Test sac à dos Manfrotto Off Road Hiker 30 L

Test du sac à dos Manfrotto Off Road Hiker 30 L à l’occasion de plusieurs randonnées à Tenerife. Equipé d’une poche photo amovible, le hiker 30 L sera t-il enfin le sac ultime pour tous les randonneurs photographes ?


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Sacs à dos
  • Composition : Tissu 100% nylon, déperlants et de fabrication renforcée Dobby 420 deniers sauf les bandes (210 deniers)
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Genre: Homme
  • Compartiments : Espace photo amovible dans le bas du sac à dos pouvant contenir un objectif 70-200 mm monté sur un boitier + un ou deux autres objectifs selon le modèle ou accessoires - Volume de rangement principal sur le haut du sac à dos pour ranger les affaires de randonnée - poches frontale, haut et latérale - Filet de rangement latéral
  • Dos/ceinture : dos filet tendu - ceinture enveloppante comprenant une poche pleine et une poche filet Accessoires : Sangles de compression latérales - Porte-bâtons et tripod - Rain cover amovible - Sangle de poitrine pour faire reposer le boitier photo - Taille du dos : 46 cm
  • Volume: 30 L
  • Couleurs: rouge - gris - vert - bleu
  • Garantie: 5 ans
  • Entretien: nc
  • Prix: 199 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Tenerife
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Littoral, Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Vietnam
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP

 

Sac à dos Manfrotto Off Road Hiker 30L

Test du sac à dos sur l'ascension du Teide et sur d'autres randos à Tenerife

Test à Tenerife

Les photographes randonneurs ont souvent un difficile choix à faire : prendre un sac photo qui protège bien le matériel mais qui s’avère souvent inconfortable ou prendre un sac de randonnée dans lequel on glisse des sacs de protection. Pour pallier ce manque, Manfrotto a sorti la collection « Off Road » destinée aux randonneurs. On y trouve une paire de bâton comprenant un monopod, un trépied ultra léger et la gamme de sac à dos « Hiker » qui se décline en deux volumes : 20 et 30 litres.

C’est le sac à dos 30 litres que j’ai testé aux Canaries à l’occasion du Tenerife Walking Festival.

Aspect du sac

Le sac à dos Manfrotto Off Road Hiver 30 L est un vrai sac de randonnée. Couleurs sympas flashy ou discrètes selon le souhait du photographe. Les finitions sont au rendez-vous. Le sac à dos est fait pour durer.

Portage

  • Réglage du sac à dos

L’Off Road Hiver 30 L est disponible en taille unique. Réglage classique via la ceinture et les rappels de charge. Pour ne pas voir trainer les sangles, il est possible de les enrouler dans des scratchs.

  • Confort

C’est au niveau du confort des sacs photo bien chargés que j’ai souvent été déçu par les produits. En réalisant un vrai sac de randonnée, Manfrotto réalise un sac à dos réellement confortable. Pour les besoins de mes randonnées, il était chargé d’un objectif 70-200 mm monté sur un Canon 5D + un 16-35 mm + un micro + une caméra Virb + pour l’ascension du Teide d’eau et de nourriture pour deux jours et les vêtements de randonnée. Un poids oscillant entre 7 et 10 kg selon les randonnées.

Le dos en filet est confortable et permet de ventiler le dos sans tirer le sac en arrière. Les transferts de charge jouent bien leur rôle.

  • Organisation

Le sac à dos est doté d’un compartiment pour ranger le matériel photo. Il peut contenir un appareil photo réflex professionnel, un zoom 70-200 mm ainsi qu’un zoom supplémentaire ou un accessoire. On y accède latéralement par une poche zippée. Cet espace, réellement protecteur, est amovible en ouvrant la fermeture éclair du séparateur interne et en retirant la pochette pour appareil photo. Du coup, l’off road peut devenir un sac à dos de randonnée tout à fait classique. L’accès est facile et pratique.

Le volume principale sert à ranger le matériel de randonnée. On peut largement y mettre une gourde, une veste de pluie, une petite doudoune et le pique-nique.

Sur le haut du sac, on trouve une poche interne qui comprend la housse anti-pluie. Elle est difficilement accessible car le haut du dos vient buter sur l’ouverture de la poche. Du coup, je n’y ai rien glissé en plus, d’autant qu’elle est assez petite aussi. On ne trouve pas no plus de poche avec un accès interne dans le rabat. Dommage, c’est assez pratique pour y glisser passeport et clés.

Latéralement, une poche et un filet permettent aussi de ranger des éléments et une poche frontale permet de glisser une carte de randonnée. La ceinture dispose de deux poches assez grandes, l’une pleine, l’autre en filet.

  • Ratio Poids/volume

Le ratio poids/volume (1,890/30=0,063) n’est pas bon pour un sac à dos classique mais il comprend la poche photo amovible. Du coup, je l’ai retiré. Sans la poche, le poids du sac à dos tombe à 1670 g. Le ratio passe à 0,55, ce qui est mieux mais reste lourd pour un sac à dos de 30 litres.

Plus d’informations sur le calcul du ratio poids/volume et le système de notation.

Accessoires

  • Porte-bâtons
  • Porte-tripod
  • Rain cover
  • Sangle de poitrine pour faire reposer le boitier photo

Les portes-bâtons et tripod fonctionnent bien comme pour un sac à dos de randonnée classique. La rain cover fait bien le tour du sac à dos. Seul son ouverture n’est pas si facile d’accès car le dos gène la poche rabat. La poche latérale est prévue pour y glisser une poche d’hydratation mais il n’y a pas d’espace prévu pour passer le tube. Trop peu pratique. Pour cette raison, j’ai utilisé deux gourdes.
Pas de sifflet pour la sécurité. On devrait en trouver un sur tous les sacs à dos de randonnée. Trop peu le mette.

Je ne me suis pas servi de la sangle de poitrine rosée sur le devant du sac. Elle sert à faire reposer le boitier photo pour éviter qu’il tire sur la nuque. L’idée est bonne mais je préfère avoir mon matos à l’abri dans un sac en bandoulière. Du coup, j’ai trouvé dommage que cette sangle ne soit pas amovible. Ça aurait été quelques grammes de gagné !

 

  • 80%
    Qualité de fabrication - 80%
  • 80%
    Réglage du sac à dos - 80%
  • 90%
    Confort de portage - 90%
  • 80%
    Organisation du rangement - 80%
  • 30%
    Ratio poids/volume - 30%
  • 60%
    Accessoires - 60%
70%

Mon avis

L’Off Road Hiker 30 de Manfrotto est un sac à dos qui rempli tout à fait le rôle qu’attend un randonneur-photographe : protéger le matériel photo tout en disposant d’un sac à dos confortable. Celui-ci m’accompagnera désormais dans toutes mes randonnées à la journée ou sans grand portage. Il ne manque finalement à la collection Off Road que des sacs à dos avec des volumes plus grands pour satisfaire les trekkeurs. On croise les doigts pour que Manfrotto m’entende 🙂

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com
1 Response
  1. Alex

    Merci pour le test très intéressant.
    Pour des sac-à-dos rando/photo plus grands, l\’américain F-Stop en propose 3 ou 4 différents qui sont pas mal du tout et modulables.

1 × trois =

Sending
Your rating: