Test sac de couchage Mountain Hardwear HyperLamina™ Torch 0

Activité : Randonnée  | 
Test du sac de couchage synthétique Mountain Hardwear HyperLamina™ Torch 0 lors d’un trekking au Népal. Avec une température de confort de -9°C, c’est un sac de couchage 4 saisons annoncé comme le synthétique le plus léger et le plus chaud du marché.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Sacs de couchage
  • Composition : Extérieur : Nylon dobby 22D – intérieur : Nylon taffetas 20D
  • Description : Coupe momie - construction Lamina thermosoudée – isolation par zones – demi-zip frontal avec rabat sous fermeture – collerette – capuche ajustable avec cordon de serrage – sac de compression inclus
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Genre: Homme
  • Garnissage : 1382 g synthétique Thermal Q
  • Volume compressé: 15,9 litres
  • Couleurs: Flamme (rouge)
  • Garantie: nc
  • Entretien: nc
  • Prix: 260 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Népal (Khopra Trek + randonnée dans la Vallée de Katmandou)
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Chine
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP

 

Mountain Hardwear HyperLamina™ Torch 0

Test du sac de couchage Mountain Hardwear HyperLamina™ Torch 0

La collection HyperLamina de Mountain Hardwear est composée de 3 modèles de sac de couchage en synthétique, tous garnis de Thermal Q et bénéficiant de la construction Lamina. J’y reviendrais plus tard. Il s’agit des modèles : Spark 35 (5°C confort) déjà testé sur I-Trekkings, Flame 20 (0°C confort) et Torch 0, le plus chaud. C’est celui que j’ai testé au Népal en décembre 2015 dans sa version long.

Mountain Hardwear HyperLamina™ Torch 0

Décembre est l’un des mois les plus froids au Népal, il me fallait donc un sac de couchage qui me permette de passer d’agréables nuits car même si je ne bivouaquais pas, les chambres des lodges et des hôtels de montagne ne sont pas chauffées. L’HyperLamina™ Torch 0 a une température de confort de -9°C. Sa construction Lamina thermosoudée évite les ponts thermiques. Le garnissage est mappé, c’est-à-dire différent selon l’emplacement du sac de couchage et les besoins de l’utilisateur. On en trouve par exemple un peu plus au niveau des pieds et des hanches aux épaules, et un peu moins au niveau des genoux.

Je n’ai pas rencontré les -9°C pendant mes nuits. La température est tombée jusqu’à 0°C (quand même). Je n’ai jamais eu froid même sans utiliser la collerette. J’ai même plutôt eu chaud pour les nuits les moins froides (7°C). La capuche se serre facilement par un cordon situé sur l’extérieur de la capuche ; elle englobe parfaitement la tête et la collerette empêche la chaleur de quitter le sac.

Mountain Hardwear HyperLamina™ Torch 0

L’ HyperLamina™ Torch 0 dispose d’un demi-zip frontal avec un double curseur. Si j’apprécie son emplacement qui donne plus de liberté de mouvement (pour lire par exemple) et plus de facilité d’usage, j’aurais préféré un zip sur toute la longueur du sac de couchage pour gagner en polyvalence. Pourquoi ? Lors des nuits les plus chaudes, cela m’aurait permis d’ouvrir le bas du zip et de réguler la température. Mais il est vrai aussi que le zip permet aux grimpeurs de rester assuré avec le baudrier sur un portaledge en parois sans avoir la corde qui remonte dans le cou.

Mountain Hardwear annonce un poids de 1590 g. J’ai pesé l’HyperLamina™ Torch 0 à 1820 g avec une balance de cuisine (il faut ajouter 100 g pour la housse de compression). Soit 230 g de plus que l’annonce de la marque américaine. La différence est énorme. C’est incompréhensible.

Mountain Hardwear HyperLamina™ Torch 0

Le volume du sac de couchage dans son sac de compression est de 15,9 litres pour la version long. A température de confort à peu près égale, un sac de couchage en duvet serait autour de 10 litres. J’aurais donc tendance à privilégier l’usage de l’HyperLamina™ Torch 0 pour mes projets sans portage du sac à dos (car il prendrait trop de place dans le sac) : trek avec porteurs ou animaux de bâts, itinérance avec une pulka. A l’avantage de l’HyperLamina™ Torch 0 : il ne craint pas l’humidité et maintient toujours au chaud même mouillé.

Une dernière chose : le confort du sac de couchage est réellement bon. Le taffetas est doux et soyeux et le sac propose surtout une largeur aux épaules exceptionnelles de 75 cm garantissant une grande liberté de mouvement.

Mountain Hardwear HyperLamina™ Torch 0 dans son sac de compression

Verdict

 

  • 90%
    Qualité de fabrication - 90%
  • 90%
    Ergonomie - 90%
  • 90%
    Thermicité - 90%
  • 80%
    Confort - 80%
  • 50%
    Poids - 50%
  • 30%
    Volume - 30%
61%

Mon avis

L’ HyperLamina™ Torch 0 de Mountain Hardwear est un sac de couchage 4 saisons en synthétique très bien conçu. Si le poids et le volume n’est pas une priorité, vous pouvez l’utilisez les yeux fermés, d’autant plus si vous projetez un trek dans des régions froides et humides (Islande, Patagonie, Ecosse…).

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com

20 − neuf =

Sending
Your rating:

Bivouac Location : louez votre matériel outdoor