Test réchaud MSR Windburner 1.0 L

Test du réchaud intégré MSR Windburner 1.0 L en Italie dans la région de Finale Ligure. Il a été testé en plein mois de novembre pendant 5 jours avec un programme escalade et vélo. Les températures plutôt fraîches en cette saison ont permis de vérifier s'il était vraiment le réchaud idéal pour l'outdoor.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Réchauds
  • Composition : brûleur en métal - casserole en aluminium anodisé - bol et couvercle en plastique (sans BPA)
  • Description : brûleur à gaz avec pare-vent, clé de réglage du brûleur, trépied de cartouche rétractable, casserole en aluminium anodisé, couvercle/passoire en plastique transparent (sans BPA), bol plastique transparent 360 ml (sans BPA)
  • Saisonnalité: 2 saisons
  • Technologies : brûleur à tête radiante
  • Dimension: diamètre 10,5 cm - hauteur 17 cm
  • Types de cartouche: cartouche 110 g de marque MSR recommandée
  • Puissance: 1870 W
  • Temps d'ébullition: 2 minutes 30 pour 0,5 litres d'eau (pouvant varier selon température, vent et altitude)
  • Autonomie: 18 litres avec une cartouche de 227 g
  • Couleurs: noir et rouge
  • Garantie: classique contre les défauts matériaux et de fabrication
  • Entretien: N.C.
  • Prix: 149,90 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Italie - Région de la Ligurie
  • Activités: Randonnée, Vélo
  • Ecosystème: Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: USA
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: Non

 

Test terrain du réchaud MSR Windburner 1.0 L

Après avoir sorti le Windboiler en 2016 (ancien nom du Windburner), MSR réédite cette année ce must du réchaud 3 en 1 pour tous les fans d’outdoor en quête de légèreté et de performance. Le Windburner se présente donc comme un réchaud optimisé ”tout-en-un” pour réchauffer tout type d’aliment, mais surtout pour chauffer de l’eau, réhydrater des plats lyophilisés, et même cuisiner un peu.

Adepte des voyages en mode ”sac à dos” et de l’itinérance, j’ai été tout de suite séduite par ce modèle de réchaud intégré qui permet un gain de place et de poids très intéressants, puisqu’il a été conçu pour 1/2 personnes et qu’il peut intégrer également une cartouche de gaz de 110 g ! Son premier atout est sa compacité puisque la marque a pensé à tout pour ranger dans la partie ”casserole” l’ensemble des éléments du réchaud : bruleur, clé de réglage de la flamme, trépied et même cartouche de gaz ! Il y a largement la place, et on peut même y ajouter un (petit) briquet ! Son deuxième atout comparativement à un réchaud classique à flamme, est qu’il est particulièrement indiqué pour les conditions météo difficiles (froid, vent…), d’où son nom Windburner.

 

Installation

L’installation du réchaud est assez simple et rapide une fois que tout a été déballé de la casserole. On installe d’abord au sol le trépied en plastique qui va recevoir la cartouche de gaz. A ce sujet la marque préconise l’utilisation exclusive de cartouches MSR petit volume. En effet les encoches ne sont pas prévues pour d’autres marques de cartouche, même si la valve est très souvent compatible. Astuce de la marque bien dommage, car ce n’est pas toujours facile de se procurer – et de surcroit à l’étranger – des cartouches MSR… Le clipage du brûleur est aisé, mais attention tout de même à rester bien dans l’axe pour permettre une parfaite étanchéité.

Petit bémol à l’allumage du brûleur, l’utilisation du briquet sur cette surface plane n’est pas évident contrairement aux bruleurs à flamme, mais c’est un coup à prendre ! On regrette quand même un système piézoélectrique… Il faut ensuite installer la clé de réglage du brûleur sur la tête du régulateur (thermostat), qui permet de régler l’intensité de la chauffe. A ce sujet, cette tête comporte une indication + – ainsi qu’une flèche qui permet de ne pas avoir de doute (et de gagner du temps !). Reste ensuite à clipper la casserole au brûleur (veiller à verrouiller le tout en tournant la casserole d’1 cm seulement).

 

Utilisation

Côté volume, il est plutôt très compact, surtout au vu des accessoires qui l’accompagnent. Dans le sac à dos, il prend place au fond juste au dessus d’un vêtement pour éviter de l’abimer si on pose son sac un peu fort au sol. Son poids n’est pas des plus légers comparé à d’autres réchauds intégrés, mais il est compensé par la haute qualité de ses éléments (bruleur, casserole et bol plastique).

Concernant la contenance, on est un peu déçu. La marque annonce un réchaud intégré de 1 litre, alors que les graduations de la casserole d’1 litre préconisent de ne la remplir que jusqu’à 0,6 L… On le comprend bien étant donné que le contenu va bouillir, mais là encore la marque a joué sur les mots ! Le couvercle en plastique transparent (sans bisphénol) qui se fixe sur la casserole, est très bien conçu. Il est doté d’une trou en son centre pour éviter l’effet ”cocotte-minute”, d’un bec verseur pour boire directement dans la casserole (non testé), mais aussi et surtout d’une mini passoire, extrêmement pratique pour filtrer l’eau des pâtes !

Côté chauffe, la technologie à tête radiante et la conception ”fermée” du brûleur permet d’obtenir une chauffe par rayonnement et convection (donc sans flamme) qui est donc insensible au vent ; ce qui est très appréciable puisque c’est souvent la préoccupation numéro 1 lorsqu’on allume un réchaud ! Mais l’interêt de cette technologie ne s’arrête pas là, puisqu’elle permet également de garantir un temps de chauffe optimisé puisqu’elle génère une énergie supérieure à un bruleur à flamme. Son rendement est en effet particulièrement efficace puisqu’il n’est pas entravé par l’air ambiant ni les rafales de vent, et directement dirigé vers la casserole. Ce brûleur m’a également paru moins dangereux, puisqu’il n’y a pas de flamme apparente. Enfin j’ai été séduite par le temps de chauffe, rapide et efficace !

Concernant la casserole, elle comporte une gaine isolante avec poignée intégrée. Si celle-ci est très pratique (voire indispensable !) pour la manipuler, j’ai mis un petit moment à comprendre son système de fixation à la casserole, puisque la gaine a été conçue ”amovible” pour pouvoir la laver. En effet le clipage n’est pas évident, et on a même parfois un doute… pas très rassurant lorsqu’il s’agit de séparer la casserole du bruleur pour vider le contenu ! La poignée m’a paru très bien conçue, ma main de fille y passe aisément (4 doigts) mais quid d’une main plus grande ? Elle m’a semblé tout de même peu robuste (les coutures semblent un peu légères) à voir avec une utilisation plus prolongée. Pour autant, le grand avantage de cette poignée minimalisme est qu’elle n’est épaisse que de quelques millimètres, un bel effort d’optimisation !

Enfin le bol en plastique de contenance 360 ml vient compléter à la perfection ce réchaud 3 en 1, pour y verser son repas ou son thé et éviter de manger ou boire à même la casserole. Notez qu’il a été conçu sans bisphénol, ce qui est appréciable.

  • 95%
    Qualité de fabrication - 95%
  • 95%
    Ergonomie - 95%
  • 90%
    Temps ébullition - 90%
  • 90%
    Poids - 90%
  • 90%
    Volume - 90%
92%

Mon avis

Le Windburner 1.0 L de MSR est un réchaud à gaz 3 en 1 de grande qualité, qui promet un formidable gain de poids, de volume et de consommation de gaz, grâce à cet échangeur thermique intégré qui permet de transférer efficacement la chaleur à la casserole. Pour les pratiquants outdoor (vélo, trekking, escalade etc.) qui souhaitent pouvoir chauffer de l’eau en un éclair, réhydrater des plats lyophilisés ou même cuisiner des pâtes rapidement, à l’extérieur comme en camping, il est le réchaud idéal, et particulièrement indiqué pour les conditions difficiles (froid et/ou vent).

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Passionnée de montagne. Je pratique le trek en voyage. Dans mes montagnes en Haute-Savoie, je pratique la randonnée et l'escalade l'été ; et le ski l'hiver. Membre du CAF d'Annecy, j'aime découvrir de nouveaux endroits, gagner en autonomie dans mes pratiques et partager de bons moments avec des amis....



quinze + 2 =

Sending
Your rating: