Test sac de couchage Mountain Hardwear HyperLamina Spark 35

Test du sac de couchage HyperLamina™ Spark 35 de chez Mountain Hardwear en version long lors d’une randonnée itinérante en autonomie sur le Kungsleden, dans la région Suédoise du Cercle Polaire. Mon avis après ces deux semaines de test !


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Sacs de couchage
  • Composition : Isolation Thermal.Q™, Nylon 22D Dobby
  • Description : Conçu pour allier un maximum de légèreté et de capacité d'isolation. Le concept déposé Lamina™ est basé sur le principe de compartiments qui diminuent la présence de zones froides. La technologie Thermal.Q® offre une compressibilité remarquable. Le zip principal permet de garantir une ventilation efficace si besoin. La coupe "mummy" garantie un poids optimal pour une efficacité thermique maximale. La coupe du sac de couchage autorise une position des pieds naturelle. Matériaux coupe-vent. Capuche ajustable. Sac de compression inclus.
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Genre: Mixte
  • Garnissage : Thermal.Q™ 60 g/m², 567 g de garnissage
  • Température confort (norme européenne EN135378) : 5°C
  • Température limite confort (norme européenne EN135378) : 0°C
  • Température extreme confort (norme européenne EN135378) : -16°C
  • Tailles disponibles du produit: Regular (198 cm), Long (213 cm)
  • Volume compressé: Dimensions du sac de compression: 15 cm x 33 cm
  • Poids (donnée fabricant): NC
  • Poids (produit pesé par le testeur): 977 g en L avec housse de compression
  • Couleurs: Gingko (jaune fluo)
  • Garantie: A vie Voir sur le site de Mountain Hardwear pour plus d'infos
  • Entretien: NC
  • Prix: 220 € en regular et 235 € en long

Conditions du test

  • Lieux du test: Kungsleden (Laponie Suédoise, Cercle Polaire)
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Forêt, Lac
  • Durée du test (nombre de jours): 12 jours
  • Conditions météorologiques: Conditions météo : Pluie/Temps couvert, températures moyenne à 8°C Conditions d'utilisation: Tente double-toit et matelas gonflable de chez Nemo Equipment

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Chine
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP
  • Récupération par le fabricant: NSP

Mountain Hardwear HyperLamina Spark 35

Caractéristiques du sac de couchage

  • Rapport température de confort / poids : 1,02
  • Rapport température de confort / volume : 6,09

Test terrain du sac de couchage HyperLamina Spark 35

Le HyperLamina™ Spark 35 de chez Mountain Hardwear est présenté sur le site de la marque comme étant le “sac de couchage synthétique offrant les meilleures performances du marché”. Ni plus ni moins ! J’étais donc très curieux de voir comment allait se comporter ce produit sur deux semaines de test dans un environnement qui s’y prête parfaitement, le Cercle Polaire.

Première bonne surprise, le sac de couchage est livré dans un sac filet et il contient également un sac de compression équipé de 4 sangles pré-cousues sur la housse. Un petit détail qui s’est avéré très pratique pour moi puisque cela m’a permis chaque matin de ranger mon HyperLamina Spark 35 sans difficultés dans la poche inférieure de mon sac à dos. Plus généralement, j’ai été plutôt séduit dès la réception du produit par son look, avec une belle couleur jaune fluo et un intérieur rouge. Les finitions sont impeccables, le sac est compressible et reprend bien tout son volume en quelques instants une fois extrait de la housse.

 

 

La coupe “mummy” du sac couplée à la répartition de pans isolants aux endroits stratégiques (haut du corps et pieds) a été d’une redoutable efficacité lors des nuits les plus froides sur ce test. C’est lors d’une nuit particulièrement venteuse et entrecoupée d’énormes averses que j’ai pu mesurer toute la valeur ajoutée de ce sac. Alors que la tente était ballotée en tous sens et que des courants d’air glaciaux pénétraient dans l’habitacle, le HyperLamina™ Spark 35 n’a pas bougé et m’a permis de rester au chaud, comme dans une bulle protectice. À mon réveil l’extérieur du duvet était humide, notamment au niveau des pieds, mais l’intérieur parfaitement sec et chaud. Quel bonheur !

Un autre point que j’ai vraiment apprécié est le positionnement du zip et sa longueur. En effet, le zip permettant d’ouvrir le sac est positionné au milieu du panneau frontal et pas à gauche ou à droite comme sur la plupart des sacs concurrents. L’intérêt ? Pour moi qui bouge beaucoup la nuit, il a été beaucoup plus facile de retrouver le zip à mon réveil qu’avec un sac à zip positionné sur le côté ! De plus, dormant principalement sur le dos ou sur les côtés, à aucun moment mon corps n’est venu s’appuyer le zip, au risque d’écraser la membrane isolante intelligement créée par Mountain Hardwear sur toute la longueur intérieure du zip, et de créer ainsi un pont thermique. Au passage, cette dernière est maintenue en place par des scratchs. Simple mais efficace !

 

La capuche s’ajuste au moyen de deux élastiques positionnés de chaque côté de sa base. Ils permettent un ajustement assez resséré, mais pas complet, de la capuche. Au maximum, il est possible de ramener le diamètre de la capuche à environ 10 cm. Un luxe pendant les nuits froides ou humides !

  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 90%
    Ergonomie - 90%
  • 100%
    Thermicité - 100%
  • 100%
    Confort - 100%
  • 100%
    Poids - 100%
  • 100%
    Volume - 100%
98%

Mon avis

J’ai vraiment été satisfait des performances du sac de couchage HyperLamina™ Spark 35 de chez Mountain Hardwear. Quel que soit le voyage, le repos est crucial et à ce titre un bon équipement peut faire toute la différence. Heureusement, ce produit a répondu présent ! Léger, compressible et offrant de bonnes performances en terme d’isolation en plus de son côté pratique, avec enfin une belle qualité de finition pour un produit qui techniquement parlant est au complètement au rendez-vous ! Il sera pour moi un incontournable sur mes prochaines aventures.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Points forts
  • Confort & praticité
  • Compressibilité
  • Légèreté
  • Isolation
Points faibles
  • Elastiques de capuche pas pratique à désserrer
  • Quitte à alourdir le sac, une bande isolante supplémentaire positionnée au niveau du haut du torse pourrait être utile en cas de nuit froide, en complément de la capuche.
Goldwine
A propos de l'auteur

 Passionné de randonnée, je suis toujours à la recherche de nouvelles destinations !...



2 Responses

cinq + quatre =

Sending
Your rating: