Test sac Osprey Transporter 130

Activité : Ski de Randonnée  | 
Test du sac Transporter 130 d’Osprey utilisé pour un voyage au Nord de la Norvège en mai 2017. L’objectif étant d’explorer les fjords des Alpes de Lyngen en voilier et de dévaler les pentes de neige en ski de randonnée.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Sacs à dos
  • Composition : Nylon 900D renforcé et nylon 420D ripstop
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Genre: Homme
  • Technologies : NC
  • Compartiments : Une poche latérale zippée - Poche accès facile aux liquides et objets de valeur - Double poignée de transport - Sac à dos avec harnais de portage - Base renforcée - Poche de rangement à fermeture éclair - Poche interne de compression
  • Dos/ceinture : Sac à dos avec harnais de portage. Double poignée de transport
  • Volume: 130L
  • Couleurs: Bleu, gris, rouge
  • Garantie: NC
  • Entretien: NC
  • Prix: 130

Conditions du test

  • Lieux du test: Norvège - Trois vols internationaux avec escales, deux transferts en train, quatre transferts automobile, 2 transferts en bus et quatre à six trajets à pied pour rejoindre les points de transfert. Charges : 130 litres, 26 kg.
  • Ecosystème: Mer, Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Vietnam
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP

 

Premières impressions

Le sac que j’ai testé à la plus grande capacité la gamme Transporter de la marque Osprey, 130 litres.
A ma grande surprise, je le reçois dans un petit colis. En l’ouvrant, je comprends de suite l’ingéniosité de la marque. La poche de rangement du dessus du sac se retourne pour ranger le sac à l’intérieur. Belle astuce qui permet de ne pas avoir un sac en plus pour le ranger et le compresser quand vous n’en avez plus l’utilité (dimensions compressés : 30 cm x 55 cm x 10 cm).
La manipulation prend moins de 30 secondes.
Concernant le poids, ce sac est plus que léger, pesé à 1,2 kg pour une capacité de 130 litres.
Une première impression d’un sac relativement souple et léger.
Niveau conception, les matériaux utilisés et les finitions sont vraiment de qualité. Je n’en attendais pas moins de cette marque. Les coutures sont impeccables, le tissu résistant et de nombreuses parties sont renforcés par un rembourrage d’1 centimètre environ. Le contour du sac, les angles sont rembourrés, par contre le fond du sac ne l’est pas. Mais le tissu utilisé pour cette partie est en nylon renforcé.
Les zips sont adaptés à chaque poche. Autrement dit, le zip principal et sa fermeture est imposant ce qui assure indéniablement une résistance à l’utilisation intensive. Il est possible également d’y mettre un cadenas.
Il y a de nombreuses poches de rangement toutes zippées et possédant une ouverture large.
Une à plat sur le dessus pour les magasines, ordinateur, tablettes… On y rentre aisément un ordinateur portable de 15 pouces.
Une sur le petit côté que j’ai utilisé pour les chaussures, chaussons…
Une sur le grand côté avec un clip pour les clés si besoin.
Un grand filet à l’intérieur.
De petites poches auraient pu être pratiques d’utilisation pour éviter que toutes les affaires ne se mélangent dans ces grands volumes.

Test du sac Transporter 130 de Osprey

Tenue du sac

Le sac une fois chargé pesait environ 25 kg. Mais mes affaires ne le remplissaient pas entièrement. J’avais un sac en plus pour les skis à côté et un sac pour mon matériel photo en cabine. 130 litres, c’est vraiment une grande capacité à ne réserver que pour des voyages en autonomie complète ou ne partir qu’avec un sac. Pour ma part, un sac de 95 L aurait été parfait.
Autrement dit, vu la souplesse du sac et l’absence de fond rigide, si le sac n’est pas rempli à bloc, il se tient difficilement en portage classique et s’écrase.

Confort

J’ai eu l’occasion d’utiliser à plusieurs reprises le harnais de portage. Sur une longue distance, le confort est assez moyen dû principalement aux bretelles assez fines pour ce volume de sac. Les bretelles supportent tout le poids du sac qui se retrouve sur bas du sac. Pas de ventrale pour compenser. Il m’est arrivé à plusieurs reprises de le manipuler à deux grâce aux sangles positionnées aux extrémités.

Transport

Vol Genève-Oslo – Train Aéroport Oslo-centre Oslo – A pied Centre Oslo-Hôtel (environ 1 km) – Idem pour le lendemain, Vol Oslo-Tromso – Bus Aéroport Tromso-Centre Tromso (environ 1 km) – A pied Centre Tromso-Bateau – Idem au retour

Réglages

Le seul réglage possible est l’ajustement des bretelles.

Finitions

Le point fort de ce sac. Au toucher, on comprend aisément la qualité de fabrication et la résistance du sac. Sur le terrain, c’est confirmé. Malgré tous les portages, les transferts en avion, bus, train ou à pied. Le sac n’a pas bougé, aucune traces d’usure, de frottement, d’accrocs. Il est comme neuf.
  • 80%
    Qualité de fabrication - 80%
  • 60%
    Réglage du sac à dos - 60%
  • 50%
    Confort de portage - 50%
  • 70%
    Organisation du rangement - 70%
  • 85%
    Ratio poids/volume - 85%
  • 70%
    Accessoires - 70%
69%

Mon avis

Pour conclure, la qualité Osprey est au rendez-vous pour vous accompagner dans vos prochains voyages : légèreté et résistance en sont les maitres mots.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Arrivé en Savoie en 2007, je vis la Montagne à 100%. Passioné et pratiquant de sports de Montagne toute l'année aussi bien en ski de randonnée, alpinisme ou escalade. Vivre ces sports dans un esprit de cordée avec toujours mon objet fétiche, mon appareil photo qui ne me quitte jamais et permet d'immortaliser ces moments inoubliables. www.ve...



http://www.verticalflow.net

5 + six =

Sending
Your rating: