Test sac à dos Lowe Alpine Nanon 50/60

Test du sac à dos Lowe Alpine Nanon 50/60 dans le massif du Carlit dans les Pyrénées. Sac à dos léger de 50 litres avec un système de réhausse de 10 litres, le Nanon 50/60 a une fiche technique élogieuse. Place au test maintenant...


Conditions du test

  • Lieu du test : Carlit (Pyrénées)
  • Nombre de jour : 5
  • Poids du chargement : Jusqu’à 13 kg

Descriptif du sac

  • Matériaux : polyamide avec un quadrillage en Dyneema
  • Dos/Ceinture : Dos Airflow 3D – Ceinture Adaptive fit®
  • Bretelles : Réglage à la morphologie (système Centro®) + système Airflow.
  • Poches : Poches latérales en stretch haute résistance – Petites poches « bananes » sur chaque côté de la ceinture. – Poche caméra supérieure zippée – Grande poche frontale stretch + poche porte-cartes.
  • Accessoires : Système de rehausse + 10 litres – Accès direct au cœur du sac, grâce au zip latéral étanche ! – – Porte-bâtons/piolets et extension possible pour port de matelas/tente à l’extérieur – Deux sangles de compression latérales par côté – Système d’hydratation compatible avec sortie pour pipette – Sangle de sécurité intérieure.
  • Volume : 50+10 litres
  • Poids : 1400 g
  • Couleur : vert d’eau, bleu ou orange.
  • Lieu de fabrication : Chine
  • Prix : 157,00 €

Crédit photo : Jérôme Rohart

Points forts :

  • Rapport poids / volume
  • Confort du dos
  • Réglage du sac

Points faibles :

  • Coutures de deux sangles plutôt fragiles
  • Des bretelles à rembourrer

Aspect du sac : 4/5

Look : 2/2

Finition :2 /3

Look assez classique mais très sympa avec son quadrillage en dyneema. Les couleurs changent de l’ordinaire. Pour les finitions, RAS si ce n’est les coutures de deux sangles que je renforcerais pour une plus grande durée de vie du sac à dos.

Accessoires : 4/5

  • 2 Porte-bâtons / piolets : système efficace et stable grâce à d’emboîtement
  • Emplacement poche à eau avec trou pour la pipette et sangle d’attache sur la bretelle
  • Porte clés et panneau SOS dans la poche du dessus
  • Porte-skis /raquettes frontaux : il manque cependant des renforts pour poser les skis ou les raquettes.
  • Repose pouces
  • Zips étanches
  • Pas de housse anti-pluie

Portage : 17,5/20

  • Confort : 8/10

L’airflow 3D est un vrai régal pour le dos : confortable, il évite aussi l’accumulation de l’humidité. Mon dos est quasiment resté au sec malgré le profil des étapes et la chaleur.

La ceinture s’ajuste bien sur le bassin et stabilise la charge. Le sac ne tangue pas à droite ou à gauche.

Les bretelles sont respirantes grâce au même système qui équipe le dos. Elles manquent toutefois de rembourrage, surtout en t-shirt. Les randonneurs qui ont des omoplates saillantes risquent de bien sentir les bretelles.

Crédit photo : Jérôme Rohart

  • Organisation : 3,5/4

Grand compartiment central accessible par le dessus ou par deux poches latérales étanches. C’est très pratique !

Nombreuses poches utiles pour le rangement, particulièrement la poche du dessus (classique) et la poche frontale qui permet de glisser cartes, GPS, topo… Seules les deux poches bananes m’ont semblé un peu moins fonctionnelles car un peu petite. On peut toutefois y glisser un stick à lèvre, un petit tube de crème solaire voir une barre énergétique de 35 grammes.

  • Réglage du sac : 3/3

Simple d’utilisation, bretelles, sangles et ceintures s’ajustent d’un simple serrage.

  • Ratio poids/volume : 0,023 – 3/3

Plus d’informations sur le calcul du ratio poids/volume et le système de notation.

Avis général

Le sac à dos Lowe Alpine Nanon 50/60 est un sac léger pour la randonnée itinérante et le trek sans pour autant sacrifier l’accesoirisation. Fonctionnelle, il est aussi confortable (malgré des bretelles à rembourrer). Un très bon produit !

Note globale : 25,5/30

Tableau comparatif des sacs à dos testés sur www.i-trekkings.net

Site internet : http:// www.lowealpine.com

Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com