Test smartphone Crosscall Trekker M1

Test du Smartphone Crosscall Trekker M1 lors de randonnée dans le Massif Central, le Jura et les Préalpes. Avis complet après 60 jours d'utilisation.


Crosscall, société française, basée à Aix-en-Provence, propose des mobiles et smartphones étanches, résistants et dotés d’une grande autonomie. Avec son trekker M1 la marque propose un modèle à la fiche technique plutôt ambitieuse, idéal sur le papier pour affronter les environnements difficiles et imprévisibles que rencontrent les trekkers. Après plus de 60 jours de test, ce smartphone m’a t-il convaincu ?

Conditions du test

  • Lieu du test : Massif du Jura, Massif central, Préalpes
  • Durée du test : 20 sorties de 5 à 72h + test en usage quotidien de 60 jours
  • Conditions météo : toutes les conditions classiques ont été rencontrées.
  • Amplitude thermique -11°C > 21°C
  • Activités : randonnée
  • type de terrain : montagnard à alpin

Crosscall Trekker M1

Caractéristiques du smartphone Crosscall Trekker M1

  • Norme IP : IP67
  • Etanchéité à l’eau : 1 mètre / 30mn
  • Etanchéité poussière : Totale
  • Multi-SIM : Double SIM
  • Taille de la SIM: Micro SIM 3FF
  • 2G (GPRS/EDGE) : 850/900/1800/1900Mhz
  • 3G (HSPA+) : 900/2100MHz
  • 4G (LTE) : 800/1800/2100/2600 MHz
  • Messagerie : SMS / MMS / Mail
  • Géolocalisation : A-GPS + GLONASS
  • Ecran : 4.5’’ IPS, Gorilla Glass 3, Wet touch
  • Résolution écran : 960 x 540, 16 millions de couleurs
  • Système d’exploitation : Android 5.1.1 LOLLIPOP
  • Type de processeur : Qualcomm Snapdragon 410 Quad-Core
  • Vitesse de processeur : 1.2Ghz
  • Taille de la RAM : 1 Go
  • Taille de la ROM : 8 Go
  • Lecteur MicroSD : Oui – Jusqu’à 32 GB
  • Dimensions : 147 x 77 x 14,8 mm
  • Poids : 224g
  • Couleur : Noir
  • Langues : FR,EN,ES,PT,IT,DE,NL,TR,CN
  • DAS : 0.630 W/Kg
  • Températures d’utilisation : -10°C +60°C
  • Lampe torche : Oui, Flash led
  • Sonneries : Stéréo, MP3, Vibreur
  • Fonction mains-libre : Oui
  • Lecteur : AMR/MIDI/MP3/AAC/MP4/H.263/H.264/3GP
  • Radio FM : Oui
  • Fonctionnalités : Play Store Google, Réveil, Magnétophone, Bouton personnalisable…
  • Capteurs : Accéléromètre, Capteur magnétique, Capteur de proximité, Capteur de luminosité
  • Appareil photo : 13MP + 5MP (SAMSUNG S5K3M2)
  • Résolution vidéo : Full HD, 1920×1080 30fps
  • Autofocus Zoom : Digital x6
  • Flash : Oui
  • Type de batterie : Li-ion Polymère 3000mAh
  • Autonomie en veille : 13 jours constatés
  • Autonomie en communication : 20h00
  • Autonomie GPS : 07h30
  • USB : 2.0, OTG
  • Ecouteurs – Prise jack : 3.5mm
  • Wifi : 802.11b/g/n, Dual band, MIMO
  • Bluetooth : 4.0 LE
  • NFC : Oui
  • Connexion PC : Oui
  • Accessoires Inclus : Câble plat USB/micro USB : 1,2m / Chargeur secteur USB : 2,1A / Kit piéton IPX6 à cable plat
  • Autres accessoires compatibles en option: Housse de protection / Verre trempé / Chargeur allume Cigare : 2,1 A
  • Prix: 399€

Test Crosscall Trekker M1

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication : Chine – –
  • Emballage : livré dans un coffret en carton recyclable +
  • Réparabilité : – –
  • Pas de précision ni d’engagement sur la disponibilité des pièces détachées. – –
  • SAV disponible via un numéro surtaxé – –
  • Récupération de l’article hors d’usage par le fabricant : négatif – –
  • Recyclage : – – Batterie Li-ion. Le lithium est un matériau non renouvelable extrait dans des conditions insatisfaisantes de traçabilité. Le recyclage des batteries Li-ion en fin de vie est insatisfaisant (seul 5% des batteries au lithium-ion commercialisées sur le marché européen sont collectées.)
    Présence de métaux et terres rares extraits dans des conditions insatisfaisantes de traçabilité. Le recyclage des métaux et terres rares est insatisfaisant (moins de 1 % commercialisées sur le marché européen sont collectées.)
  • Toxicité des matériaux : non renseignée – –
  • Politique et engagements environnementaux : négatif – –

Test smartphone Crosscall Trekker M1

Ergonomie, prise en main(s)

Le trekker M1 présente un look « costaud » qui saute aux yeux lors du déballage du produit. Dans l’univers des smartphones où la course à la finesse et à la légèreté fait rage, ce modèle détonne par cet aspect inhabituellement imposant. Crosscall joue de ce design « baroudeur » et … on trouve cela plutôt sympa.

Mais au-delà du look, quelles sont les conséquences de ces généreuses dimensions ? Avec 230g sur la balance, le trekker M1 présente un poids très raisonnable au vu de ses caractéristiques (batterie énorme, caractéristiques antichocs) et la différence avec un Samsung S6 ne se fera guère sentir dans le sac.

Quant aux dimensions, soulignons que la manipulation nécessite tout de même les deux mains pour les plus petits gabarits. Ceux-ci pourront se tourner vers le Trekker S1, plus petit, et les autres se surprendront à s’habituer et maîtriser la bête d’une main. Une habitude d’autant plus facile à prendre que le téléphone est bien fourni en boutons avec 3 touches physiques : volumes, marche / arrêt et un bouton programmable.

Au chapitre de l’ergonomie toujours, précisons que le compartiment double SIM et carte SD est accessible par un cache vissé. Ce système est, certes, une garantie pour préserver une bonne étanchéité mais n’est pas très pratique. Même si l’on y accède pas tous les jours, la nécessité d’avoir sur soi l’outil (fourni) pour accéder à la trappe et glisser par exemple une sim locale à l’étranger s’avère une contrainte dont on se serait bien passé.

Enfin, soulignons la qualité des accessoires fournis. Câbles usb et casque audio sont d’excellente qualité et dotés de câbles plats qui réduisent les risques d’emmêlements et de détériorations.

OS, applications et performances

Crosscall utilise Android 5.1.1 Lollipop. Pas de surprise de ce côté là, le système tourne bien, sans ralentissements, d’autant que Crosscall a fait le choix judicieux de ne pas ajouter les habituelles surcouches et applications maison qui détériorent les performances du système d’exploitation. Un choix d’autant plus pertinent que chacun pourra faire son marché dans le Play store de Google, en fonction de ses besoins personnels.

Seule originalité, Crosscall propose une application adossée au bouton paramétrable. En un appui long, le bouton offre accès à une fonction SOS qui simultanément :

  • Envoie un sms d’urgence prédéfini incluant les coordonnées GPS, à un ou plusieurs contacts choisis préalablement.
  • Déclenche un appel d’urgence au 112.
  • Fait clignoter le flash à l’arrière de l’appareil pour être repéré rapidement.
  • Mets le téléphone en haut-parleur si vous êtes dans l’incapacité de tenir votre combiné de façon prolongée par exemple.
  • Vous localise via les réseaux et d’enregistre l’appel d’urgence.

Cette fonction est un véritable coup de cœur, un « plus pour l’outdoor», et tout particulièrement pour ceux qui pratiquent en solitaire.

Si côté connectique, le Trekker M1 est doté de ce qui se fait de plus complet à ce jour, offrant 4G, Wifi, bluetooth le, nfc, usb otc, radio fm, … J’aurais adoré, sur un smartphone dédié à l’outdoor, voir apparaître un thermomètre et un capteur alti-barométrique …en plus des traditionnels accéléromètre, capteur magnétique, capteur de proximité, capteur de luminosité.

Ecran

L’écran de 4,5’’ offre une résolution qHD (960 x 540) très largement suffisante sur un écran de cette taille. La luminosité permet une lecture de l’écran sans souci en extérieur. Protégé par un verre renforcé Gorilla Glass III, l’écran est doté de la technologie Wet Touch qui permet de manipuler le téléphone avec les doigts mouillés. Notons tout de même que toutes ces protections ne changent pas la nature du smartphone qui reste un objet électronique fragile nécessitant quelques soins.

Côté GPS

Côté gps, CROSSCALL met les petits plats dans les grands avec à la fois l’A-GPS et le GLONASS. Les systèmes américain et russe travaillent de concert pour offrir un fix très rapide et prémunir de tout décrochage. Reste que la fonction gps est gourmande en énergie et qu’il ne faut pas oublier cela si l’on veut également utiliser le trekker M1 comme accessoire de sécurité pour appeler les secours en cas de souci.

Appareil photo

On trouve, sur le Trekker M1, un capteur Samsung de 13MP (et un de 5MP en façade pour les selfies). Si l’on ajoute à cela la capacité de cet appareil a sortir par tous temps, voilà qui fait du Trekker M1 un compagnon intéressant pour ramener des images de vos randonnées par les pires conditions climatiques. N’en espérez cependant pas plus que ce qu’un capteur minuscule de smartphone peut offrir.

La batterie

C’est indéniablement un point fort de ce téléphone. Avec une batterie 3000 mAh, l’autonomie est bluffante. N’ayant que rarement l’occasion de parler aussi longuement au téléphone, il est difficile de vérifier les données annoncées par le fabricant : 20h en communication. Mais une chose est sûre, le Trekker M1 tient facilement 2 ou 3 jours en utilisant la 4G, et toutes les fonctionnalités du téléphone. En mode avion, on envisage sans souci emmener le Trekker M1 sur une semaine à dix jours de trek sans recharge. Quant à la mise à l’épreuve du froid : la batterie n’a guère bronché . Un vrai atout sécurité !

Solidité / fiabilité

Après une utilisation quotidienne de deux mois, le Trekker M1 s’est avéré irréprochable. La sensation de qualité et de solidité ressentie au déballage se confirme à l’usage. La smartphone est bien fini, bien assemblé, les matériaux sont de très bonne facture. Sans avoir de reproche particulier soulignons juste une inquiétude concernant les caoutchoucs qui assurent l’étanchéité des sorties USB et jack. Quel en sera le vieillissement à l’usage ? Ces ports seront-ils étanches en cas de défaillance des caches ?

Verdict

Doté du meilleur de la technologie actuelle qu’il embarque dans une coque renforcée, le Crosscall Trekker M1 satisfera le randonneur en quête d’un smartphone orienté outdoor, ce à condition d’ assumer ce look particulier et des dimensions hors normes …, dans un usage plus citadin.

Points forts

  • Solidité et étanchéité
  • Look
  • Fiabilité
  • Batterie 3000 mhA
  • Android sans surcouche
  • Fonction SOS
  • La fonction lampe de poche qui dépanne sous la tente …

Points faibles

  • Bilan écologique
  • Prix
  • Dimensions, poids
  • Pas de capteurs de température ni alti-baro
  • Étanchéité en cas de détérioration des caches plastiques
A propos de l'auteur

Mammifère omnivore, pogonotrope et dromomane....



2 Responses
  1. Zacharie

    Article très complet, avec le système de plus et de moins pour les caractéristiques que je trouve intéressant.
    Je confirme votre avis, notamment sur l\’autonomie, la prise en mains et la solidité. Je le possède depuis un an et suis agriculteur : lourdes chutes , crasse, terre, humidité, ne lui font pas peur. Je suis tombé avec le téléphone en main, de tout mon poid sur l\’écran, contre une pierre au sol, et à par des rayures sur la coque en plastique, rien d\’autre à signaler.
    Le bémole dont vous ne parlez pas serait pour moi le manque de réactivité du système, lié au processeur un peu faible je pense, qui fait qu\’avec beaucoup d\’applications installées, il faut soit utiliser des tueurs de tâches, soit être patient pour le lancement du GPS ou des navigateur par exemple.

  2. jean

    bonjour,
    avez vous testez la fonction SOS.
    Ce qui m’embête, c’est de ne pas savoir ceci : si on le met en place et que ça se déclenche intempestivement : il y a un message de confirmation ou c’est direct l’appel aux secours?
    merci d’avance de la réponse

huit − cinq =