Test softshell Jack Wolfskin Compound

Activité : Randonnée Raquettes à neige Ski de Randonnée  | 
Test de la softshell Jack Wolfskin Compound lors de quatre randonnées à pied, en raquettes et à ski en Suisse, dans les Alpes maritimes et dans la vallée du Rhin en Allemagne. Cette softshell aux matières hybrides a reçu un Ispo Award 2013. Une petite révolution ?


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Vestes softshell et polaires
  • Composition : Microgard stretch (80 g/m2) - Stormlock Hydroproof
  • Description : Capuche coupée réglable en ouverture faciale et en volume - 2 poches sur les hanches - poche intérieure - poignets supplémentaires
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Genre: Homme
  • Technologies : Stormlock Active
  • Tailles disponibles du produit: S à XXL
  • Poids (donnée fabricant): 540 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 570 g en taille L
  • Couleurs: seaweed (vert) - black
  • Garantie: Voir sur le site Jack Wolfskin pour plus d'infos
  • Entretien: Voir sur le site Jack Wolfskin pour plus d'infos
  • Prix: 199,95 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Alpes (France, Suisse); Allemagne
  • Activités: Randonnée, Raquettes à neige, Ski de Randonnée
  • Ecosystème: Campagne, Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 18 jours
  • Conditions météorologiques: Températures très fraiches au printemps, à l’automne ainsi que pendant l'hiver, parfois estivales.

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Vietnam
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: Oui
  • Récupération par le fabricant: Oui
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: https://www.jack-wolfskin.fr/corporate-responsibility.html#environment

Softshell Jack Wolfskin Compound

La softshell Jack Wolfskin Compound est une veste hybride et entièrement stretch : elle est coupe-vent et isolante sur les faces avant, arrière ainsi que sur la capuche, softshell bien résistante pour les manches et le bas. La Jack Wolfskin Compound, qui utilise des matériaux bluesign, soucieux de l’environnement et sans risque pour l’utilisateur, a été récompensée au dernier salon professionnel Ipso, à Munich.

Test de la veste sur le terrain

Le premier avantage de la Compound est qu’elle est discrète, voire élégante, au moins dans les coloris gris/noir. En tout cas, je n’hésite pas à l’enfiler pour le voyage. Il ne me viendrait pas à l’idée de la remiser dans mon bagage jusqu’à l’arrivée dans les montagnes.

D’autant qu’elle est particulièrement confortable. Les matières sont très souples, la doublure intérieure très douce.

Finalement, je l’aurai utilisée tous les jours, au moins en marche d’approche et lors des pauses. Parfois plus longtemps, car le printemps n’aura pas été des plus cléments. La veste a aussi été essayée à la neige, en Suisse également, lors de deux journées de ski et de raquettes à neige. Il faut dire que les températures étaient clémentes, légèrement positives, la Compound a été efficace. Ses qualités coupe-vent ont été particulièrement appréciées.

Stretch, elle épouse bien le corps, dans tous les mouvements. Jusque dans les plus incongrus pour un marcheur, comme… manger à table avec couteau et fourchette, où elle ne gène pas aux entournures.

Sous le sac à dos, la softshell se montre bien respirante et la transpiration s’évacue sans mal. Facilement accessibles, les poches extérieures sont grandes et bien disposées. En revanche, la poche intérieure s’avère trop étriquée et ne peut guère abriter qu’un petit porte-monnaie.

La veste est plutôt légère. Présentée comme absolument étanche à l’air, la Compound tient parole. A condition de remonter entièrement la fermeture, qui arrive alors au-dessus du menton car le col est très haut. Lorsque le vent se fait plus cinglant, la capuche est appréciée. Une seule main suffit pour la mettre en place, elle s’ajuste bien et remplit parfaitement son office. Il manque cependant un cordon de serrage pour faire définitivement l’impasse sur un bonnet par une bise bien mordante. Cela dit, il ne faut pas non plus demander l’impossible à cette veste, notamment lorsque les températures descendent en-dessous de zéro…

A deux reprises, les randonnées ont eu à affronter des petites pluies, fines mais persistantes. Même si elle n’est pas garantie imperméable, la Compound résiste sans problème. Hydrofuge, déperlante, elle protège bien, même aux coutures. En tout cas, l’intérieur reste sec et douillet.

  • 85%
    Qualité de fabrication - 85%
  • 95%
    Confort - 95%
  • 90%
    Respirabilité - 90%
  • 85%
    Déperlance/Imperméabilité - 85%
  • 95%
    Coupe-vent - 95%
  • 90%
    Ergonomie - 90%
  • 90%
    Thermicité - 90%
  • 70%
    Poids - 70%
88%

Mon avis

La softshell Coumpound de Jack Wolfskin est une veste taillée pour la randonnée par températures fraîches. Elle garde bien la chaleur, évacue bien l’humidité et déperle efficacement. Une softshell qui a du coffre.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Points forts
  • Souplesse des tissus et confort
  • Qualité de fabrication et résistance
  • Polyvalence



Points faibles
  • Poche intérieure trop petite
  • Absence de dispositif de serrage sur la capuche


wolff
A propos de l'auteur

Journaliste professionnel venant de la presse régionale, j'ai toujours aimé bouger. Au fil de mes pérégrinations, j'ai découvert le voyage à pied et à vélo, que j'apprécie énormément. Et plus j'en fait, plus j'en redemande !...



deux × deux =

Sending
Your rating: