Test sac de couchage Sea To Summit Talus II

Test du sac de couchage Sea to summit Talus II (-3° confort) lors d’une course en haute montagne en semi autonomie pour la traversée de Berhault au Mont Viso (Italie). Avis après 4 jours d’utilisation.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Sacs de couchage
  • Composition : Tissu extérieur : Nylon 2D Nanoshell anti déperlant ; 20D tissage haute densité - Tissu intérieur : 20D polyester tissage haute densité
  • Description : Caissons matelassés antiblocage 2D Nanoshell - Poche intérieure pour accessoires (Mp3, boule quiés, masque de nuit..) avec zip - Forme du sac de couchage sarcophage très large aux épaules - Ouverture latéral droite par Zip YKK avec antiblocage - Capuche avec serrage élastique extérieur - Boudin cervical isolant avec serrage Pastique intérieur - Boudin d’isolation intérieur suivant la fermeture éclair - Bouton pression extérieur et scratch intérieur au niveau de la fin du zip latéral
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Genre: Homme
  • Garnissage : Ultra-dry Down 750 + Loft – 750 cuin 90/10 – 550 g de duvet de canard européen en regular, 520 en short et 600 g en long
  • Température confort (norme européenne EN135378) : -3°C
  • Température limite confort (norme européenne EN135378) : -18°C
  • Température extreme confort (norme européenne EN135378) : -28°C
  • Tailles disponibles du produit: Unique
  • Volume compressé: 21 x 24 cm - 8,3 litres
  • Poids (donnée fabricant): 1225 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 1122 g en taille Regular avec son sac de compression
  • Accessoires fournis: Sac de rangement - Sac de compression
  • Couleurs: Bleu
  • Garantie: Voir sur le site Sea To Summit pour plus d'infos
  • Entretien: NC
  • Prix: 359 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Mont Viso (Italie) entre 2450m et 3000m
  • Activités: Alpinisme
  • Ecosystème: Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 4 jours
  • Conditions météorologiques: Ciel couvert les 2 premiers jours puis beau temps. Pas de pluie. Température légèrement négatives les 2 premiers soirs puis positive dans les refuges.

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: NC
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP
  • Récupération par le fabricant: NSP

Sea To Summit Talus 2

 

Premières impressions

Le sac de couchage est livré dans son sac de stockage lui même dans un sac plastique zippé. A l’intérieur, on découvre le duvet relativement léger avec son sac de compression. Le revêtement du sac de couchage est plus qu’agréable au toucher (intérieur et extérieur) et la finition a l’air très soignée. Je teste dans la foulée la compression du sac, élément primordial. Premier point positif, il est aisé de rentrer le duvet dans son sac de compression, la place est au rendez vous et l’utilisation de 4 sangles est un plus indéniable pour répartir cette compression (par rapport à ceux qui n’ont que 3 sangles). Leur utilisation est intuitive et rapide.

Le sac de stockage offre plusieurs possibilités :

  • Due à la place disponible pour rentrer le duvet dans ce sac, le duvet comprimé a plus la forme d’une boule (dimension: 21cm l x 22cm L x 24cm H ) que d’un long cylindre fin (photo 1).
  • Dimensions dans son sac non comprimé (21cm de diamètre x 37 cm de hauteur). Bon a savoir pour la répartition de vos affaires dans votre sac à dos (photo 2).
  • Stockage à la maison duvet pas du tout comprimé : 50cm x 50cm x 55cm hauteur (photo 3)
  • Sac de transport zippé sur tout le tour avec anse : 40cm x 55cm x 25cm hauteur (photo 4). Idéal pour la voiture si besoin afin d’éviter de le laisser dans son sac de compression plusieurs jours.

En plus du duvet, il y a une lettre du président de Sea to summit ainsi que le descriptif technique attaché à un mini mousqueton qui fera office de porte clé et une fiche test du rapport final du duvet avec son numéro d’identification.

Poids testé avec le sac de compression 1122g (même poids à 5g prêt comprimé ou non).

On a qu’une seule envie maintenant, c’est de le tester en montagne !

Test terrain du sac de couchage Sea To Summit Talus II

Pour cette longue course en semi autonomie, j’ai emporté le Talus II, un tapis de sol thermarest néoair et un drap de sac en soie au cas où. Je n’ai pas eu à utiliser le drap de sac.
1re nuit au parking dans la voiture pour éviter de faire les 4 heures de route le lendemain : Même avec des températures positives (environ 10 degrés), on ne se retrouve pas en nage dans ce duvet au milieu de la nuit. Le tissu est toujours agréable et ne colle pas à la peau malgré cette sensation de chaleur.
Une bonne 1re impression car on a vraiment de la place dans le sac de couchage pour se tourner, laissant peut être trop d’espace entre soi et les parois du duvet.

2e et 3e nuit : conditions identiques : nuit seul en abri dans un ½ tonneau sur une arrête à 2940m d’altitude. Température ressentie sans vent car protégé : environ -2 degrés. J’ai gardé juste une micro polaire, caleçon et des chaussettes. Très bonne nuit dès que la chaleur se fait ressentir au bout de quelques minutes après être entré dans le duvet. Un léger froid ressenti sur les cuisses et le haut du corps pendant la nuit. Il suffit de serrer le cordon élastique pour que le boudin cervical et la capuche nous entoure et évite que l’air extérieur ne rentre tout en chauffant l’espace intérieur.
A noter la possibilité d’ouvrir le zip latéral par les pieds permettant de s’asseoir sur le duvet et de mettre nos pieds dans le duvet pour les réchauffer.

Un léger bémol sur un ressenti personnel où j’aurai aimé être plus serré dans le duvet lorsque les nuits sont froides. On a le confort avec cette taille car on peut facilement se tourner à l’intérieur du duvet et plier ses jambes mais cet espace de liberté peut être une perte de chaleur pour des nuits froides (mais en même temps, je n’avais pas mis de doudounes).
Peut être une taille « short » au lieu de « regular » aurait été plus adéquate pour mon gabarit (1,79m, assez fin, 69kgs).

4e et 5e nuit en refuge à 2450m et 2600m : les chambres sont froides mais la température reste positive. Des nuits confort toujours grâce à l’espace disponible et le toucher agréable du tissu intérieur avec juste un t-shirt.

  • 90%
    Qualité de fabrication - 90%
  • 90%
    Ergonomie - 90%
  • 80%
    Thermicité - 80%
  • 85%
    Confort - 85%
  • 75%
    Poids - 75%
  • 90%
    Volume - 90%
85%

Mon avis

Pour conclure, Le Talus II de Sea To Summit est un sac de couchage vraiment agréable au toucher et très confortable. On l’adopte sans équivoque et son pouvoir de compression est vraiment bluffant pour un poids minime.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Avis après plusieurs mois

Points forts
  • Qualité de fabrication
  • Poids
  • Tissu extérieur imperméable
  • Volume intérieur confortable
  • Compressibilité
  • Équipements & accessoires
Points faibles
  • Volume de compression en boule
  • Répartition chaleur
Florent74
A propos de l'auteur

Arrivé en Savoie en 2007, je vis la Montagne à 100%. Passioné et pratiquant de sports de Montagne toute l'année aussi bien en ski de randonnée, alpinisme ou escalade. Vivre ces sports dans un esprit de cordée avec toujours mon objet fétiche, mon appareil photo qui ne me quitte jamais et permet d'immortaliser ces moments inoubliables. www.ve...



http://www.verticalflow.net

Sending
Your rating: