Test sac à dos Osprey Kestrel 38

Activité : Randonnée  | 
Test du sac à dos Osprey Kestrel 38 lors d’une randonnée dans le massif du Néouvielle dans les Pyrénées. Avis après 6 jours d’utilisation.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Sacs à dos
  • Composition : 210D Nylon Double Diamant Ripstop (principal) et 420HD Nylon Packcloth (bas)
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Genre: Homme
  • Compartiments : Espace principal accessible par le haut et par une ouverture latérale – rabat haut de sac comprenant une poche sur le dessus et une poche filet intérieure - Espace poche à eau à l’extérieur du sac à dos - Grande poche maille frontale - Deux poches mailles latérales - Deux poches de ceinture
  • Dos/ceinture : Panneau dorsal AirScape™ réglable - Harnais et ceinture avec maille spacer mesh « découpé »
  • Tailles disponibles du produit: S/M et M/L
  • Volume: 38 L
  • Poids (donnée fabricant): 1420 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 1550 g
  • Accessoires fournis: Raincover amovible – attache bâtons Stow-on-the-Go ™ - Sifflet sur la sangle de poitrine – sangle amovible pour matelas
  • Couleurs: Ash grey - dragon red - jungle green (modèle testé)
  • Garantie: Osprey s'engage à réparer ou remplacer sans frais dans les limites d'une durée de vie « raisonnable », hors cas d'usure normale et de dommages accidentels.
  • Entretien: Videz le sac incluant la nourriture, la saleté ou les aliments renversés. Si votre sac a des harnais et une ceinture détachables, retirez-les du corps du sac. Ne laver PAS votre sac dans une machine à laver. Lavez votre sac et ses composants dans une baignoire ou un grand évier en utilisant un détergent doux et de l’eau tiède. Agitez doucement le sac. Brossez l’intérieur et l’extérieur de tous les compartiments et les poches avec une brosse souple. Nettoyez les glissières en utilisant un savon doux, de l’eau tiède et une brosse douce. Rincer l’eau et le savon à travers les boucles. En gardant la saleté et les débris loin des glissières et des boucles vous aidera à les garder en bon état de fonctionnement. Videz l’eau sale et savonneuse du bain ou de l’évier et remplissez-le de nouveau avec de l’eau froide et non savonneuse. Rincez à fond le sac. Répétez cette opération autant de fois que nécessaire. Pour faire sécher le sac, suspendez-le à l’extérieur ou dans un endroit bien aéré, loin des rayons directs du soleil.
  • Prix: 170 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Massif du Néouvielle (Pyrénées)
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 6 jours
  • Poids du sac à dos pendant le test: de 7 à 12 kg

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Vietnam
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Non
  • Produit recyclable: Non
  • Récupération par le fabricant: NSP
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: https://www.ospreyeurope.com/fr_fr/about-osprey/

 

Osprey Kestrel 38

Test du sac à dos Osprey Kestrel 38

La gamme de sac Kestrel d’Osprey est conçus pour tous types de randonnée, courtes comme des trekkings, avec ses six modèles allant de 28 à 68 litres. Le Kestrel 28 a déjà été testé sur I-Trekkings. Le pendant féminin est la gamme Kyte qui comprend 3 modèles de 36 à 66 litres.

Pour ma part, j’ai testé le sac à dos Osprey Kestrel 38 lors d’une randonnée de 6 jours de refuge en refuge dans le massif du Néouvielle dans les Pyrénées.

Dans mon sac à dos : vêtements, eau, pique-nique, drone, objectif de rechange et accessoires photo (batteries, filtres, tripod…). Voici mon avis.

Aspect du sac

Le Kestrel 38 est disponible en 3 couleurs sympas : un gris noir élégant, un rouge pas trop flashy et un vert nature.

La forme du sac est plutôt allongé et prêt du dos, ce que je préfère par rapport à des sacs à dos avec des poches exorbitantes sur les côtés.

Les matériaux utilisés sont bien éprouvés par Osprey. Rien à redire, c’est excellent.

Osprey Kestrel 38

Portage

  • Réglage du sac à dos

Bien que le Kestrel 38 soit disponible en deux tailles, il est possible de régler la hauteur pour le torse. Cela prend 10 secondes et ça ne bouge plus. Facile et pratique. Parfait.
Ensuite, ceux sont les réglages classiques : ceinture, bretelles et rappels de charge.

Osprey Kestrel 38

  • Confort

Le Kestrel 38 dispose d’un panneau dorsal AirScape™ réglable comme je viens de l’écrire. Il est prêt du dos et s’avère réellement très confortable, autant à 7 que 12 kg (je ne suis pas allé au-delà). La limite de charge selon est de 18 kg. Le filet assure bien son rôle et ventile le dos correctement. Je n’ai eu que mesurément le bas du dos mouillé.
Bretelles et ceinture en maille spacer mesh « découpé » sont tout aussi confortables.
Un sans faute.

Osprey Kestrel 38

  • Organisation

Le Kestrel 38 dispose d’un espace principal accessible par le haut et le côté grâce à un zip long. Contrairement à certaines marques Osprey a fait le choix d’une seule ouverture latérale. C’est largement suffisant et cela permet selon moi de gagner du poids mais cela permet aussi de ne pas chevaucher les bâtons de randonnée accrochés via le système Stow-on-the-Go ™ sur l’ouverture. Car d’un côté il y a l’accroche bâton et de l’autre l’ouverture latérale.
Le sac à dos dispose aussi d’un rabat supérieur avec deux poches : celle du dessus est zippée et pleine, celle qui se trouve à l’intérieure est aussi zippée mais en filet. A l’intérieur on trouve une attache pour les clés.
Le bas du sac à dos dispose aussi d’un espace et de son ouverture, idéalement pour placer un sac de couchage. Cet espace est séparé de l’espace principale par une toile amovible via deux sangles. Là, j’avoue, ce n’est pas forcément le plus pratique. Un zip ou des clips plus accessibles seraient préférables. Mais en même temps ces sangles ont aussi une fonction de compression.
On trouve aussi des poches en maille sur le devant et les côtés du sac à dos. Personnellement, j’aime beaucoup ce type de poche extensible car elles permettent d’y ranger des éléments peu tranchants comme une carte, une gourde, une paire de tongues, etc. A l’inverse, cela fait du Kestrel 38 un sac estival peu disposé à y attacher ski de randonnée ou raquettes à neige.

  • Ratio Poids/volume

Le ratio poids/volume (1,550/38=0,040) est très moyen. C’était déjà le cas du Kestrel 28. Visiblement, Osprey n’est pas à la recherche d’un sac à dos hyperlight mais plutôt du meilleur compromis poids/confort/accessoirisation.

Osprey Kestrel 38

Accessoires

  • Housse imperméable intégré et amovible : située dans le bas du sac à dos, elle se positionne rapidement et est de couleur verte fluo (parfait pour la sécurité).
  • Accès externe pour hydratation : c’est une meilleure option par rapport à l’emplacement interne. Je ne pouvais cependant pas rentrer ma poche à eau de 3 litres si elle était remplie au raz bord.
  • Sifflet sur la sangle sternum : tous les sacs à dos devraient en avoir un
  • Porte piolet : assez minimaliste. Plutôt pour des situations occasionnelles
  • Porte bâtons Stow-on-the-Go ™ : système rapide pour prendre ou ranger ses bâtons sans retirer le sac à dos.

Verdict

 

  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 100%
    Réglage du sac à dos - 100%
  • 100%
    Confort de portage - 100%
  • 90%
    Organisation du rangement - 90%
  • 40%
    Ratio poids/volume - 40%
  • 100%
    Accessoires - 100%
88%

Mon avis

Le Kestrek 38 d’Osprey est un sac à dos de randonnée réellement bien étudié. Il est quasi parfait. Je vous le recommande les yeux fermés. Le Kestrel 38 conviendra aux randonneurs à la journée qui aiment remplir leur sac à dos comme aux amateurs d’itinérance qui partent un week-end en bivouac ou quelques jours en refuge comme je l’ai fait.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com

un × 5 =

Sending
Your rating:

Bivouac Location : louez votre matériel outdoor