Test Sac à dos Deuter Freescape lite 26

Test du Sac à dos hivernal Deuter Freescape lite 26 à ski de randonnée nordique et en raquettes à neige. Voici mon avis après 12 jours d'utilisation.
Posté le :


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Sacs à dos
  • Composition : Polyamide 100 deniers tissé Ripstop, revêtement PU interne
  • Description : Sac à dos hivernal
  • Genre: Homme
  • Compartiments : Mono-volume avec compartiment de sécurité séparé pour la sonde et la pelle. Pochette de rangement pour lunettes. Sangles de fixation variables à l'extérieur
  • Dos/ceinture : Dos ultra léger avec ceinture ventrale et pectorale réglables
  • Tailles disponibles du produit: Taille unique (longueur de dos de 44 à 54 cm)
  • Volume: 26 L (testé) | 24 L (pour femme)
  • Poids (donnée fabricant): 1180 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 1200 g
  • Accessoires fournis: sangles de transport pour snowboard, ski, raquettes
  • Couleurs: bleu (marine-ink) - jaune (corn-teal)
  • Garantie: 2 ans
  • Entretien: nc
  • Prix: 180 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Jura, Vanoise
  • Activités: Raquettes à neige, Ski de randonnée nordique
  • Ecosystème: Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 12 jours
  • Conditions météorologiques: Sec à fortes précipitations de neige, 0°C à -12°C, Bft 1 à 3
  • Poids du sac à dos pendant le test: 6 kg

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Vietnam
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Pas d'emballage
  • Produit recyclable: Non
  • Récupération par le fabricant: Non
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: https://www.deuter.com/fr-fr/responsabilite

Les sacs à dos conçus pour les activités hivernales offrent des caractéristiques particulières; espaces de rangement dédiés aux équipements de sécurité, points d’attaches pour transporter ski ou raquettes à neige. Le Deuter Freescape lite 26 appartient à cette famille et se destine aux randonnées à la journée ou aux itinérances ultralights, avec nuits en gîte ou refuges. C’est justement lors de plusieurs randonnées en raquettes dans le Jura et en Vanoise que j’ai eu l’occasion de tester l’un des derniers nés de la mythique marque germanique. Voici mon avis après 12 jours d’utilisation.

Premières impressions

Je reçois mon sac à dos dans un joli bleu discret (marine ink). Le Deuter Freescape lite 26 existe également en jaune (corn-teal) qui conviendra mieux à celles et ceux qui recherchent une visibilité accrue. Il est réalisé dans un tissu polyamide léger (100 deniers) à la structure en nid d’abeille qui lui confère des propriétés anti-déchirures du type de celles des tissus ripstop. L’intérieur du sac bénéficie d’un revêtement en polyuréthane pour garantir une légère protection contre l’humidité. L’armature du sac est en homopolymère d’acétal, plus connu sous son nom commercial de Delrin. C’est un plastique assez solide pour être utilisé en pièce fine, souple et résistante et permettre une torsion importante. Les mousses dorsales sont peu épaisses, conformes à ce que l’on attend d’un sac de petit litrage (26 litres) et qui n’est pas destiné à transporter des charges lourdes. Ce dos, non réglable, sera idéal pour les personnes mesurant entre 1m70 et 1m95. Le système de portage comprend des bretelles avec ceinture pectorale réglable avec sifflet de signalisation et une large ceinture ventrale.

Côté accessoirisation, le Deuter Freescape lite 26 est plutôt richement doté, avec un compartiment de sécurité renforcé pour la sonde, le godet et le manche de la pelle, un filet amovible pour casque, une poche latérale pour smartphone, une autre, à lunettes, zippée et doublée polaire dans le compartiment principal. Ajoutez deux porte-piolets, des sangles de fixation pour porter les skis en diagonale ou en A et des sangles de compression qui permettront également de transporter des raquettes. Enfin, le Deuter Freescape lite 26 est compatible avec une gourde / poche à eau de 3,0 litres.

Côté environnement, Deuter fait la démarche de supprimer les PFCs, produits nocifs pour la nature et la santé. Il ne semble y avoir ni usage de matières recyclées, ni effort sur la collecte en fin de vie ou la recyclabilité. C’est dommage mais ce manque est à nuancer. L’essentiel de la réduction d’impact se situe dans l’amélioration de la durée de vie du sac, et Deuter offre un service de réparation digne d’une grande marque.

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comment soutenir I-Trekkings ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin et pensez à accepter les cookies de nos partenaires dès l’arrivée sur leur site). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top de nos partenaires pour vous équiper :

  • Alltricks : Déstrockage sur plus de 8 300 produits. -10% supplémentaire avec le code DESTOK10.
  • Cimalp : Déstockage Montagne jusqu’à-60% jusqu’au 4 mars
  • Ekosport : Déstockage jusqu’à-70% jusqu’au 3 mars. -10% supplémentaire avec le code EKO10.
  • I-Run : Winter Deals jusqu’à -50%
  • Lyophilise.fr : les bons plans du bivouac
  • Snowleader, The Reblochon Company : Winter Deals jusqu’à -60%
  • Trekkinn  : 10 000 bons plans

Le top de nos partenaires pour partir en rando et en trekking :

  • Allibert Trekking (Agence de voyage basée dans les Alpes, spécialiste rando, trekking et voyages d’aventure)
  • Atalante (Spécialiste du voyage d’aventure, de la randonnée et du trek)
  • Chilowé (le spécialiste de la micro-aventure en France)
  • La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
  • Randonades (Randonnées dans les Pyrénées et rien que les Pyrénées)
  • Travelbase (Agence de voyage pour des aventures à vivre en groupe ou en solo, et avec l’esprit Travelbase)

Le sac à dos Deuter Freescape lite 26 sur le terrain

Nous sommes sur le Retord, au sud du massif jurassien. Skis de randonnée nordiques aux pieds, nous partons pour deux jours de tour du vaste plateau qui s’ouvre devant nous. Dans mon sac à dos Deuter Freescape lite 26, j’ai glissé le nécessaire pour passer la soirée en refuge; quelques vêtements de rechange et surtout de quoi se protéger au cours de la randonnée, doudoune, bonnet de rechange et gants. La souplesse des matériaux se conjugue avec le faible poids et me permet d’oublier que je porte un sac. C’est d’autant plus vrai que si le sac à dos suit les mouvements, ce n’est pas au détriment d’un bon maintien. Les larges sangles ventrales remplissent parfaitement leur rôle ! Enfin, dernier bon point sur le confort, le fond de sac incliné rapproche la charge des hanches et du dos. La répartition du poids en est largement améliorée. Côté pratique, j’apprécie la poche smartphone située sur le côté du sac et la poche généreuse située sur la ceinture. Le téléphone reste à portée de main en cas de besoin, ainsi que crème solaire et petit encas. Quant au masque, la belle journée ensoleillée fait qu’il ne rejoindra guère la poche de mon sac à dos Deuter Freescape lite 26.

Quelques semaines plus tard, c’est en Vanoise que nous nous retrouvons, pour une itinérance, à raquettes cette fois. Le terrain est plus technique. Les pentes raides sont nombreuses et le manteau neigeux … pas parfait. DVA vérifié et allumé, pelle et sonde rejoignent le compartiment de sécurité du sac. Les emplacements prévus permettent un rangement efficace mais je peine un peu à faire entrer le godet de ma pelle MSR, de taille généreuse je dois l’admettre. Le début de la randonnée se fait raquettes sur le sac car la neige a disparu à cette altitude. Les sangles d’attache sont assez fines mais solides et le système d’attache par crochet et boucle est très simple à utiliser. Les raquettes sont parfaitement maintenues en place et ne gênent pas le mouvement. Je sens néanmoins que j’atteins la limite de poids confortablement transportable. A moins que ce ne soit la bouteille de vin de Savoie glissée pour l’apéro qui est en trop … En parlant d’hydratation, il faut mentionner l’espace généreux dans le sac qui accueille une poche à eau allant jusqu’à 3 litres.

Après plusieurs autres randonnées hivernales d’une durée d’un à trois jours, en raquettes ou à ski, vient l’heure du bilan. J’ai beaucoup apprécié le confort et la qualité de ce sac hivernal très bien accessoirisé. La présence d’un porte piolet et d’un porte casque en fait même un sac que je pourrais utiliser pour de l’alpinisme occasionnel. Il se dédie également au ski de randonnée ou au freeride.

On vous dit tout sur les conditions de nos Tests
Les produits testés sur I-Trekkings sont essentiellement envoyés par les marques.
Ni le blog ni le testeur ne reçoivent une quelconque rémunération pour publier le test. Cela nous permet de garder notre indépendance rédactionnelle. A ce sujet les testeurs sont libres de leurs avis et ils n’engagent qu’eux-mêmes.
Le testeur peut dans la majorité des cas garder le produit qu’il a testé.
Des liens d’affiliation dans les pages de test permettent au blog d’être rémunéré sur les achats des lecteurs qui ont acceptés les cookies de la boutique ecommerce partenaire.

Où acheter le sac à dos Deuter Freescape lite 26 ?

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Mon avis sur le sac à dos Deuter Freescape lite 26

  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 75%
    Réglage du sac à dos - 75%
  • 80%
    Confort de portage - 80%
  • 100%
    Organisation du rangement - 100%
  • 100%
    Ratio poids/volume - 100%
  • 100%
    Accessoires - 100%
93%

Mon avis

Sans surprise de la part du fabricant allemand, spécialisé dans la conception de sac à dos, le sac à dos Deuter Freescape lite 26 est un excellent sac, confortable et bien accessoirisé. Il comblera le pratiquant régulier d’activités hivernales (raquettes, ski de randonnée, ski de randonnée nordique) et pourra même s’offrir quelques incursions en alpinisme ou escalade.

Verdict
Points forts
  • Poids léger
  • Compartiment de sécurité renforcé pour la lame et le manche de la pelle
  • Cadre A – Fixation des skis
  • Sangles de fixation pour ski en diagonale
  • Sans PFC
Points faibles
  • Manque d’éco-conception dans le choix des matériaux
L'Oeil et la Plume
A propos de l'auteur

Reportages d'itinérances à pied, à la pagaie et à ski-pulka...



https://500px.com/p/oeiletplume

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Sending
Your rating:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share via
Copy link
×