance à transpirer des pieds, c’est un fait. Et je n’ai finalement pas été surpris de constater que j’avais les pieds mouillés de transpiration et que la respirabilité des chaussettes, même si elle jouait son rôle, n’était pas suffisante, en tout cas pour moi).

La bassine étant prête, j’ai aussi immergé les chaussettes V-Dry Mountania pendant 1 mn dans une bassine remplie d’eau. L’intérieur est restait totalement sec.

  • Qualité de fabrication : 100
  • Confort : 100
  • Thermicité : 80
  • Respirabilité : 60
  • Imperméabilité : 100

Avis global sur les trois produits V-Dry Verjari

 

  • 97%
    Qualité de fabrication - 97%
  • 97%
    Confort - 97%
  • 95%
    Coupe-vent - 95%
  • 83%
    Thermicité - 83%
  • 77%
    Respirabilité - 77%
  • 90%
    Imperméabilité - 90%
90%

Mon avis

Les produits V-Dry Verjari sont des accessoires outdoor créés pour affronter l’humidité. Si les chaussettes V-Dry Mountania et le bonnet V-Dry Rainshell sont totalement imperméables, les gants V-Dry Claw s’avèrent être un bon compromis entre respirabilité et déperlance. Gants et bonnets vont me suivre pour un bon moment car j’ai vraiment apprécié leur qualité. Concernant les chaussettes, je pense être trop sujet à la transpiration pour les utiliser dans le cadre d’activités outdoor actives. Par contre, je pense les utiliser régulièrement en demi-saison et l’hiver lorsque je fais de la photographie en montagne ou animalière.

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales. Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com
Sending
Your rating:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La vidéo du Moment : Traversée du Massif Central à Pied
Share via
Copy link