Test sac à dos Arc’teryx Altra 50

Test du sac à dos Arc’teryx Altra 50 lors de trois treks itinérants dans les Alpes, les Pyrénées et à la Réunion. Avec son tissu nylon 6,6 ripstop 210D renforcé à 500D dans les zones d’usure et son poids légers (1,5 kg), il semble fait pour durer. Verdict après 19 jours de test.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Sacs à dos
  • Composition : nylon 6,6 ripstop 210D enduit d'une couche de silicone et renforcé dans les zones à forte usure avec du tissu nylon 6,6 500D ATY traité au silicone et au polyuréthane
  • Saisonnalité: 2 saisons
  • Genre: Homme
  • Compartiments : Compartiment central avec accès haut de sac ou latéral - 2 poches Wingman™ latérales - Poche de sécurité intérieure - Poche kangourou avec bretelle de compression supérieure et fermeture pression - Rabat supérieur amovible/extensible avec deux compartiments à fermeture éclair
  • Dos/ceinture : Panneau dorsal en mousse HD 80 à base de polyéthylène à haute densité - Bretelles anatomiques Gridlock™ en nylon 6,6 500D ATY traité au silicone et au polyuréthane avec doublure en Spacermesh™
  • Volume: 47/52 L (Short) - 50/55 L (Regular) - 53/58 L (Tall)
  • Couleurs: Carbon copy - Stone pine
  • Garantie: Durée de vie du produit si défaillance. Plus d'infos.
  • Entretien: Voir sur le site Arc'teryx.
  • Prix: 200 €

Conditions du test

  • Lieux du test: tour de la Pierra Menta - tour des Encantats - traversée de la Réunion
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Philippine
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP

 

Sac à dos Arc'teryx Altra 50

Caractéristiques du sac à dos

  • Composition : nylon 6,6 ripstop 210D enduit d’une couche de silicone et renforcé dans les zones à forte usure avec du tissu nylon 6,6 500D ATY traité au silicone et au polyuréthane
  • Compartiments : Compartiment central avec accès haut de sac ou latéral – 2 poches Wingman™ latérales – Poche de sécurité intérieure – Poche kangourou avec bretelle de compression supérieure et fermeture pression – Rabat supérieur amovible/extensible avec deux compartiments à fermeture éclair
  • Dos/Ceinture : Panneau dorsal en mousse HD 80 à base de polyéthylène à haute densité – Bretelles anatomiques Gridlock™ en nylon 6,6 500D ATY traité au silicone et au polyuréthane avec doublure en Spacermesh™
  • Accessoires : Fixation pour piolet P’ax – emplacement poche à eau 2 litres – 4 sangles de compression – deux de chaque côté
  • Taille du dos : Short, Regular et Tall
  • Volume : 47/52 L (Short) – 50/55 L (Regular) – 53/58 L (Tall)
  • Poids : 1430 g (Short) – 1480 g (Regular) – 1540 g (Tall) – pesé à 1520 g en Regular
  • Couleurs : Carbon copy – Stone pine
  • Lieu de fabrication : Philippines
  • Garantie : durée de vie du produit si défaillance
  • Prix : 200,00 €

Test terrain

Le sac à dos Altra 50 de la marque canadienne Arc’teryx appartient à une gamme de sacs à dos pour des randonnées de courte à longue durée. On retrouve également d’autres litrages : 33, 48, 62 & 72 pour les femmes et 35, 65, 75 et 85 pour les hommes. Le modèle Altra 65 a déjà été testé pendant plus de 2 mois dans les Andes.

Aspect du sac

Le forme en poire surprend un peu. Ce n’est pas la plus esthétique je trouve mais l’essentiel est quand même dans la qualité du tissu. La finition est top : aucun accroc après 19 jours de marche dans des conditions parfois difficiles, notamment à cause de l’abrasion de la roche volcanique.

Portage

  • Réglage du sac à dos

Avant d’acheter le sac à dos, il convient de choisir la taille du sac à dos en fonction de la taille du dos. Il en existe trois : Short (dos de 40,5 à 48 cm), Regular (dos de 45,5 à 53 cm) et Tall (dos de 50,5 à 58 cm). Les réglages sont ensuite classiques : ajustement de la ceinture puis des bretelles et enfin les sangles des rappels de charge. Seul petit bémol, le rabat a tendance à se superposer aux rappels de charge et à dérégler le serrage.

  • Confort

J’ai effectué trois treks avec le sac à dos et j’ai eu un ressenti différent selon le poids de chargement. Jusqu’à 13 kg environ, le sac à dos est agréable à porter. Au delà et jusqu’à 16 kg, le poids a eu tendance à trop tirer le sac à dos vers le bas malgré que le sac soit près du corps. Si le sac à dos avait une séparation fond de sac pour diviser le compartiment principal en deux, je pense que je n’aurais pas rencontré ce souci. Ceci étant dit, détaillons un peu la notion de confort.

Le panneau dorsal en mousse HD 80 bien que fin est très agréable à porter car la structure en aluminium apporte toute la rigidité qu’a besoin le marcheur pour son portage. Les bretelles sont elles aussi très agréables et respirantes. La ceinture est efficace tant que le poids du sac n’est pas trop lourdement chargé. A 16 kg, avec ce problème de charge qui tirait vers le bas, la ceinture ne portait pas grand chose et les épaules ont souffert. A 10/12 kg, la ceinture porte suffisamment pour que le confort du sac à dos soit des plus agréables.

  • Organisation

Un seul grand compartiment. C’est un choix. J’aurais préféré avec un compartiment fond de sac pour le confort du dos (relire plus haut) mais pas forcément pour l’organisation du sac à dos. On accède à ce compartiment par le haut (classique) mais aussi par de larges zips sur le côté. C’est un vrai plus pour accéder à du contenu dans le fond du sac à dos sauf quand on utilise les sangles de compression pour accrocher un élément sur le sac.

Le rabat est amovible. C’est sympa et pratique. Ça l’aurait été encore plus si le rabat pouvait se transformer en petit sac à dos. Dans le rabat, on a 2 poches zippées dont l’une pour mettre les clefs. Je regrette que des codes couleurs n’aient pas été utilisés pour distinguer les deux poches. Je me plantaient une fois sur deux pour aller chercher le contenu. Il aurait été aussi judicieux de distinguer les couleurs des sangles de compression et de serrage. J’ai parfois eu tendance à les confondre en fermant vite fait le sac à dos.

Le sac à dos dispose aussi d’une poche kangourou très pratique. J’y glissai généralement mes tongs et la carte ou le topo-guide. Il y a aussi 2 poches Wingman™ latérales, facilement acessible d’une main et sans retirer le sac du dos, en tout cas en théorie car du côté où je me suis déboité l’épaule en 2010, je n’ai plus autant de souplesse. Ah j’oubliais, le sac à dos est extensible de 5 litres passant de 50 à 55 litres en Regular en tirant sur les bords du sac à dos et en utilisant les sangles de compression du haut et du rabat. Ça peut servir. J’ai d’ailleurs souvent utilisé la sangle de compression au dessus de l’ouverture du sac pour y accrocher une veste de pluie ou une polaire et ainsi y accéder très vite à un col ou en cas de pluie.

© Piotr kroczak

  • Ratio Poids/volume

Le ratio poids/volume (1,520/50=0,030) est bon et même très bon si on utilise les sangles d’extension pour passer le sac à 55 litres (1,520/55=0,027).

Plus d’informations sur le calcul du ratio poids/volume et le système de notation.

Accessoires

On trouve :

  • Emplacement pour poche à eau (jusqu’à 2 litres) avec crochet pour la suspendre
  • Fixation pour un piolet
  • Porte clé dans la tête du sac
  • 4 sangles de compression

Le sac à dos ne dispose pas de rain-cover. Arc’teryx a préféré enduire son tissu d’une couche de silicone afin de repousser l’humidité et d’améliorer la résistance à l’eau. C’est suffisant dans la majeure partie des situation mais en cas d’orage, le sac prend l’eau, particulièrement les poches du rabat. J’ai pris pour habitude de stocker tous les vêtements de rechange et le sac de couchage dans des sacs étanches. J’ai eu raison de le faire car dans les Encantats, nous avons essuyé trois journées bien pluvieuses.

La poche à eux qui peut accueillir une contenance de 2 litres est accessible par l’extérieur du compartiment central. C’est une bonne idée car il n’y a pas besoin ainsi d’ouvrir son sac à dos pour remplir la poche. Par contre, il n’y a pas de sortie spécifique pour le cordon. Il faut donc le ressortir par où on a entré la poche. Etrange qu’Arc’teryx n’ait pas pensé à ça.

© Piotr kroczak

  • 80%
    Qualité de fabrication - 80%
  • 80%
    Réglage du sac à dos - 80%
  • 75%
    Confort de portage - 75%
  • 80%
    Organisation du rangement - 80%
  • 90%
    Ratio poids/volume - 90%
  • 70%
    Accessoires - 70%
79%

Mon avis

L’ Altra 50 d’Arc’teryx est un sac à dos léger, extrêmement bien fini, résistant et confortable tant qu’on ne le charge pas trop. Je le conseille pour les randonnées itinérantes et les treks de quelques jours à deux semaines.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com

quatorze − cinq =

Sending
Your rating: