Test sous-vêtement Millet LD C Wool Blend 200

Activité : Randonnée  | 
Test du sous-vêtement Millet LD C Wool Blend 200 mi synthétique mi laine lors de randonnée en Islande par temps frais et humide. Avis après 20 jours de test.
Posté le :


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Sous-vêtements techniques
  • Composition : Carline® Wool Blend™ 200 : 57% polyester / 43%laine
  • Description : Ouverture col demi-zip - coutures « flatlock » - construction Flex Comfort™
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Genre: Femme
  • Tailles disponibles du produit: Du S au XL
  • Poids (donnée fabricant): 176 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 176 g
  • Couleurs: Noir ou turquoise
  • Garantie: 2 ans
  • Entretien: Laver en cycle laine avec couleurs similaires à 30° pas d’essorage.
  • Prix: 90 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Islande
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 20 jours
  • Conditions météorologiques: Températures entre 5 et 15 °C, temps humide

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Chine
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: NSP
  • Récupération par le fabricant: NSP
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: https://www.millet.fr/developpement-durable.html

 

sous-vêtement Millet LD C Wool Blend 200

 

Test sur le Terrain du sous-vêtement Millet LD C Wool Blend 200

Présentation

Le sous-vêtement LDC wool blend 200 de Millet est un sous-vêtement en matière hybride alliant de la fibre synthétique à de la fibre naturelle. Pour commencer, une petite présentation de chaque matière. La « Carline » a déjà fait ses preuves, cela fait longtemps que l’on retrouve cette fibre synthétique chez Millet. Légère, extensible et chaude elle est connue pour ses capacités de transfert thermique et séchage rapide. La laine mérinos quant à elle est maintenant partout et chez toutes les marques. Elle garde au chaud, est douce, sèche rapidement, et dernier point important est ultra respirante grâce à ses qualités thermorégulatrices lui donnant l’avantage d’être « anti-odeur ». En règle générale, on peut trouver différents grammages pour ces matières. Ils sont entre 100 et 300 g/m², plus il est important, plus le vêtement sera épais et chaud. Pour ce produit le grammage est de 200g/m². Pour plus d’informations sur ces matières, lisez l’article sous-vêtement technique : synthétique ou mérinos ?

Test sous-vêtement Millet LD C Wool Blend 200

Dans les faits

Annoncé comme une première couche, j’ai porté principalement le Tshirt LD C wool blend de Millet à même le corps. Certaines journées ensoleillées, je portais un débardeur en dessous pour mettre mes bras au soleil si la chaleur le permettait. Il est très agréable à porter, offre une grande liberté de mouvement , et est une très bonne couche thermorégulatrice. En effet, la météo peut être très changeante dans une même journée passant de 15°c en plein soleil à 5°c en fin de soirée. Je n’ai jamais eu trop chaud ni trop froid avec ce haut couplé d’une polaire et d’une veste coupe-vent si besoin.

Test du sous-vêtement Millet LD C Wool Blend 200

Très doux au touché, il est bien taillé pour les grands gabarits avec des manches longues qui arrivent largement aux poignet. Le bas du sous-vêtement arrive sous la ceinture ce qui est pratique quand l’on porte un sac à dos. On retrouve le petit logo de la marque qui est assez discret à gauche au niveau de la poitrine. Le sous-vêtement a une fermeture YKK centrale au niveau du col permettant l’aération et de l’enfiler facilement. Il y a un petit rabas au niveau du haut de la fermeture évitant toute irritation au niveau du menton.

Test sous-vêtement Millet LD C Wool Blend 200

Les coutures « flatlock » permettent un empiècement sans coutures gênantes. Celles en diagonales au niveau des épaules donnent une jolie coupe. La couleur turquoise est flashy, au moins on est vu de loin. Le sous-vêtement est disponible en Noir pour celles qui préfèrent être plus discrètes.

Pour ce qui est de l’entretien, je conseillerais de le laver dans un filet en tissu pour éviter tout accroc dans la machine. La laine reste une matière plus fragile que d’autres. J’ai tendance à faire de petits trous au niveau de la taille sur mes hauts en laine mérinos en général à cause du « clip » de la ceinture du sac à dos. Pour l’instant pas de trous ni d’accrocs à signaler, le mixte laine et synthétique semble rendre le sous-vêtement plus robuste et résistant.

 Test du sous-vêtement Millet LD C Wool Blend 200

  • 95%
    Qualité de fabrication - 95%
  • 100%
    Confort - 100%
  • 95%
    Thermicité - 95%
  • 95%
    Respirabilité - 95%
96%

Mon avis

Le sous-vêtement LDC wool blend 200 de Millet remplit les conditions nécessaires en tant que première couche. Il est respirant, chaud et bien qu’il soit composé de laine et de synthétique, ne cause pas de gros problèmes d’odeurs même après une utilisation intensive. Cette matière hybride donne au sous-vêtement une belle coupe et lui offre, je pense, une plus grande résistance dans le temps. Finalement, ce sous-vêtement rassemble bien les avantages de la laine et du synthétique !

Candice
A propos de l'auteur

 Travaillant dans les pays nordiques à l'année, je profite des mes vacances au printemps et à l'automne pour découvrir des pays au climat plus doux. A pied, en kayak ou à vélo, tous les moyens sont bon pour découvrir une nouvelle destination un peu différement que dans les guides. Mes p...



deux × un =

Sending
Your rating: