Test sous-vêtement Ortovox Merino competition LS Zip Neck

Test du sous-vêtement Ortovox Merino competition Long sleeve Zip Neck à ski, en randonnée et en raquettes. Bodymappé à 190 g/m² et 240 g/m² selon les empiècements, le sous-vêtement est aussi naturellement anti-odeur. Verdict après 10 jours d’utilisation.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Sous-vêtements techniques
  • Composition : Composition: 80% merino, 17% polyamide, 3% élasthane - Densité: de 190 g/m² à 240 g/m² selon les empiècements
  • Description : Coutures: plates - Coupe stretch près du corps - Col montant et zippé
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Genre: Homme
  • Tailles disponibles du produit: S à XXL
  • Poids (donnée fabricant): NC
  • Poids (produit pesé par le testeur): NC
  • Couleurs: blue ocean, happy green, Black raven
  • Garantie: 1 an
  • Entretien: Lavage en machine à 40°C
  • Prix: 89,95 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Chartreuse
  • Activités: Randonnée, Raquettes à neige, Ski de Randonnée
  • Ecosystème: Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 10 jours
  • Conditions météorologiques: Froid (entre -15°C et 5°C)

Ortovox Merino competition Long sleeve Zip Neck

Test Terrain

Développée pour les activités sportives intenses, la gamme Merino Competition d’Orthovox bénéficie d’une technologie de tissage en rond qui supprime les coutures et ajuste l’épaisseur en fonction des zones. On a ainsi des zones aérées au niveau des aisselles, des zones plus épaisses et renforcées au niveau des épaules, le tout sur une coupe stretch très confortable. Le fabricant a réparti l’épaisseur entre 190 g et 240 g afin de procurer chaleur et respirabilité maximale tout en conservant une bonne aisance des mouvements grâce à l’addition d’élasthanne dans les fibres mérinos.

Jusqu’à peu la marque Ortovox s’arrêtait pour moi à la fabrication d’équipements de protection contre les avalanches (ARVAs, sonde, sac ABS…) et j’ai été surpris de constater l’étendue de leur gamme en prenant connaissance de leur site web.
Ortovox développe en réalité des vêtements en laine mérinos depuis 25 ans et propose une gamme assez large de textiles techniques. Inutile de revenir sur les multiples avantages de la laine mérinos, poussons un peu plus loin le test pour voir si le produit répond bien aux attentes qu’on lui prête.

J’ai testé le modèle Merino competition Long sleeve Zip Neck d’Ortovox sur de nombreuses journées froides au ski, avec une activité physique importante et sur 2 journées de randonnées avec des températures plus clémentes. J’ai respecté la consigne du fabricant : ne pas laver le produit à chaque utilisation.

Le produit est construit sur un principe de tissage en rond qui enlève toute couture au niveau du torse. Rappelez vous, cette couture qu’on a sur le coté et qui gratte bien souvent… Et bien là, pas de couture, c’est un bon point du produit pour le confort. Le bas du sous-vêtement est élastiqué, ce qui évite qu’il remonte pendant l’activité. La longueur est assez importante pour protéger, le sous-vêtement est couvrant, il protège du froid dans le bas du dos. Les manches bénéficient de la même construction élastiquée au niveau des poignets avec les mêmes qualités. Les seules coutures sont sur les jonctions des manches, celles-ci sont plates et ne se font absolument pas sentir, aucun point de friction.
Le Merino competition Long sleeve Zip Neck est confortable et ne gratte jamais, même lorsque l’on transpire ou que l’on s’active beaucoup. J’ai fortement apprécié le coté « stretch » et seconde peau du sous-vêtement qui convient à toutes les activités intenses. Je n’ai jamais été gêné par le t-shirt durant ce test.

Lorsque la température est plus élevée on peut facilement réguler grâce au col zippé, pas de surchauffe en plein effort. Je mettrais un petit bémol sur cet aspect du produit, le col est bien montant et confère au produit une bonne qualité d’apport thermique. Cependant je trouve qu’il monte un peu haut et qu’il est légèrement gênant s’il est porté fermé à fond. Je sélectionnerais sûrement davantage le modèle à col rond mais c’est vraiment un aspect subjectif.
Les zones à forte demande en évacuation de transpiration comme les aisselles, entre les pectoraux ou entre les omoplates sont en laine avec un grammage plus faible (190g) et en structure filet. Cet aspect technique est important car effectivement l’humidité est bien évacuée et le sous-vêtement n’est pas trop humide après un effort intense.

Comme on pouvait s’y attendre le produit, grâce à l’utilisation de laine mérinos, ne retient pas du tout les odeurs, en respectant la consigne du fabricant de simplement l’aérer entre les utilisations, j’ai pu skier quatre jours consécutifs sans avoir à passer le sous-vêtement à la machine à laver. Je n’ai pas poussé le test plus loin sur cet aspect mais c’est très positif. Pour terminer sur le lavage, j’ai passé le produit à la machine sans problème à 40°. Aucun souci d’usure ou de rétrécissement. Le seul point négatif que j’ai pu constater et qui est vraiment minime est la formation de quelques bouloches au niveau du col mais celles-ci sont légères et je pense dues aux frottements d’usage et non au lavage.

 

  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 85%
    Confort - 85%
  • 90%
    Thermicité - 90%
  • 90%
    Respirabilité - 90%
91%

Mon avis

Le Merino competition Long sleeve Zip Neck d’Ortovox a su me convaincre. Les qualités techniques sont de haut niveau et le produit est en plus fabriqué en Europe, ce qui est assez rare pour être relevé et valorisé.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Points forts
  • Bonne évacuation de l’humidité
  • Confortable grâce à sa coupe stretch
  • Fabriqué en Europe
  • Ne retient pas les odeurs corporelles
Points faibles
  • Col un peu trop montant


cinq + un =

Sending
Your rating: